Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Gilgamesh (Soleil)

Note: 1.33/5
(1.33/5 pour 3 avis)

Lors d'un entraînement durant la Guerre du Golfe, le groupe de Chasse FX-04 bombarde par erreur le site archéologique de Tell Erech, encore non exploré. Alors Gilgamesh s'éveilla après 5 000 ans de sommeil...


Gilgamesh Proche et Moyen-Orient

- Ici Groupe de chasse FX-04 à quartier Général ! Objectif HKB 23 aperçu ! La vache ! Plutôt bien planqué leur blockhaus enterré ! Opération chirurgicale ! Nous ouvrons le feu ! Quatre missiles ! YAAHOU ! Ca va faire de l'audimat au "Vingt heures" ce soir ! - Ici Quartier Général ! Opération chirurgicale, mon cul ! Vous venez de scalper Tell Erech ! Un tumulus antique ! Un tas de cailloux encore inexploré ! Un bidule classé par l'UNESCO ! Nuls ! Vous êtes des nuls, bordel de ... - Bonjour la bavure ! Guerre propre qu'ils ont dit ! Des chameaux ou des bédouins à la rigeur ! Mais pas le patrimoine archéologique mondial ! Enfin quoi ! merde ! ... Alors Gilgamesh s'éveilla après 5.000 ans de sommeil ... Texte Soleil

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1996
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Gilgamesh (Soleil) © Soleil 1996

02/04/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'ai lu rapidement cet album chez un de mes bouquinistes, parce que quand j'ai vu la tournure que ça prenait, j'ai lu les 10 dernières pages en diagonale. Franchement, je ne sais pas ce qui est passé dans la tête de Mitton pour qu'il invente une histoire pareille, aussi fantoche... Je m'attendais à trouver la véritable histoire de Gilgamesh qui est une grande épopée antique, mais ici, le sieur Mitton mêle sa légende qui a lieu dans l'antique Mésopotamie au VIIIème siècle avant J.C. à de la science-fiction inintéressante, car c'est censé se dérouler pendant la première guerre du Golfe : un mix aléatoire et improbable, mal élaboré par Mitton qui a fait bien mieux en tant que scénariste (notamment sur Attila... mon amour). Ce héros sumérien qui est l'un des principaux personnages de la mythologie assyro-babylonienne, aurait mérité mieux comme traitement, il faut donc se rabattre sur L'Epopée de Gilgamesh dessinée par Brion, qui reprend la légende intacte. Là-dessus, je n'aime pas ce dessin qui semble plutôt approximatif par endroits, voire fébrile alors qu'ailleurs, il est plus agréable, c'est donc inégal et peu joli. Un abandon logique, qui ne sera pas regretté, un de plus...

14/05/2015 (modifier)
Par Dakhan
Note: 1/5

Quand on lit ce tome 1, on comprend pourquoi la série n'est pas achevée. Logique, elle n'a rien pour elle. Niveau dessin, c'est basique moyen moins. Ni beau, ni réussi. Niveau scénario, c'est la surprise (mais pas la bonne). Mitton qui nous a pondu un scénario sans sexe (au moins au début), mais pas prenant, et difficile à cerner sur ce premier tome. Il reprend la vieille légende de Gilgamesh pour la retravailler façon SF, et il retravaille tellement qu'on a du mal à voir le lien avec l'ancienne légende, et que je ne vois pas l'intérêt d'être allé repêcher Gilgamesh plutôt qu'un quidam de son invention. Le tome 1 est trop tôt pour juger une série, mais pas l'album. Et celui-ci est à éviter.

03/04/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai pas encore lu le plus connu Gilgamesh de Duchazeau et De Bonneval mais voilà, j'aurais au moins lu cette ambition de série SF scénarisée par l'auteur de Chroniques Barbares et autres Vae Victis. Ambition de série seulement car après la parution du premier tome en 1996, les ventes ont dû être suffisamment mauvaises pour que la série s'arrête là... (pas de remarque sur le fait qu'une série abandonnée dès le tome 1 par Soleil, ce n'est pas rare...) La série se déroule sur deux époques : - la Guerre du Golfe durant laquelle Gilgamesh est récupéré par une escouade de militaires français et une journaliste de CNN qui découvre un homme vieux de plus de 5000 ans encore vivant et doté d'étranges pouvoirs surnaturels - et l'époque Mésopotamienne où l'on retrouve le jeune Gilgamesh et son frère Ennkidou en quête de l'Eden, ville où règnent en maîtres un peuple qui semble bien être de puissants extra-terrestres dont les gigantesques vaisseaux spatiaux sillonnent le ciel de la Terre antique C'est de la SF assez naïve, desservie par des dialogues basiques et des scènes où les bas instincts semblent plus actifs que la reflexion (mais pas de cul, ou du moins pas encore, comme Mitton nous y habitue dans la plupart de ses séries). Mais cela se lit bien, et le mystère de ces vaisseaux spatiaux et de la survie de Gilgamesh des millénaires plus tard est suffisamment prenant pour captiver le lecteur. Le dessin est moyen, parfois pas mauvais, mais d'autres fois très perfectible. Et les couleurs, toujours dans des dégradés de orange ou de bleu, sont assez lassantes. Bref, de la BD très moyenne mais qui se laisse lire... du moins jusqu'à la fin de ce tome 1 qui restera sans doute à jamais sans suite.

02/04/2006 (modifier)