Le Candidat

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 6 avis)

Quand la Colossal Informatic confie à une petite agence de publicité la lourde charge de trouver l'idée géniale qui permettra à l'ordinateur le plus sophistiqué, le KKX, de rafler tous les marchés économiques du monde, cela donne "LE CANDIDAT" qui connaît une seule étiquette, c'est celle de son 12°. Une cascade d’humour, dans l'esprit de Jean Yanne, des Tontons Flingueurs et du graphisme de Franquin.


Politique

L'histoire commence lorsque une firme internationale, la Colossal Informatic, confie à une petite agence de publicité de trouver l'idée qui permettra de rafler tous les marchés économiques du monde. Cette idée va être de présenter le candidat idéal aux élections. Ce candidat se révélera être M. Dupont, l'épicier du coin, qui lui ne connaît qu'une seule étiquette : celle de son 12°.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1980
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Candidat
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

12/03/2007 | Bertrand
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà un album qui vaut mieux que le – relatif – anonymat dans lequel il se trouve confiné. En effet, Louarn a réalisé ici un album intéressant, avec une histoire loufoque que son dessin (qui lorgne vers Franquin) rend dynamique. Le personnage de ce candidat, choisi sur des critères absurdes pour faire triompher la machine et les intérêts d’une multinationale est assez réussi. Créature qui échappe à son maître et à tout contrôle, il devient, de manière plus ou moins candide, le grain de sable qui dérègle la machine, électorale et capitaliste. L’humour reste quand même convenu, même si la critique de la société des sondages et des discours creux reste toujours utile et hélas d’actualité (voir sur un thème proche ce que Binet a pu faire avec Monsieur le Ministre). Je reproche quand même à Louarn de remplir un peu trop ses bulles par des dialogues envahissants (dans tous les sens du terme)… Au final, c’est un album qui mérité le détour, et qui aurait probablement connu plus de succès s’il avait été publié chez un gros éditeur (il colle tout à fait aux standards graphiques de chez Dupuis).

03/06/2014 (modifier)
Par Seb94
Note: 3/5

Une lecture sympathique. Cet album vieux de 30 ans a plutôt bien vieilli. Le regard porté sur les travers du monde politique en période d’élection est toujours d’actualité. L’idée de trouver un candidat idéal par l’intermédiaire d’un ordinateur surpuissant est amusante, d’autant que le résultat est pour le moins surprenant. L’heureux élu s’avère être un beauf dans toute sa splendeur, au premier abord un peu simplet, ayant un penchant plus que prononcé pour la vinasse. Je vous laisse imaginer les situations qui en découlent. Au final, ce personnage s’avèrera plus malin qu’il n’y parait… Le dessin tout en rondeur est sympathique et semble grandement inspiré du style de Franquin, mais en moins abouti.

18/09/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Lorsque je l’avais lue dans le magazine de Spirou, cette histoire avait eu chez moi l’effet d’une bombe ! Je l’avais adorée, adulée, idolâtrée, vénérée, dévorée. En un mot, je l’avais toucequevouvoulée. Je me rappelle très clairement l’avoir lue lors d’un trajet en voiture, scrutant sa présence au cœur des deux gros recueils de magazines pesant sur mes genoux. Alors que le simple fait de lire en voiture me donnait la nausée (phénomène auquel je n’échappai d’ailleurs nullement, au grand bonheur de mon père…), je ne pus m’empêcher de continuer ma lecture. Le trait ne pouvait que rappeler Franquin. Quant à l’intrigue, elle était tout simplement très originale pour l’époque et pour le lectorat auquel cette aventure était destinée. Parler de politique et de magouilles de manière sarcastique à de jeunes ados n’était en effet pas dans les habitudes du très courtois magazine de Spirou. La relire après autant d’années tempère quelque peu mon jugement de l’époque. Certes, le trait rappelle bien Franquin. Mais il est moins abouti, moins précis et moins dynamique que celui du grand maître. Il demeure cependant agréable à l’œil, et certaines « tronches » sont vraiment bien croquées. Certes, l’idée originelle est vraiment bien trouvée, mais depuis la fin des années ’70, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Ce type de critique sarcastique est devenue monnaie courante. Par conséquent, si l’histoire est rondement menée, si l’humour fait toujours souvent mouche, le sujet ne m’apparaît plus si original, et son traitement pourrait (à tort) sembler bien conventionnel à un lecteur actuel. Je l’aurais catalogué de culte à l’époque, et le trouve encore pas mal au jour d’aujourd’hui. Alors, nostalgiquement, mais non sans objectivité, j’attribuerai un (petit) 4/5 à ce merveilleux souvenir de jeunesse. Certainement à lire, et sans doute même à acheter par les vieux nostalgiques de mon genre.

16/07/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Plutôt une bonne surprise cet album d'un auteur dont les autres oeuvres ne m'ont guère convaincu. Le style de dessin de Malo Louarn est visiblement très influencé par Franquin. Tant dans les personnages que dans les décors, on croirait reconnaitre par moment des passages de Gaston Lagaffe. La technique est cependant nettement moins aboutie. Les arrières plans manquent de profondeur et de soin. Les personnages affichent des expressions faciales un peu trop répétitives, de même que des angles de vues assez figés. Et l'encrage n'est pas totalement au point, réussi par endroits, fin et hésitant à d'autres. L'ensemble n'est cependant pas désagréable. De nombreux détails désuets rappellent l'âge de ce récit réalisé dans les années 70. Mais sa thématique et son déroulement peuvent s'accorder avec des situations plus modernes et bien actuelles. L'intrigue est plutôt dense et j'apprécie cela. Elle met en scène avec humour une grosse entreprise qui, avec l'aide de deux publicitaires un peu minables, vont présenter aux élections un candidat idéal choisi par un super ordinateur "sans faille". C'est assez amusant et surtout l'humour ne tombe pas trop dans la lourdeur qu'on pourrait craindre pour un tel récit. Plaisant à lire, amenant souvent le sourire, c'est un récit de bonne facture qui fait passer un bon moment.

23/06/2009 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 4/5

Je ne vais pas dire du mal de la production de Malo Louarn puisque j'en suis fan. Constatons quand même au passage que le trait est plus débutant, les expressions plus figées, mais les idées par derrière fusent, parfois un peu trop, ça tire dans tous les coins. Avec 25 ans d'écart, force de constater que rien n'a beaucoup changé sur le fond... ce qui m'épate dans cette BD est finalement la prise de conscience des mécanismes de manipulation, le tout enrobé dans du comique et un dessin adéquat. Je pourrais mettre culte, mais certains aspects du dessin hésitant me chagrinent. Disons 4.5 sur 5 :)

26/12/2008 (modifier)
Par Bertrand
Note: 5/5

Le Candidat de Malo Louarn connaît enfin une réédition, avec un supplément de 8 pages où l'on retrouve tout l'univers de l'auteur. La restauration des planches permet de redécouvrir cette oeuvre-phare 25 ans après sa première publication. Un album à lire absolument en cette période électorale. A consommer sans modération. Note de l’équipe de BDT : Bertrand travaille pour l’éditeur de cette série.

12/03/2007 (modifier)