Tea Party

Note: 3.47/5
(3.47/5 pour 15 avis)

Un match « culinaire » de prestige... (*) A suivre dans It's not a Piece of Cake.


Bichromie Bouffe et boisson Ere Victorienne Iles Britanniques La BD au féminin La Boite à Bulles Les prix lecteurs BDTheque 2009 Londres Nancy Peña

Victor Neville est conseiller culinaire à Londres. Il souffre d’une étrange maladie : il s’endort sans le vouloir et fait toujours le même rêve, obsessionnel. Dans le cadre d’une « Tea Party » organisée entre 2 lords prestigieux, il est engagé pour dénicher le meilleur thé possible et mener son employeur à la victoire. Si un maître de thé japonais vient en personne pour le préparer à cette mission, Neville va connaitre bien des difficultés, face à la concurrence du conseiller commissionné par l’adversaire de son employeur. Heureusement, il rencontre la propre fille de son concurrent, Alice (la petite fille de Chat du kimono), qui semble décidée à l’aider afin de contrer l’arrivisme de son père par tous les moyens. Dans ce match « culinaire » de prestige, Victor n’est pas au bout de ses surprises... Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Janvier 2009
Statut histoire One shot (*) 1 tome paru
Couverture de la série Tea Party
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

07/01/2009 | Alix
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Après de nombreux conseils dithyrambiques de mes petits camarades du site, j'ouvre un premier Nancy Peña. Bon c'est sympa mais au point ou vous m'avez vanté la chose, il y a un pas que je ne franchirais pas. Tout le monde s’esbaudit devant le dessin, alors d'accord c'est pas moche mais la finesse du trait loué par certains me semble fortement sujette à caution. Si cette histoire est selon de nombreux avis une des œuvres les plus abouties de l'auteur, je ne sais pas si je ferais l'effort d'aller vers d'autres titres. Une histoire finalement assez classique, des personnages intéressants mais un poil caricaturaux, en fait je crois ne pas avoir succombé aux charmes du récit. Oui c'est un peu onirique, c'est un conte qui n'est pas rébarbatif, mais n'est pas Lewis Carroll qui veut. La qualité du dessin, j'y revient, est à mon avis assez surfaite. Pas d'achat pour moi, avoir pour ce faire une idée.

26/11/2015 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Suite du Chat du kimono, Tea Party m’a littéralement charmé. L’histoire est captivante et fort originale : deux lords anglais, par l’intermédiaire de leur conseiller culinaire respectif, s’affrontent dans un match pour obtenir le meilleur thé et ainsi pouvoir briller dans la haute société londonienne. Nancy Peña conserve beaucoup d’éléments du premier volume et notamment la plupart des personnages que l’on retrouve avec plaisir quinze ans après. Elle s’applique cette fois à leur donner davantage de consistance et de psychologie. Alice et Victor (les deux personnages principaux) sont d’ailleurs particulièrement soignés et intéressants. Elle corrige au passage les défauts du Chat du kimono en proposant une narration plus classique qui sert une histoire bien plus aboutie. L’atmosphère de ce Londres victorien est excellente, toujours soutenue par des dessins en noir et blanc magnifiques. Le ton de l’album est encore très singulier, oscillant entre conte fantastique et onirisme. Drôle et envoûtant, Tea Party est à découvrir absolument. Je m’en vais de ce pas acheter la suite. Un grand bravo à Nancy Peña pour ce superbe album! Coup de coeur mérité !

26/03/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Little Miss Giggles

Même si ce deuxième tome de la trilogie de Nancy Peña peut se lire indépendamment, je pense qu'il est mieux d'avoir lu Le Chat du kimono avant pour bien comprendre certains passages. Après avoir reproché au Chat du kimono une intrigue trop fouillis, je trouve celle-ci beaucoup plus linéaire et intéressante (bon, c'est vrai, tout ce qui touche à la cuisine et la gastronomie m'intéresse). Le dessin s'améliore également. Le trait est de plus en plus fin et l'insertion de la couleur rouge pour souligner certains aspects fantastiques est des plus heureuses. Les décors sont de plus en plus fouillés et l'absence de lignes pour délimiter les cases donne une dynamique particulière à l'ensemble. A découvrir !

13/02/2012 (modifier)
Par Pasukare
Note: 1/5
L'avatar du posteur Pasukare

Voilà, c’est fait, j’ai moi aussi lu mon Nancy Pena, depuis le temps que je me demandais ce qui pouvait bien faire de cette BD un incontournable pour beaucoup des BDphiles du site marron. Armée de ma nouvelle carte de bibliothèque, je me suis donc plongée dans cette lecture et… je ne lui ai trouvé strictement aucun intérêt ! Le dessin à la base n’est pas du tout ma tasse de thé (mouarf)… mais je comptais éventuellement sur la poésie, les dialogues, le scénario pour me le faire oublier, et bien c’est raté. J’ai trouvé cette histoire molle, fade, terne et d’un vide total. Je n’ai pas été sensible à l’humour non plus. Bref, le charme n’a absolument pas opéré. Peut-être faut-il avoir lu « Le Chat du kimono » avant pour en tirer quelque chose… mais ce sera sans moi, d’autant plus que je lis dans les autres avis que Tea Party est plus abouti que son prédécesseur… Je passe !

