Le Complot (The Plot)

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 16 avis)

Will Eisner décortique "Les protocoles des sages de sion" qui sont une supercherie qui date de près de 100 ans et qui traitent d'un complot juif pour s'emparer du monde...


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale BDs à offrir Noir et blanc Racisme, fascisme Will Eisner (1917-2005)

Comment un texte inventé de toutes pièces peut-il circuler depuis cent ans et provoquer des revirements politiques fracassants ? Will Eisner retrace avec génie l'histoire - finalement méconnue dans ses détails - de ce " complot juif " inventé au début du XXème siècle pour attiser l'antisémitisme régnant en Europe et en Russie : les Protocoles des Sages de Sion justifient les pires intentions, et leur diffusion connaît un succès retentissant avant et pendant la première Guerre mondiale. Un journaliste britannique du Times découvre la supercherie en 1921 : les Protocoles sont une copie presque conforme d'un obscur traité anti-bonapartiste, les Dialogues aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, écrit par un dissident français en exil. Les " auteurs " des Protocoles n'ont eu qu'à remplacer les bonapartistes par les Juifs et le mot " France " par " le monde "… On connaît donc la vérité mais rien n'y fait : les Protocoles sont utilisés par Hitler, le Ku Klux Klan et trouvent encore aujourd'hui des millions de lecteurs dans les pays arabes. Surpris par le destin insolite de ce plagiat, scandalisé de le voir encore pris pour vérité d'Evangile sur des sites Internet, Eisner s'enflamme à coups de crayon très expressifs, ironiques et inquiétants. Par des cadrages audacieux et d'impressionnantes pages titres, Eisner provoque la curiosité du lecteur ; on lit avec passion et consternation l'histoire de ce "faux" qui a servi si longtemps la haine antisémite. Texte: Éditions Bernard Grasset

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Complot
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

19/12/2005 | iannick
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Pour ceux qui ont un doute sur ce que peut apporter une BD aux lecteurs (les infâmes sots !), je voudrais pouvoir leur montrer ceci en leur disant : "Voici ce qui devrait circuler dans les écoles." Car cette BD est une véritable mine de ce que l'on pourrait appeler la zététique : l'art de l'esprit critique. Un document extrêmement bien illustré pour une œuvre se voulant avant tout documentaire, et qui est d'utilité publique. Car aujourd'hui encore, le complot juif est partout, sur internet, dans les médias et dans les livres. Oui, voici l'histoire du plus beau faux de toute l'histoire, celui qui est devenu vérité. Will Eisner (dont je découvre ici ma première œuvre) est particulièrement attaché à vouloir démontrer toute les preuves de ce magnifique faux que sont "Les protocoles des Sages de Sion", dont j'avais déjà entendu et l'histoire et les idées avant de lire cette BD. Mais je n'avais pas idée de leur portée avant cette lecture. Et bon sang, ce que ça fait froid dans le dos ! Il y a là matière à dissertation philosophique, mais je me contenterais de dire que ce livre est une très belle mise en garde contre tout ce qu'on peut crier sur le péril juif (et sur d'autres périls aussi, mais bon ...). Une dénonciation de la bêtise humaine impeccable, faisant presque froid dans le dos tant on se rend compte que l'humain, bien souvent, veut juste croire. Sans même regarder les preuves. Et la fin n'est que plus horrible : "C'était peut-être faux, mais maintenant c'est devenu vrai". Laissez un mensonge pendant cent ans, il devient vérité ... Une très bonne Bd, qui a le mérite de tenter (une fois de plus) de montrer au monde que rien n'est aussi simple que soixante juifs qui gouvernent le monde. C'est toujours un peu plus compliqué que ça, et cette BD tente de nous le montrer. Si vous voulez un peu de connaissance, et beaucoup de détails, lisez cette BD.

