Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Corinne et Jeannot

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Les "amours" contrariés de deux très jeunes adolescents...


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Les chieurs Pif Gadget

Jeannot ?... c'est un jeune garçon. Il n'est pas très beau, a les cheveux en bataille, et est aussi un peu naïf.. Corinne ?... elle est du même âge, blonde et jolie... Jeannot aime Corinne. Elle, elle l'aime bien ; mais elle profite surtout de sa naïveté pour s'en servir comme une sorte de souffre-douleur. Et quand une "femme" a décidé d'être cruelle, elle sait le devenir. Mais s'il n'y avait que les rapports entre ces deux êtres, les choses pourraient peut-être -à la longue- s'arranger ?... Ben non, il y a ce mêle-tout d'agent de police Bodard, un individu plutôt bête dont le comportement n'arrange jamais les affaires de notre infortuné Jeannot... Ainsi va la vie, dans ce rapport d'amour-haine entre deux personnages que tout sépare... et que tout attire également.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1970
Statut histoire Série terminée 7 tomes parus
Couverture de la série Corinne et Jeannot
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

09/09/2007 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà des chamailleries que j'ai pas mal lues, il y a de cela pas mal d'années maintenant, en me demandant à chaque fois ce que Corinne allait pouvoir inventer pour martyriser le pauvre Jeannot. Et en me demandant aussi, quelques fois, pourquoi elle le faisait... J'avoue me demander encore plus pourquoi Jeannot supporte tout ça (a-t-il reçu un coup d'autre chose que de foudre sur la tête ?). Des relations sadomasochistes qui tournent un peu en rond. Car hélas, si la méchanceté gratuite peut être une source de gags, Tabary n'a pas su les renouveler suffisamment pour entretenir l'intérêt du lecteur que j'étais, et que je ne suis plus depuis longtemps. Si l'on peut lire certains gags et y trouver matière à sourire, c'est vite lassant, et l'album que j'avais lu il y a quelque temps n'avait pas su raviver les bons souvenirs attachés à cette série, comme à d'autres, des souvenirs de lecture de gamin. Le dessin de Tabary est bon, même si un peu "vieillot" je trouve. C'est juste qu'il manque à cette série un je ne sais quoi qui la rendrait surprenante, le filon s'est épuisé dès après la découverte... Note réelle 2,5/5.

20/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Comme je l'ai dit dans mon avis sur Totoche, Corinne et Jeannot font partie au départ de la bande à Totoche, et devant le succès de leurs prestations, Tabary développe le potentiel entrevu. Mais au contraire de Totoche qui vit ses aventures en récits complets dans Pif-Gadget, le support choisi est celui de la planche-gag, mieux adapté à ces 2 personnages. Chaque gag est construit sur le même moule : Corinne, en gamine espiègle et mutine, arrive et ridiculise le pauvre Jeannot, garçon peu dégourdi mais gentil, qui ne mérite pas toute la méchanceté de Corinne. Un autre personnage vraiment important de cette bande, dont Tabary renforce l'aspect rigolo, est celui de l'agent Bodart qui s'immisce dans ces saynètes, apportant d'autres ennuis à Jeannot, qu'il surnomme "rascal" (un mot repiqué à Charlier dans Blueberry ?). Ces gags n'étaient pas sado-masochistes, mais je n'aimais guère cette bande pour le côté impuni de Corinne que j'aurais bien voulu étriper, et d'ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi cette gamine tête à claques s'acharnait autant sur ce pauvre garçon, je n'aime pas l'humiliation gratuite, et si j'avais eu la chance de rencontrer Tabary en dédicace, j'aurais bien aimé en discuter avec lui. C'est pourquoi ma note est ici inférieure à celle de Totoche.

24/06/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaston

Qu'est-ce que c'est ennuyeux comme BD à gags. C'est pas que les histoires ne sont pas drôles, mais ça tourne toujours sur le même thème, à savoir Corinne qui ridiculise Jeannot, et ce n'est pas toujours amusant. De plus, j'ai vraiment de la difficulté avec le personnage de Corinne. J'aime pas les personnages qui passent leurs temps à humilier les autres sans rien recevoir en retour. Par contre, j'aime bien le trait de Tabary qui est très beau dans le genre et qui est très facile à reconnaître vu que c'est le seul, à ma connaissance, qui a ce style.

06/01/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Corinne et Jeannot ?... C'est comme du Bidouille et Violette mâtiné de Titeuf ; le tout bien avant la création de ces séries. En réalité, ces deux personnages font partie de la bande à Totoche (voir à ce titre) et débutent leurs aventures dans le n° 713 de "Vaillant" du 11 Janvier 1959. Corinne et Jeannot vont se démarquer, plaire au lectorat, et Tabary décide de leur confier une série à part. Ils font ainsi leurs débuts officiels de "couple" dans le même journal, au n° 1075 du 19 Novembre 1965. J'aime assez. Ce n'est pas une série "gnangnan" mais assez explosive où les rapports de force entre les personnages créent des situations souvent marrantes. Jeannot ?... c'est un peu le gamin que nous avons été ; avec son premier vrai coup de foudre pour une copine de classe, celle avec laquelle on a vraisemblablement pensé "plus tard, je vais me marier avec elle"... Corinne ?.. elle est jolie et elle le sait. Beaucoup plus délurée que le "gamin" elle joue déjà de son esprit charmeur et de sa féminité de très jeune adolescente pour mettre Jeannot à ses pieds. Tout ça m'a valu une bonne série à lire, où nombre de petites histoires de l'adolescence transparaissent. Le dessin ?... c'est du Tabary, immédiatement reconnaissable. J'avoue ne pas trop aimer son style graphique. Mais les scénarios, le charme -un peu désuet- qui se dégagent du postulat et de ses développements ultérieurs m'ont fait oublier ce trait vif, haché, pour n'en retenir que l'essentiel : un ensemble cohérent, amusant, charmant parfois, qui m'a fait replonger dans une partie de ma jeunesse ; cette "case" par laquelle on ne repasse jamais plus.

09/09/2007 (modifier)