05/08/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'aime les contes de Nancy Pena. Il y a de la grâce et de l'élégance non seulement dans son graphisme mais également dans ses histoires qui prennent un accent poétique et onirique. Ici, nous avons droit à la suite de « Le Chat du kimono » que j'avais déjà bien aimé. Cependant, cette suite est beaucoup plus dense et aboutie ce qui confère un sentiment d'inégalité et de rupture de l'harmonie d'ensemble. Qu'importe ! Il faut le voir comme une évolution positive ou un rapprochement avec le lecteur. L'auteur nous prouve encore une fois qu'elle sait raconter des contes qui vont au-delà de ce qu'on pourrait attendre. Elle nous étonne car l'originalité est de mise. On a plaisir à goûter à des dialogues bien savoureux. On ressent le parfum de ce thé d'exception. On n'a qu'une hâte : découvrir peut-être un troisième volet...

01/07/2010 (modifier)
Par Altaïr
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'aime beaucoup l'imaginaire déployé dans les illustrations de Nancy Pena. Elle a un univers très personnel, semi-onirique semi-réaliste, au rendu très poétique... mais quand j'avais lu Le Chat du kimono, j'étais restée sur ma faim, sur l'impression d'un condensé de belles idées qui peinaient à former un tout réellement intéressant. J'attendais de ce "tea party" de bonne réputation qu'il rectifie le tir, et c'est en partie fait. L'imaginaire de Nancy Pena y est tout aussi riche que dans Le Chat du kimono, mais est cette fois au service d'une histoire tout à fait charmante et de personnages très attachants. La lecture est tout à fait plaisante, originale, et pleine de charme. Mais malgré tout l'album n'est pas inoubliable... cette histoire de concours du meilleur thé est mignonne mais reste un peu courte. Je reste persuadée qu'avec ce monde et cette "patte" il y a moyen de faire quelque chose de plus marquant, voire de fascinant... Nancy Pena est une auteure à suivre, assurément !

22/04/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

C'est donc avec empressement que je me suis plongé dans la lecture de "Tea Party" en espérant y retrouver cette ambiance et ce trait si particuliers découverts dans Le Chat du kimono. Et bien je dirais que la surprise du premier opus n'est plus là, et que si ce tome mérite largement sa sélection à Angoulême de cette année, j'ai préféré la fraicheur du premier. Attention, on est toujours dans le sillage d'une oeuvre de grande qualité, toute en finesse, délicatesse et originalité. Nancy Peña loin de s'assoir sur son savoir faire, va même jusqu'à jouer avec la couleur (uniquement le rouge) pour souligner certains détails ou ambiances. Un exercice périlleux, mais ici pleinement réussi, tant son trait et son dessin en noir et blanc faisaient pour moi office de signature. Son trait est toujours aussi magnifique, et se joue des courbes à merveille, Et certaines planches pleine page sont tout simplement sublimes, surtout celles avec Alice en Kimono, qui sont d'une grande sensualité. C'est surtout l'histoire et son intrigue plus linéaire que "Tea Party" qui m'ont moins emballé. C'est du tout bon, mais... j'ai préféré Le Chat du kimono. Sans doute l'effet de surprise et de découverte de cet univers si particulier. Les personnages restent pourtant profonds, l'intrigue bien menée, la narration fluide... mais... j'ai préféré Le Chat du kimono. Je continue ? Non. Je préfère vous laisser vous faire votre propre avis sur ces 2 BD, car cela reste uniquement une question d'appréciation personnelle. En tout cas, ne vous en laissez pas compter et n'attendez pas trop comme moi avant de plonger dans ces 2 magnifiques BD de Nancy Peña et de son fabuleux kimono.

