Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Corps de Rêves

Note: 2.6/5
(2.6/5 pour 10 avis)

Un jour on se réveille et paf ! on est enceinte. Si si, je vous jure ça arrive, en tout cas c’est arrivé à Capucine, l’auteur de Corps de Rêves.


Autobiographie La Boite à Bulles Maternité / paternité

Un jour on se réveille et paf ! on est enceinte. Si si, je vous jure ça arrive, en tout cas c’est arrivé à Capucine, l’auteur de Corps de Rêves. 2 semaines : 2 jours de retard... Le bonheur, le rêve, la chose qu’on attendait ou qui nous a pris par surprise, peu importe... il est là. Je flotte, je ne réalise pas bien. 4 semaines : retour sur terre Vite, il faut s’inscrire à la maternité, arrêter de fumer, de boire, de faire la fête, faut aller voir le gynéco, courir, courir, courir. 15 semaines : un « bum » dans mon ventre premier coup de pied ! viiite viens voir mon chéri !! ah... trop tard... 38 semaines : l’accouchement... Ah zut ? ça y est je dois accoucher ? là ? maintenant ? Ahhh mais oui mais je sais pas... ah vous êtes sûre ? bon bin alors on y va... Du test positif, jusqu’à l’accouchement, en passant par l’échographie, ou les séances de préparation en piscine, Capucine vous fait suivre le fil de sa grossesse, avec ses joies et ses angoisses. Elle vous fait découvrir comment quelqu’un qui n’est pas encore là peut devenir encore plus présent pour une femme parfois que son entourage. Comment un p’tit bidule de quelques centimètres avoir sa personnalité et ses coups de gueule. Corps de Rêves est un journal intime qui raconte les petites histoires qui font qu’une grossesse est unique !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Corps de Rêves
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

14/12/2004 | Kael
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Mouais, le genre de BD clairement dispensable. C'est pas trop mal fait, mais je ne suis pas encore concerné par le sujet (la maternité dans le couple), et je me suis un peu ennuyé dans la lecture. Ca dévoile toutes les étapes d'une femme enceinte, et c'est à peu près tout. En fait je n'ai pas grand chose à dire sur la BD, ça se lit et ça s'oublie vite, le style de dessin est très personnel et parfois un peu brouillon, mais il dégage une ambiance très étrange. Pour le reste, je n'ai pas ri, pas beaucoup souri, mais voila ... Ca reste dispensable.

11/12/2017 (modifier)
Par elveen
Note: 3/5

C’est pas mal. J’ai retrouvé beaucoup de souvenirs de mes grossesses dans ce récit, beaucoup de vécu. Par contre, je trouve la narration trop décousue. Ce ne sont que des fragments, et ça ne fait pas assez passer l’émotion. Je ne me suis pas vraiment intéressée à ce couple, et suis restée en-dehors de leur histoire. Petite séquence souvenirs, donc, mais rien de plus.

23/09/2013 (modifier)
Par Pasukare
Note: 1/5
L'avatar du posteur Pasukare

Le récit autobiographique façon blog d'une vie peu trépidante, à la base, ce n'est pas vraiment mon genre de prédilection. Ici, sans surprise, je n'ai trouvé aucun intérêt à ma lecture : on a affaire à une suite de faits liés à la grossesse de l'auteur, racontés sans plus-value aucune, dans leur ordre chronologique, jour après jour et mois après mois... C'est absolument sans surprise pour qui est déjà passé par là et, à part servir d'album souvenir à l'auteur et ses proches, je ne vois pas bien l'intérêt de produire et de vendre ce genre de bouquin... j'ai même zappé certains passages pour cause d'ennui sévère. J'ai eu un tout petit (mais vraiment petit) regain d'intérêt à la fin, avec les moments choisis dans l'évolution de la gamine, mais c'est beaucoup trop maigre, et ça se paie le luxe d'être répétitif en plus. Par dessus le marché le dessin n'est pas à mon goût : trop peu travaillé, trop "blog" je dirais. Je ne suis même pas sure que ça puisse intéresser une femme enceinte ou désirant l'être et qui souhaiterait savoir comment ça peut éventuellement se passer pour elle...

