Marsu Kids

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Les aventures d'un bébé marsupilami et de son copain humain.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Spin-off

Dans la forêt vierge, les choses peuvent se compliquer pour un petit Marsupilami, avant même qu'il ne soit sorti de l'oeuf. Il suffit qu'il tombe du nid. Un avertissement amical aux prédateurs de tous poils : c'est un oeuf... Oui, mais un oeuf de Marsupilami ! Texte: bdfugue.com

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2011
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Marsu Kids
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/01/2012 | Gaston
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'avantage dont dispose Marsu Kids par rapport à la série mère, Le Marsupilami, c'est qu'elle s'adresse plus ouvertement aux enfants. Du coup, ce qui passait à mes yeux le plus souvent pour de la niaiserie dans la série mère est bien plus acceptable et agréable ici. Les scénarios restent certes "gentils" et un peu faciles, mais j'y vois une lecture jeunesse pas désagréable. Autre point étonnant, ce ne sont pas les aventures de personnages récurrents. Ce sont des histoires en un tome mettant en scène des bébés marsupilami différents, en tout cas pour les 2 albums parus à ce jour, même si leurs parents sont toujours apparemment identiques à ceux imaginés par Franquin. Ils vivent donc des aventures bien distinctes avec des personnages humains différents. Pour le moment, les intrigues ne sont pas très différentes dans l'idée de celles de la série Le Marsupilami. Néanmoins, elles sont bien racontées et l'humour, s'il n'est pas hilarant, est plutôt plaisant. Il n'y a pas trop de gros gags lourds, le déroulement des histoires n'est pas trop prévisible et les personnages sont assez sympathiques. Le dessin de Conrad est très bien et s'apparente à mes yeux à un mélange bienvenue entre le série de Franquin et celui de Batem qui réalise la série mère Le Marsupilami. La colorisation est également bien réalisée et passe agréablement. Bref, c'est une série sans surprise et pas foncièrement drôle, mais elle est de bonne facture, ne présente aucun défaut ni graphique ni dans le ton, donc je la vois comme une bande dessinée qui peut plaire sans souci à de jeunes lecteurs d'une dizaine d'années.

11/01/2013 (modifier)
Par Puma
Note: 3/5

L'avantage d'avoir des enfants en bas âge est de pouvoir dépoussiérer de vieilles séries et de poursuivre très légitimement des séries ou spin-off qui leur sont adressées. Après Spirou et Fantasio et la série Le Marsupilami, voilà la nouvelle série "Marsu Kids" par un nouveau tandem. Il semblerait, selon les bruits de couloirs, que l'on n'ait pas demandé l'avis à Batem pour cette nouvelle production, ce qui peut sembler tout de même très maladroit de la part de l'éditeur "Marsu Production". Mais cette quasi "faute déontologique professionnelle éditoriale" n'est pas sensée être connue du public ... et nous l'oublierons donc aussitôt pour nous concentrer sur le résultat de ce premier album "Marsu kids" venant de sortir. J'ai été agréablement surpris du résultat. Dans la série mère de Batem, la production de la série "Marsupilami" était qualitativement, au niveau du scénario, en dent de scie, certains tomes étaient excellents, tandis que d'autre étant franchement limites pour ne pas dire pire.... Ici, avec ce premier volume de "Marsu Kids", nous démarrons d'emblée avec un bon opus, se souvenant qu'il s'agit d'un série enfantine et non pour quinquagénaire pré-retraité. Et c'est bien dans cet esprit que j'estime le "challenge" du nouveau duo très réussi, même si perfectible au niveau du scénario parfois un peu "facile". Le dessin est plus que convainquant. A suivre donc...

06/01/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Après Yann et son Gastoon, voici que son copain Conrad sort un spin-off sur le Marsupilami. Je ne suis pas fan de la série mère, mais les albums scénarisés par Yann sont les seuls que je trouve un peu intéressants avec ceux de Greg alors je me suis dit que peut-être que cela serait aussi le cas avec Conrad. Malheureusement, Conrad ne signe que le dessin (très bon d'ailleurs) et le scénario est signé Wilbur (sa femme, si je me souviens bien). L'histoire de ce premier tome est banale. Un gamin indien trouve un œuf de marsupilami, le marsupilami qui sort de l'œuf devient son ami et ensemble ils vivent des aventures. Ils font les 400 coups dans la jungle et bien sûr il y a des chasseurs blancs n'ayant pas le charisme de Bring M. Backalive qui veulent avoir le marsupilami. Le récit est cousu de fil blanc. Cela pourrait amuser les gamins peu exigeants, mais les adultes risquent de s'ennuyer tant ce premier tome est prévisible et n'apporte rien de nouveau dans l'univers du marsupilami.

04/01/2012 (modifier)