13/01/2010 (modifier)
Par GiZeus
Note: 3/5

Un petit moment que j'entends parler de Nancy Pena et que cet album me faisait de l'œil. Même s'il semble être la suite du Chat du kimono un résumé explicatif en début d'album permet de combler quelques lacunes sans réellement expliquer l'origine du pouvoir du kimono. J'ai donc accepté cet état de faits tel quel et cela n'a pas gâché ma lecture. Passons au scénario maintenant. Nancy Pena sait y faire pour nous balader, rien à dire là dessus. L'histoire est agréable à lire et le sujet est original. La narration est fluide, les personnages sympathiques et l'aventure bien ficelée. Je déplore cependant un certain manque de suspens qui viendrait nous titiller. Pour autant je n'ai pas trop apprécié les séquences avec son subconscient. Trop bizarre à mon goût. La fin est surprenante, même si l'appel à Sherlock Holmes au cours du récit est un peu gros à mon goût. Concernant la partie graphique, je n'ai pas vraiment noté d'irrégularités. Certaines cases se démarquent des autres grâce à l'ajout du rouge. Les personnages sont expressifs, le dessin dynamique. A la limite, le reproche que je pourrais faire concerne les proportions parfois un peu étranges des têtes. Mais c'est anecdotique. Dans l'ensemble, ce fut une lecture plaisante. J'attendais un peu plus de cette BD au vu de la réputation de l'auteure. Note réelle: 3.5

22/11/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cette BD est en quelque sorte une suite à la BD Le Chat du kimono. Je pensais que Nancy Peña aurait monté la barre d'un niveau, mon ressenti fut l'inverse. La première partie fut presque pénible à lire, trop décousue. Je ne retrouvais pas le style captivant des autres oeuvres de cet auteur. La seconde partie du récit me réconcilia heureusement avec elle. J'ai retrouvé de la fluidité, une bonne narration, une originalité, etc... La fin m'a paru excellente et rattrape bien des défauts du début. Le dessin semble être la cause de ce différentiel d'intérêt. L'ajout du rouge m'a paru lourd même si l'idée initiale paraissait bonne. Mis à part cette nouveauté, on retrouve le trait caractéristique de Peña. De toutes ses BD, j'ai préféré de loin La Guilde de la mer dont j'attends avec impatience la suite. Ce "Tea Party" est en quelque sorte un amuse-bouche mais qui ne nourrit pas l'homme... Petite déception mais cette BD est plaisante et mérite quand même le détour.

16/07/2009 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Je voudrais remercier la personne qui m’a gentiment prêté « Tea Party » : il se reconnaitra ! « Tea Party » est la première bd de Nancy Pena que je lis. Au vu de la couverture aux tons noir et rouge, je m’attendais à feuilleter un récit fantastique ou d’horreur… ce n’est pas le cas ! En fait, « Tea Party » se passe (certainement) à la fin du XIXème siècle et nous raconte la confrontation entre deux lords britanniques qui sont se lancés un pari un peu insolite : présenter le meilleur thé du monde à une date bien définie, le gagnant aura la reconnaissance de toute l’aristocratie londonienne voire même nationale. Pour cela, les deux lords vont chacun faire appel à un conseiller culinaire (cooking conseller). L’un d’entre eux se nomme Victor Neville et c’est avec ce personnage que les lecteurs découvriront comment les deux lords vont s’y prendre pour parvenir à leurs fins… Donc, c’est un récit loin, très loin d’une virée fantastique que nous propose Nancy Pena. Son histoire est assez prenante, elle m’est apparue plaisante à suivre car je la trouve originale et bien imprégnée de l’ambiance « so british » que je me fais de cette nation. Et puis, j’y ai apprécié le fait que j’ai pu découvrir de nombreuses choses de cette époque comme par exemples les défis que se lançaient les lords anglais et l’existence de conseillers culinaires. J’y ai aimé aussi que l’auteure ait mise un parfum d’exotisme en nous faisant découvrir l’empire britannique. Cependant, je n’ai ressenti aucune émotion particulière en lisant « Tea Party » : c’est le (très) gros reproche que je fais à cette bd. En effet, au vu des notes particulièrement positives des autres aviseurs sur « Tea Party », je m’attendais à être secoué par cette lecture, à y éprouver des sentiments contradictoires et forts envers les protagonistes (et leurs péripéties) comme je l’ai été en lisant « Peter Pan » de Loisel (série classée dans le même genre que « Tea Party », c'est-à-dire le conte), ce ne fus pas du tout le cas ! Bref, ce que je retiens le plus du récit de Nancy Pena, c’est sa bonne narration et son ambiance « british » (dans les dialogues et dans les attitudes des différents personnages)… et aussi son coup de patte. Graphiquement, je trouve le trait de Nancy Pena très plaisant à contempler : c’est fin, les décors sont fouillés et les personnages sont facilement reconnaissables. Peut-être en attendais-je trop en lisant ma première bd de Nancy Pena ? Je n’ai pas ressenti d’émotions particulières en feuillant « Tea Party », j’ai eu l’impression qu’il manquait un déclic, de pas grand’chose pour que cet album figure parmi les meilleurs contes que j’ai pu feuilleter. Cependant, je reconnais que « Tea Party » est une bd très plaisante à lire : le récit est original et intéressant, la narration est bonne, l’ambiance « so british » y est bien retranscrite et le dessin de Nancy Pena m’est apparu agréable à contempler. A découvrir… Note finale : 3,5/5

07/02/2009 (modifier)