11/10/2017 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 5/5
L'avatar du posteur Blue Boy

« Il se pourrait que Le Complot soit aux Protocoles ce que Maus fut à l’Holocauste » peut-on lire en dos de couverture. Il se pourrait, oui, mais malheureusement cette œuvre testamentaire du maître Eisner parue en 2005 n’a jusqu’à ce jour jamais eu l'audience qu’elle méritait. Je suis moi-même assez frustré d’être complètement passé à côté lors de sa sortie. A vrai dire, je n’avais que vaguement entendu parler des fameux Protocoles sans m’y intéresser plus que ça. Mais l’auteur montre bien la grosseur des ficelles, de façon très méthodique, et avec le double talent de conteur et de dessinateur dont il sait faire preuve pour rendre captivant un sujet en apparence fastidieux. Montés de toute pièce par la police secrète russe pour le Tsar qui souhaitait alimenter une haine anti-juive, les Protocoles des Sages de Sion ne sont en fait que le vulgaire plagiat du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu conversation imaginaire écrite par Maurice Joly en 1854 pour dénoncer indirectement le régime autoritaire de Napoléon III. Cette sinistre farce aurait pu paraître drôle si elle n’avait pas inspiré Hitler quelques années plus tard, avec les conséquences dévastatrices que l’on sait. Le problème, c’est que le mythe continue à se diffuser et à se développer, notamment dans les pays arabes, étayé par la politique agressive d’Israël et l’influence des milieux juifs américains sur la politique US vis-à-vis du Proche-Orient, deux réalités parmi d’autres qui ne font qu’apporter de l’eau au moulin conspirationniste, comme l’avait fait en son temps la création du Conseil sioniste. C’est une œuvre majeure et salutaire que nous a légué Will Eisner juste avant de tirer sa révérence, peut-être la plus emblématique parmi sa bibliographie. Passionné par son travail, ce fils d’immigré juif qui avait souffert de l’antisémitisme de ses camarades à l’école, savait utiliser son fantastique don d’observation pour casser les clichés sur ses pairs, ce qu’il a fait en particulier durant la seconde partie de sa carrière. Peu porté sur la religion mais fier de sa culture, il révèle dans Le Complot son ardent désir de vérité, guidé par l’humanisme un peu désabusé qui transparait dans ses romans graphiques. Un grand merci, Monsieur Eisner, où que vous soyez !

21/09/2014 (modifier)
Par Yannis
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yannis

Une oeuvre visant à démystifier l'un des plus gros mensonges de l'histoire ne pouvait que m'attirer. Pour moi si l'oeuvre n'est pas exempt de défauts, elle atteint son but : montrer aux gens que le protocole des sages de Sion est une vaste fumisterie. Le dessin est réussie et si le scénario était du même acabit j'aurais mis culte. Mais il y a un petit côté fastidieux lors de la lecture qui m'empêche de mettre culte. Pas que je me sois ennuyé mais il faut néanmoins passé certains passages qui sont moins prenants. Peut-être que le support BD n'est pas l'idéal comme le suggérait l'avis précédent ? Pour moi il se justifie car les lecteurs de BD ne lisent pas forcément de manuels et vice versa. Une oeuvre magnifique qui frôle le culte mais qui doit être lu afin de connaître le vrai visage de ce protocole.

06/05/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Grosse déception que ce "Complot". Franchement, Eisner qui a su si bien saisir et nous retranscrire la société américaine à travers son œuvre rate ici à mon avis son objectif. 20 ans de recherche pour en arriver là... J'ai du mal à comprendre. Si le fond et l'objectif de démystification qu'entreprend Will Eisner par rapport à cet ouvrage "Protocoles des Sages de Sion" est plus que louable, je n'ai vraiment pas apprécié sa narration. J'ai trouvé ça lourd et trop didactique à mon goût. Le passage où il compare ce livre à un autre d'où il a été littéralement pompé a été de trop. 15 pages d'affilées à nous confronter et comparer les 2 textes, c'est relou ! Dans un ouvrage scientifique, je veux bien, mais la BD s'est quand même distinguée par l'art de l'ellipse nondidiou ! 1 ou 2 exemples auraient suffi ! Alors oui, je sais que son but était de trouver un nouveau médium pour diffuser et discréditer ce torchon antisémite qui ressurgit depuis plus d'un siècle maintenant malgré les procès, les discrédits et les preuves. Mais je ne suis pas sûr que la BD soit le support idéal. Dommage, car son trait et son encrage sont toujours aussi merveilleux et agréables, mais je le préfère largement dans d'autres registres que la BD documentaire. A réserver aux curieux de l'histoire ou à produire dans tous les bons cours d'histoire du secondaire.

