Fantômas

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Adaptation en BD des aventures du célèbre maître du crime créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain.


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Adaptations de romans en BD Les super-héros 'à la française'

Adaptation en BD des aventures du célèbre maître du crime créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain. Un ennemi invisible, qui semble avoir le don de se faufiler même dans les pièces hermétiquement closes, sème la mort autour de lui. La peur monte. Seul le commissaire Juve semble capable d'enrayer cette vague de crimes. Mais sa vie ne tient qu'à un fil. Aidé par le journaliste Fandor, Juve traque la bête jusque dans son antre. Mais Fantômas leur a préparé un piège à leur mesure : bientôt, il va se refermer et il sera trop tard...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1990
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Fantômas
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

14/11/2005 | Ro
Modifier


Par L'Ymagier
Note: 3/5

Fantomas ?… un personnage de la littérature policière du début des années 1900 qui eut été, d’une certaine façon « oublié » s’il n’y avait eu la version cinématographique avec Louis de Funes et Jean Marais (une vraie parodie assez surréaliste d’ailleurs) Mais, à y bien regarder, Fantomas n’est pas une sorte d’Arsène Lupin, un gentleman cambrioleur. Que nenni ! L’homme est un sacré salopard, doublé d’un voleur et d’un tueur de la pire espèce. Et c’est ce qui fit sa gloire voici plus de cent ans, faisant frémir nos arrière grands-parents à la lecture des feuilletons édités dans les quotidiens. Et que donne cette série ?… ben, une sorte de retour aux sources de ce qu’était Fantomas. Delisse et Laverdure donnent ici une version beaucoup plus classique. Leur vision du personnage se rapproche beaucoup plus de l’original créé par Souvestre. J’aime bien, surtout que Laverdure travaille d’un vraiment beau trait graphique qui donne une réelle envergure à ses personnages. Ceux-ci, vêtus « comme de ce temps-là » se meuvent dans des décors et arrières plans de vraiment jolie réalisation. Même les couleurs ont un semblant de patine qui donne à l’ensemble une jolie finition. Un regret quand même : le « brave et jeune héros » est vraiment fadasse, tant dans l’esprit que dans son comportement. Et j’ai quelques eu l’envie de lui balancer un coup de pelle à tarte tout en lui disant : « Hé ! Ho ! Machin !… on se réveille !!… ». Rien de bien neuf donc sous le soleil de Fantomas ; si ce n’est une bonne série bien réalisée mais qui –quand même- n’offre pas une autre approche du personnage. Et c’est ce que j’espérais.

17/02/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne sais pas si c'est fidèle à la série de roman, n'ayant vu que les films avec fufu, en tout cas je n'ai pas beaucoup aimé. Le dessin est bien, mais c'est plutôt le scénario dans plusieurs points : 1-Ce n'est qu'une suite de meurtres sous fond de pseudo enquête. Il ne se passe rien de cohérent à mes yeux. 2-Fantomas m'énerve au plus haut point. Ce n'est qu'un salaud qui sait se déguiser. 3-Les héros sont ennuyeux et franchement insipides. Le jeune en particulier. Bref, il n'a rien de vraiment intéressant. Passez votre chemin.

04/10/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

De toutes les séries de la collection BDétective, c'est la première fois que je trouve le dessin aussi bon. Bien sûr, le dessin de Laverdure n'est pas exempt de certains défauts, mais il parait jeune, dynamique, très agréable à lire. A cela s'ajoute une narration qui est également l'une des plus fluides des BDs de la collection BDétective, et cela donne donc une série vraiment plaisante à lire. L'adaptation du roman en BD a été bien réalisée car on ne croule pas sous les textes et la narration comme dans d'autres adaptations moins réussies. Maintenant, concernant le scénario, même si l'ensemble se lit bien et est joli, je ne l'apprécie pas plus que ça. Déjà, le personnage de Fantômas que je ne connaissais que par les films avec De Funès est nettement moins sympathique que dans sa version moderne. C'est un véritable assassin qui n'hésite pas à faire trancher la gorge à des innocents pour arranger ses petites affaires. Loin d'un gentleman cambrioleur à la Arsène Lupin, c'est un vrai salaud que j'ai du mal à apprécier même en tant que personnage de fiction. Quant aux récits adaptés ici en BD, ils ne sont pas véritablement prenants, jute représentatifs d'une oeuvre du début du siècle qui a assez mal vieilli. L'adaptation et le dessin sont bons et réussis, mais le récit de base tel qu'il est adapté n'a rien de formidable à mes yeux.

14/11/2005 (modifier)