Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Opération Vent Printanier

Note: 4/5
(4/5 pour 8 avis)

Les prémices d'une des plus grandes rafles juives dans le Paris de 1942...


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Casterman Consensus sur une BD Futurs immanquables La Résistance Les Meilleurs Diptyques Paris

France. Paris. Début 1942… La capitale est occupée par les forces allemandes. Occupation dit nouvelles règles, nouvelles lois. Pour la majorité de la population c’est l’ère de la débrouille, du rationnement sous l’ombre de l’humiliation de l’occupant. Les gens tentent de se trouver de nouvelles « marques », quelles que soient leurs origines ou leur échelle sociale. Leurs origines ?… on sent le vent d’une sorte d’hystérie anti-juive dont les représentants de ce peuple sont traités de profiteurs, d’affairistes aussi. Et cette hystérie souvent collective, savamment entretenue par l’occupant, va aboutir à la plus importante rafle de juifs en France qui aura lieu en Juillet 1942. Mais pendant que cette opération –encore mystérieuse- se décide dans l’ombre, on suit quelques tranches de vie de personnes qui –comme des millions d’autres- essaient de survivre. On suit ainsi Charlotte -qui nouera des relations avec un soldat allemand-, son père –un gardien de la paix, veuf-, Lucien -un jeune gars obligé de pactiser commercialement avec l’occupant aux fins d’aider sa famille dans le besoin-, Mercadier, un vieux monsieur ancien militant communiste… C’est la vie de gens ordinaires qui essaient d’avoir une vie convenable, de trouver leur voie aussi…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Août 2008
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Opération Vent Printanier

17/10/2008 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Dans la lignée de ses « Amours fragiles », Richelle exploite sa documentation pour nous servir un solide récit dont le théâtre est la France durant l’occupation allemande. L’intrigue est bien menée. La plausibilité est grande, grâce à la qualité de la documentation employée. Les personnages ont des caractères agréablement diversifiés, et, souvent, un grand charisme. Le suspense est au rendez-vous, jusqu’à la dernière planche. Graphiquement, l’œuvre est également de qualité. Le trait de pierre Wachs, dont j’aime la finesse, n’est cependant pas d’une grande originalité. A lui seul, il n’aurait pas suffit à susciter mon intérêt, mais, au service d’un tel récit, il en devient vraiment plaisant. Une lecture très prenante, donc, que j’ai même finalement plus apprécié que les « amours fragiles » du fait d’un nombre d’acteurs plus réduit, et donc d’un récit mieux centré.

10/02/2010 (modifier)
Par fred0873
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Comme l'a précisé "L'Ymagier", cette BD est extrêmement bien documentée. On a l'impression de vivre un film. A peine commencé ce tome, j'ai mordu à l'hameçon. Le dessin est très réaliste et quant au scénario, c'est du béton ! On voit que l'auteur maîtrise à fond le sujet. Il en est de même pour la psychologie des personnages qui est très bien rendue. A chaque lecture, le plaisir ne fléchit pas. Si vous aimez cette période sombre de l'histoire, je ne peux que vous conseiller l'achat de cet album.

22/01/2009 (modifier)