L'Amour

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Une tranche de la vie de BSK, marquée par son histoire d'amour avec la petite amie d'un de ses copains, alors que lui même avait une nana et un fils.


Love Stories

Benoît est un jeune adulte, un peu dessinateur, un peu musicien. Il vit avec Corine, avec qui il a eu un fils. Un soir, à une fête d'anniversaire, il a le coup de foudre pour Sabrina, la nana d'un de ses potes... La situation devient de plus en plus difficile à vivre : il se sent coupable vis-à-vis de sa copine et vis-à-vis de son pote Renaud (le mec de Sabrina), il ne sait pas si Sabrina partage ses sentiments, il voudrait passer plus de temps en tête-à-tête avec elle... Un jour, surprise : Corine, sa copine, lui annonce qu'elle est amoureuse d'un de leurs amis, Gaëtan. Benoît, lui, ne dit rien de son amour pour Sabrina...

Scénariste
BSK
Dessinateur
BSK
Editeur
PLG
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2002
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Amour
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

05/06/2002 | Cassidy
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

J'avoue, je confesse, je suis passé à côté de cette BD. Et pourtant elle a des qualités indéniables, mais qui sont passées au second plan face aux défauts qui me sont restés. Pourtant la BD ouvre bien, avec un dessin particulier mais bien lisible, et un scénario qui prend le parti de tout dévoiler. Je ne m'attendais pas à ce que l'auteur se mette en scène de cette façon, en disant tout, sans concession, et sans chercher à se mettre en valeur (on pourrait même le taxer de l'inverse). Mais je n'ai pas accroché à cette réflexion/histoire sur l'amour, qui contient des passages assez rébarbatifs et qui se finit sans vraiment finir. Je suis resté sur ma faim aux dernières pages, et je n'ai pas vraiment ressenti quelque chose à la lecture de cette BD. On dirait qu'il se contente de parler de cette période de sa vie, mais sans rien en dégager. C'est des bons sentiments, mais je n'ai rien trouvé de plus. En soi, la BD n'est pas mauvaise. Mais après beaucoup, beaucoup, beaucoup d'autres lectures plus marquantes, ce n'est pas celle que je vous recommanderai. Pas assez prenante pour qu'on s'y attarde.

07/01/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Benoît raconte comment il a vécu une histoire d'amour, alors qu'il est déjà marié et père de famille. Sans concession, pathétique dans sa sincérité, cru dans ses sentiments, il s'agit là d'une confession fort sympathique. BSK, au dessin fort sympathique, réussit à nous toucher, lui qui vivote entre deux femmes, entre ses aspirations artistiques et ses obligations familiales. Une petite curiosité.

01/03/2004 (modifier)
Par fourmi
Note: 4/5

Une bonne petite bd. Fraiche, humouristique. Un dessin que je trouve assez original. Une histoire bien menée de bout en bout. Le genre de Bd qui, d'un premier abord, paraît sans plus mais qui accorche, pour quelle raison, on ne sait pas ... Pis en ce qui concerne l'anecdocte de Mister-socko ... euhh la pote en question c'est moi. Une rencontre qui surprend, je dois dire. Mais bon, on ne peut pas être disponible tout le temps !

02/10/2002 (modifier)
Par Cassidy
Note: 3/5

C'est sûr que, raconté comme je l'ai raconté, ça ressemble un peu à de la sitcom à deux balles... Et puis c'est vrai que de la BD autobiographique en noir et blanc dans laquelle un jeune dessinateur qui a du mal à devenir adulte parle de ses problèmes sentimentaux, sexuels et professionnels, on a déjà vu ça quelques centaines de milliards de fois... Eh bien, malgré ça, j'ai beaucoup aimé "L'Amour". À défaut d'être particulièrement originale ou forte, l'histoire est jolie, très touchante ; rien à voir avec de la sitcom à deux balles ou du sous-Rohmer comme on aurait pu le craindre. En plus, on sent l'auteur vraiment sincère, il n'a pas l'air de chercher à embellir la vérité ou à se donner le beau rôle, il ne fait pas semblant de culpabiliser à mort sur son attitude... Ce n'est clairement pas un chef-d'oeuvre impérissable, mais c'est une petite BD très sympa et très attachante, que je vous recommande chaudement. Voilà, je finirai sur une anecdote, assez fade je vous l'accorde. J'ai rencontré BSK au salon Paris-BD. Avec une pote à moi, on lui a demandé une dédicace chacun. Eh bien, je n'ai pas réussi à déterminer s'il était super-timide, carrément autiste, s'il n'aimait pas les salons de BD et les dédicaces, s'il était assommé par l'ambiance plutôt morose de ce lundi à Paris-BD, s'il était déçu de ne pas être harcelé par des hordes de fans (apparemment, nous étions les premiers à venir le voir, cet après-midi-là), si nos gueules ne lui revenaient pas, s'il a cru qu'on ne le connaissait pas du tout et qu'on venait le voir lui juste parce qu'il y avait la queue chez les autres auteurs plus connus, ou s'il était dépressif, mais alors que nous étions plutôt enthousiastes, lui a été glacial... Achetez sa BD, ça lui remontera peut-être le moral !!

05/06/2002 (modifier)