11/10/2012 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Une BD parlant d'un document ayant une importance capitale dans l'histoire du XXème siècle (même si j'en avais jamais entendu parler avant) par le grand Will Eisner ne pouvait que m'intéresser. Le travail de recherche d'Eisner est impressionnant, et il nous offre une enquête et un documentaire romancé très dense, très complet (avec des extraits des protocoles et de l'ouvrage copié), assez intéressant. Il m'est arrivé de décrocher à certains passages du livre, mais dans l'ensemble, ce "Complot" possède un scénario en béton (j'aime aussi beaucoup la partie contemporaine de l'histoire). Et le dessin d'Eisner (dont c'est le premier album que je lis) est, comme on peut s'y attendre génial. Il utilise un style semi-réaliste, avec de beaux décors, de personnages avec de bonnes têtes drôles. Eisner joue aussi pas mal avec les ombres avec son magnifique lavis. Un must qui doit être lu pour enfin tirer un trait sur cette supercherie.

27/06/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Le sujet est très intéressant, et Will Eisner réussit un brillant exercice de vulgarisation avec cet album. Ceci dit, si je ne conteste absolument pas l’importance du sujet, je dois avouer que son traitement graphique, très statique, n’est pas de nature à provoquer mon implication en tant que lecteur/acteur. En clair, j’ai lu cet album comme je lis un article intéressant de mon journal. Ce livre, c’est de l’information et non de l’émotion. Et l’émotion, c’est justement ce que je recherche dans la bande dessinée. Alors, oui, c’est important de parler de ces protocoles de Sion, et Will Eisner en résume très bien l’histoire et les conséquences. Oui, graphiquement parlant, le trait de l’artiste est de qualité. Très lisible, agréablement expressif, il permet de vulgariser les propos en en simplifiant la lecture graphique. Et, oui, je comprends que ce sujet tient au cœur de l’auteur. Malheureusement, ce manque d’émotion ressentie m’empêche de donner une très bonne cote à cet album. Toutefois, je ne peux qu’en conseiller la lecture. Je trouve même que ce genre de lecture devrait figurer dans tout bon programme scolaire (pour les 14-16 ans, de préférence). Important, mais (d’un strict point de vue artistique) pas assez émouvant à mon goût (le sujet ne s’y prêtant pas).

01/12/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Je découvre seulement maintenant l'œuvre du regretté Will Eisner qui fut l’un des dieux de la bande dessinée américaine. Après La Valse des Alliances qui a titillé ma curiosité, voilà donc que j'aborde "le complot". L’auteur nous explique comment un faux document a pu être à la base de tant de haine et d’horreur. Le Protocole des Sages de Sion serait l’explication d’un complot juif pour conquérir le monde. Adolph Hitler l’a cité maintes fois dans son livre « mein Kampf ». C’est une arme de propagande qui a également été utilisé par le KKK. Ce n'est pas tant le sujet abordé de manière historique qui m'a convaincu. C'est la façon de procéder à la manière d’un journaliste sérieux et neutre : bref, une réalisation quasi-parfaite telle une démonstration de force. Je dois reconnaître beaucoup de talent. Les récits historiques sont souvent traités de manière académique et pompeuse. Ici, il n'en n'est rien. C'est absolument convaincant. Au passage, je n'étais absolument pas au courant du "Protocole des sages de Sion" et de cet usage de faux qui a eu des conséquences terribles. Cela m'a instruit sur cet aspect de propagande utilisé par des pouvoirs haineux. Il est curieux tout de même que cette bd est éditée par Grasset qui ne fait pas dans la bd généralement. Pourquoi je fais cette remarque ? C’est Grasset qui publia en France pour la première fois en 1921 ce Protocole… Une manière de se rattraper. Note Dessin: 4/5 - Note scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

15/07/2007 (MAJ le 10/12/2008) (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5

