Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Dernier Templier

Note: 3/5
(3/5 pour 6 avis)

Le secret des templiers sera-t-il enfin révélé ?


Auteurs brésiliens Consensus sur une BD New York

New York, de nos jours. Lors d’une exposition sur les trésors du Vatican, quatre cavaliers habillés en Templier surgissent et dérobent un objet. Cette disparition inquiète au plus haut point le Vatican qui comprend que ce vol spectaculaire a un lien avec un secret qui remontre au XIIIème siècle… Cet objet, récupéré par les Templiers, peut tout simplement remettre en question les fondements de la chrétienté ! Un agent du FBI, associé à une jeune archéologue, part à la recherche de l’objet : une enquête de tous les dangers… Le Dernier Templier a d’abord été un roman de M. Khoury devenu un best-seller international et qui sera adapté en une série télé (sur M6 en 2009). Mais il s’agit surtout d’un récit d’aventure haletant à travers les âges !

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mars 2009
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Le Dernier Templier

12/03/2009 | Miranda
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'ai ni lu le roman, ni vu le feuilleton TV, je partais donc l'esprit dégagé de tout préjugé. D'emblée, ça frappe fort avec cette entrée incongrue et fracassante de chevaliers Templiers à cheval en plein New York, un peu comme une sorte d'anachronisme insolite. Dès le début, ça embraye vers une enquête policière de haut vol et d'un grand intérêt avec un tome 1 particulièrement bien échafaudé qui donne envie de connaître la suite. Le dosage action et discours philosophico-religieux qui intègre aussi des scènes dans le Moyen Age est plutôt réussi, et tout au long de cette histoire, l'intérêt ne faiblit pas. Le tome 3 soulève des questions et des raisonnements très audacieux mais aussi des vérités qui ne sont peut-être pas toujours bonnes à entendre sur la religion ; il est clair qu'un chrétien pratiquant va en prendre plein la tronche, et que les athées vont abonder dans le sens de certaines révélations. Cet aspect là du récit donne évidemment à cette Bd un poids et un alibi culturel suffisamment solide pour qu'on s'y intéresse, en dépit d'invraisemblances parfois très grosses et d'une veine insolente pour les personnages. Mais ce type de récit se doit de fonctionner avec ce genre de ficelles, c'est souvent inévitable. Si l'on écarte ces clichés, la série se révèle très plaisante à lire tout en ayant une petite part de sérieux concernant la foi chrétienne, le couple de héros est attachant, il y a de grosses scènes d'action un peu bondiennes... seul le dialogue de l'archevêque qui fait un vrai cours de théologie à Reilly dans le tome 3, accuse une petite lourdeur sur 3-4 pages, mais en même temps, il faut informer le lecteur pour crédibiliser certaines séquences qui vont trop loin, et ensuite ça reprend vite son rythme rapide. Cependant, je trouve la fin de ce premier cycle un peu plate, m'amenant à une interrogation : "Alors tout ça pour ça ?". Bon, le tout est soutenu par un dessin clair et précis, où j'ai pu reconnaître quelques monuments réels (dont un donjon du Temple habilement reconstitué), avec une mise en page efficace. Ce qui est intéressant avant tout, c'est que le scénario n'a pas repris la fameuse théorie du trésor des Templiers en tant que richesse ou magot en or caché notamment dans les souterrains du château de Gisors, comme ça a pu être vu ailleurs, puisque cette supposition n'a cessé d'alimenter mythes et rumeurs. Au final, c'est une bonne histoire bien menée, en forme de thriller historico-ésotérico-contemporain.

03/12/2014 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Cette série a un petit coté Da Vinci code très agréable. Un binôme agent du FBI / jeune femme sexy qui fonctionne très bien, une enquête policière qui démarre suite à un vol très spectaculaire de reliques anciennes dans un musée New-Yorkais. Alors peut-être que le thème des templiers n'est pas de toute originalité et qu'il pourrait en refroidir certains de prime abord, mais la façon dont il est utilisé ici est très intéressante. Car nous n'avons pas une histoire fantastique ou ésotérique mais bien une enquête policière en bonne et due de forme. Voilà donc un polar diablement efficace, mené tambour battant. Rebondissements et action sont au programme. En à peine 2 tomes l'histoire a déjà sacrément bien avancé. En plus, en parallèle de certaines découvertes de nouveaux mystères font leur apparition. Cela relance bien l'intrigue et maintient son intérêt malgré son avancement. Après lecture des tomes 3 et 4, je passe ma note à 3 étoiles : J'ai trouvé la deuxième partie de ce cycle agréable mais l’enchaînement de certaines péripéties m'a un peu gêné. Pourtant je suis plutôt bon client pour toutes ces séries d'actions / aventures ou il ne faut pas être regardant sur les coïncidences heureuses pour les héros. Mais là c'est un peu trop. Notre héroïne embarque dans un vol pour la Turquie à la dernière minute, c'est déjà du bol. Mais il y a aussi une place pour le policier. Incroyable mais ce n'est pas tout, il y a aussi une place pour le méchant. Et bien sur tout le monde embarque avec son arme... Il y a comme ça plusieurs événements un peu trop gros. Mais cela dit, le coté divertissant de cette série ne faiblit pas et l'histoire reste prenante jusqu'à la fin. Toutes les pistes autour du secret des templiers m'ont bien tenu en haleine, jusqu'à la toute dernière page. Je ne suis pas forcément adepte des histoires ésotériques mais là c'est bien mené et je ne me suis pas ennuyé une seconde. Du bon divertissement !

