Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Premières chaleurs

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

Une sympathique bande d'amis trentenaire parisiens...


La Comédie Urbaine Paris

Delphine, Nina, Abie (sa demi-soeur), Véro, Nini (enceinte de Globule), Charlotte (qui vient de quitter Gaby), Gaby, Marco, Jean-Bath : voici une sympathique bande d’amis, trentenaires et parisiens. L’appartement des filles est transformé en salon de coiffure. Abie, Véro, Nina et Delphine (en voix off par haut-parleur de téléphone) papotent. Tous les sujets y passent : la rupture entre Charlotte et Gaby, les pubs avec des filles à poil, les magazines pour hommes, le fils exhibitionniste de la voisinne d’en face, la liaison sans espoir de Nina avec son patron, les yaourts à 0% et le play-boy du 6 ème... Côté garçons, c’est du même cru, au rythme d’une petite virée et d’une cuite chez Nini et Globule : le premier baiser, le désir ou non de paternité, la rupture entre Gaby et Charlotte. Avec Premières Chaleurs, Jean-Philippe Peyraud brosse avec humour et finesse, une galerie de portraits irrésistibles, de personnages dignes de la série télé ”Friends” ou des œuvres de Claire Brétécher. Premières Chaleurs est le premier volume d’une trilogie à paraître sur deux ans. Chaque tome pourra se découvrir séparément, mais l’on y suivra avec plaisir l’évolution des relations de nos personnages.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Premières chaleurs

29/08/2002 | Cassidy
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Des histoires de petits bobos parisiens, la trentaine célibataires, vivant de petits boulots, d'assedics et de travail d'aaartistes, alternant les histoires d'amours sans lendemain ou les amourettes pleines de questionnements et de tromperies, plus citadins qu'eux tu meurs, franchement ça avait tout pour me gaver. Et il n'y a pas à dire, je ne m'identifie à aucun de ces personnages. Mais comme dans la majorité de ces récits de la vie des autres, le voyeurisme et la curiosité font leur oeuvre et on finit par suivre tous leurs petits tracas quotidiens. Ce n'est pas toujours passionnant, rarement original, mais on s'y accroche comme à une série télé dont on veut savoir la suite. Une sorte de Friends avec l'humour en moins mais le décor parisien en plus. Tant et si bien que j'ai avalé les 5 tomes comme si de rien n'était. Par contre, de là à les acheter ou à en conseiller l'achat, il y a un pas que je ne franchirais pas. Et je conseillerais nettement plus la BD De mal en pis pour un thème similaire et un résultat bien plus convaincant et attachant.

12/07/2008 (modifier)
Par Florent
Note: 3/5

J'habite exactement dans les quartiers qui sont décrits dans cette série, j'ai presque trente ans et à la lecture de cette bédé j'ai été très surpris de la profonde exactitude des atmosphères, des rêves et des peines des bobos trentenaires de l'est parisien. Bien vu ! Et du coup c'est assez marrant de voir sa vie et celle de ses copains dépeintes dans une BD.

13/09/2007 (modifier)
Par Quentin
Note: 4/5

Cinq tomes parus et on y suit une bande de copains dans les petites histoires qui font les grandes joies et les grands drames de leur vie quotidienne. Speeddating, échange de numéro de téléphone avec une inconnue, frissons d'une rencontre dans laquelle on se sent tout à coup sexy et désiré(e), regrets et fantasmes attachés à l'ex-amant, Peyraud continue de décrire la vie sentimentale d'une génération de bobos Parisiens. C'est léger, c'est insignifiant, mais c'est raconté sur un ton doux-amer qui balance entre une gentille moquerie et un respect profond pour la vie des personnages. A la lecture des premiers tomes, je croyais que je me lasserais vite de cette série tellement tendance et contemporaine qu'elle en devient parfois "relou" et à la limite du cliché. Mais finalement non, je continue d'en apprécier la lecture. C'est dans l'air du temps et ça risque de très mal vieillir, mais ça fait mouche ici et maintenant.

29/06/2006 (modifier)
Par Klostope
Note: 1/5

Je ne suis même pas arrivé à finir le tome 1 ! Raconter la vie de jeunes adolescents ou de trentenaires n'est pas chose aisé ! Le scénario est pauvre ! Plongez-vous dans la série "Monsieur Jean"....Le graphisme est bien meilleur ainsi que les scénarios !

18/11/2002 (modifier)
Par Cassidy
Note: 1/5

Un énième histoire de gentils trentenaires urbains immatures, avec leurs petits soucis de coeur, de boulot, de voisinage... Ce genre de sujet peut donner de bonnes choses, comme Les formidables aventures de Lapinot ou L'Amour, mais il faut reconnaître que, 99% du temps, ça manque cruellement d'originalité. Ici, ça sent vraiment le réchauffé, le déjà-vu... Situations banales (Machin et Machine viennent de se séparer, Trucmuche trouve pas de mec, Bidule veut un enfant), lieux communs, dialogues qui se veulent drôles mais sont le plus souvent d'une platitude affligeante du style "j'aime pas les brocolis" ou "un bébé, ça change la vie"... Aller jusqu'au bout du 1er tome de cette BD sans personnalité, sans charme et sans ambition a vraiment été très pénible pour moi...

29/08/2002 (modifier)