J’essaie de brosser large dans mes achats et dans mes lectures ; je me suis donc arrêté, pour la première fois j’avoue, sur un ouvrage de Will Eisner. De ce dernier, je ne connaissais rien et c’est par le présent album que je l’ai découvert, auteur manifestement incontournable dans l’univers BD. L’auteur nous livre ici une nouvelle dénonciation de la supercherie des « Protocoles des sages de Sion ». Devant l’insécurité sans cesse grandissante et les difficultés économiques d'hier et d'aujourd'hui, comment ne pas se retrancher derrière l’enveloppe protectrice de la nation, d’un texte ou d’une idéologie postulant la facilité de la haine ? Le choix est facile et pourtant tellement préjudiciable. Ce choix, effectué par une large minorité de nos concitoyens, est tellement médiatisé et développé que la panique s’installe. L’actualité est criante d’exemples : une division du mouvement néo-nazi Blood and Honour est démantelée au sein de l’armée belge en 2006, les manifestations à répétition des différents groupuscules nationalistes et radicalistes (belges et autres) sont constatées, la montée et la victoire alarmante de l’extrême-droite aux élections qui est maintenant réelle,… Le complot sioniste, dénoncé par l’auteur, s’inscrit dans cette perspective de haine antisémite et vous l’aurez compris, ce qui nous est proposé ici garde une place concrète dans l’actualité. L’histoire développée, sorte d’enquête journalistique, est bien romancée et très intéressante. Cette BD se lit assez rapidement même si la digestion qui suit se veut plus lente. J’ai également trouvé le passage de comparaison entre « les protocoles des sages de Sion » et le « Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu » trop longuement développé. D’un autre côté, je comprends facilement que l’auteur ait voulu en faire « de trop », plutôt que « trop peu », au risque de n’établir qu’une vague similitude entre les textes, alors qu’il veut démontrer un plagiat facile, haineux et si lourd de conséquences. Le dessin en noir et blanc est très beau, personnellement, j’ai vraiment accroché. La mise en page est également bien recherchée, ça « colle » parfaitement à l’histoire. Bref, j’ai apprécié le premier contact avec Will Eisner. Si cet opus ne m’a pas semblé indispensable, il reste bien construit et très intéressant.

20/06/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

'Le Complot' n'est pas une bande dessinée ou un comic, c'est un livre d'histoire illustré. En tout cas, c'est comme ça que je le vois. Ici, Eisner nous instruit sur la haine qu'apporte un document dont tout le monde sait qu'il est faux, mais qui continue quand même à être publié partout dans le monde ! J'ai bien aimé ce cours d'histoire, mais il y a néanmoins deux choses que je n'ai pas aimées et qui ont un peu gâché ma lecture. Tout d'abord, le début avec l'auteur français dont on s'est inspiré pour faire le document n'est pas du tout intéressant et traîne un peu en longueur. L'autre chose est qu'Eisner prend une dizaine de pages pour montrer que le Protocole des Sages de Sion a plagié Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu alors qu'on aurait pu n'en faire que deux ou trois pages. À part ça, c'est un one-shot franchement bien et qui contient beaucoup d'intérêt.

18/06/2008 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Cette bande dessinée du maître du comics Will Eisner est très instructive sur l'origine et la fabrication du fameux Protocole des Sages de Sion. C'est bien présenté, c'est bien dessiné, didactique et parfois un peu trop, j'ai par exemple sauté les pages où Eisner compare plusieurs pages des Protocoles avec son inspirateur le Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu. J'ai lu les premières mais au bout de 3 j'avais compris, ce n'était pas la peine de me farcir tout le bouquin pour être convaincu du plagiat. Cet album montre l'absurdité d'un tel document et surtout s'interroge sur les raisons de sa diffusion des années après que la supercherie ait été dénoncée par toutes les autorités internationales compétentes. Mais il y a toujours semble-t-il une haine contre les Juifs pour on ne sait quelle raison, alors si les protocoles peuvent alimenter ce complot du pouvoir fomenté par les Juifs, allons-y, les idées préconçues sont tenaces. La plupart des gens n'ont jamais entendu parler de ce document et la masse populaire non informée et déjà bien conditionnée peut être prête à prendre pour vérité n'importe quoi pourvu que ce soit bien présenté, encore aujourd'hui. Un album assurément à lire.

15/06/2008 (modifier)