01/03/2010 (MAJ le 14/11/2013) (modifier)
Par DAVID B
Note: 3/5

Pour avoir lu la version originale de R. Khoury en roman, je crois que le seul intérêt qui pourrait me faire acheter cette BD, c'est le dessin. En effet, si le scénario est haletant les 3/4 du roman, la fin est extrémement décevante (je me garderai bien de vous la raconter pour ceux qui se passionneraient pour cette série). Dans la thématique "Templiers/Cathares" il y a mieux à mon goût...

13/10/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a comme un manque d'inspiration même dans le titre. Et pourtant, d'autres séries semblent emboîter le pas comme «Le Dernier Cathare» toujours dans la même veine. Je m'étais promis jadis d'en finir avec ces histoires de trésor des templiers qui ont été repris à toutes les sauces dans pas mal de bandes dessinées ces dernières années. Il y avait un trop plein. Pourtant, je dois reconnaître que celle-ci demeure malgré tout un bon divertissement même si cela ne révolutionnera pas les lois du genre. La fin de ce premier tome m'a paru bien terne. Je commence à avoir horreur de terminer sur une note qui annonce une suite d'envergure. J'aurais aimé un vrai effet de bombe ou d'annonce. Ce n'est pas assez ! Scénaristiquement, c'est trop classique, vous l'aurez compris. Cependant, j'avoue avoir eu un faible pour les deux personnages principaux qui m'apparaissent comme particulièrement sympathiques même s'ils sont des produits stéréotypés. Oui, Ken et Barbie font toujours rêver ! Mais peut-être plus à un certain âge ! Autre chose, les auteurs produisent un clin d'œil très voyant. Dans une salle de séjour, on peut voir l'affiche de la bd «Aldébaran» puis une autre concernant «Myrkos». C'est sympa de renvoyer la balle à des auteurs qu'ils apprécient vraisemblablement. Ce qui m'a dérangé, c'est que cela se produit sur plusieurs cases consécutives et que ces deux séries dépendent également du catalogue « Dargaud ». Bref, cela fait réellement publicité gratuite.

01/07/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

TAtataaaaaa ! Encore une BD qui s'attaque au légendaire trésor des Templiers... Les allergiques au sujet et autre ésotérisme du genre peuvent donc déjà passer leur chemin sans componction... Pour les autres, bon, pas mal, mais peu mieux faire. Du moins pour ce tome d'introduction dont je ne ferais pas le panégyrique, qu'on se le dise. On part forcément de la lointaine prise de Jérusalem et de la fuite de certains Templiers pour sauvegarder "quelque chose"... Le mystère est posé... BZIIiitTTTtt !!! Welcome in New York ! Nous voilà de nos jours, lors d'une exposition d'artefacts issus des collections du Vatican, où tout le gratin de la ville s'est donné rendez-vous pour son vernissage. Forcément ça vire au drame, avec une clinquante bande de Templiers débarquant à cheval dévastant l'exposition et s'emparant de certains objets... L'enquête peut alors commencer... Côté scénario, donc, rien de transcendant et de très nouveau pour le moment. Reste à voir comment évoluera la série dans les tomes suivants... (En même temps, certains le savent peut-être déjà, car cette BD est adaptée du roman éponyme de Raymond Khoury). Côté dessin, c'est zouli... Ouais c'est ça... Un dessin réaliste assez bien maîtrisé, des couleurs attrayantes, une composition sympa : ça tient la route mais pas plus. De très bonnes scènes d'action tout de même. Je regrette quand même la rigidité des visages des personnages, et les gueules d'amour des personnages principaux... C'est un peu Ken et Barbie mènent l'enquête en somme... J'attendrai donc de lire la suite pour faire évoluer ma note, mais pour l'instant rien de bien transcendant ou d'original dans tout cela...

28/03/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Encore une histoire de templiers et de trésor… rien de nouveau. Ce premier tome ne nous en dit pas plus que toutes les autres productions sur lesdits templiers, qui commencent toutes à peu près de la même façon : une partie se déroulant dans le passé où l'on voit ces preux chevaliers batailler dur contre les Sarrazins, et l'autre dans le présent où plusieurs personnes sont à la recherche du trésor, utilisant un objet du passé, grimoire, épée ou tout autre chose, peu importe. Il n'y a rien ici de différent, le même scénario sorti du même moule, c'est très stéréotypé, même les personnages le sont : le beau mâle agent du FBI, la belle jeune femme qui forcément va participer à l'enquête malgré elle, le peuple ecclésiastique qui nous cache des choses, tous les assassins de service, etc. Le dessin par contre est assez réussi, avec un trait fin et une grande quantité de détails, même si par moments cela peut manquer de mouvement, surtout dans les visages un peu figés, tout comme ceux de Leo. C'est très coloré sans que ce soit criard, c'est dans l'ensemble très agréable à regarder. Les rues de New York et les perspectives sont très bonnes ; la course poursuite entre une Ferrari et une moto est pleine de vitesse, dommage qu'elle ne soit pas un peu plus longue. J'accorde tout de même trois étoiles, en espérant que la suite nous réservera quelques bonnes surprises. J'ai classé la série en polar, car dans ce premier opus il n'y a pas trace de fantastique. Nous verrons par la suite.

12/03/2009 (modifier)