07/01/2011 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Je me retrouve dans l’avis de Ro. Ma femme sortant aussi d’une période de grossesse, je pense faire partie du public visé. Pourtant je n’ai pas retenu grand-chose de ma lecture. Capucine nous parle de son test de grossesse, de son ventre qui pousse, de ses sautes d’humeur, de sa vessie compressée, etc. de façon très académique. Il s’agit vraiment d’un journal de bord ; pas de prouesse graphique, pas de parabole, pas de réflexions profondes. Alors cette collection de petits faits du quotidien intéressera peut-être ses proches. C’est bien raconté, et parfois rigolo (certains gags m’ont faire sourire). Mais de manière générale j’attends plus d’une BD. Des mamans qui me parlent de leur grossesse, j’en fréquente plein, ne serait-ce qu’au boulot, et je n’ai pas spécialement envie de lire une BD sur le sujet. Voila, désolé :)

03/11/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Mon fils a 15 jours aujourd'hui, ma femme et moi sortons donc des 9 mois de la grossesse. Ainsi, c'est avec curiosité que j'ai lu Corps de rêve dont j'avais entendu parler à l'époque de sa parution. Mais il n'est pas ressorti grand chose de ma lecture... Pourtant j'apprécie bien l'oeuvre de Capucine, son dessin notamment qui est typé et agréable à regarder et à lire. Cependant, Corps de rêve n'est pour moi rien d'autre que le journal de bord d'une grossesse. Anecdotes, moments inévitables, angoisses courantes, tout le monde s'y retrouve un peu ou beaucoup, mais... et après ? Je n'ai pas trouvé le récit particulièrement touchant, ni original, ni drôle si ce n'est à quelques rares moments. Cela intéressera peut-être les proches de Capucine et Libon de savoir ce qu'ont vécu leurs amis pendant ces 9 mois. Cela intéressera peut-être les femmes qui s'interrogent sur la grossesse, quoique dans ce domaine j'ai préféré des BDs plus drôles telles que Je veux un bébé ! ou plus touchantes comme Onomatopées. Mais dans l'ensemble, je trouve l'intérêt de Corps de rêves très réduit, et le plaisir de lecture en ce qui me concerne tout aussi limité. Ceci étant dit, Capucine faisant partie de ce qu'on appelle la "blogosphère", ses amis dessinateurs du web ont aussi participé à cette BD par le biais de dessins humoristiques en fin d'album. Cela donne un petit recueil humoristique qui m'a relativement plu, ayant parfois bien rigolé notamment sur le dessin de Melaka par exemple. Cet addendum ajoute un peu d'intérêt à l'album à mes yeux.

14/12/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Faire partager un événement important de sa vie avec ses lecteurs, c’est un peu partager son intimité avec eux. L’intention est louable et le concept mérite réflexion. Agencé comme un journal intime, cet album est constitué par une suite de séquences de la vie de Capucine durant sa grossesse. N’ayant pas encore d’enfants et n’étant pas dans la peau d’une femme, ce récit ne m’a rappelé aucun souvenir personnel ou quelconque nostalgie. Reste de cette bd des instantanés qui se lisent puis s’oublient . . . Le dessin est sympathique avec un trait gras et charbonneux rappelant par moment celui de Craig Thompson.

13/11/2006 (modifier)
Par Quentin
Note: 4/5

Capucine raconte sa grossesse de semaine en semaine, avec les joies, les angoisses, les fausses alertes, les tests, les nouveaux vêtements à acheter, les échographies, les mouvements du bébé, et finalement l'accouchement. La BD autobiographique se décline désormais au féminin, pour le plus grand plaisir des lecteurs des deux sexes. C'est souvent drôle, mais c'est surtout très beau.

26/06/2006 (modifier)

Premier album de Capucine, elle signe là une bien jolie entrée. On sent une grande tendresse dans ces pages, finalement faites des "petits rien" qui accompagnent la grossesse. N'y cherchez pas de grande aventure ni de grand message, ce n'est pas le propos de cet album. Le dessin semble s'affirmer au fur et à mesure. En particulier les visages et les attitudes me paraissent gagner pas mal en souplesse, l'expressivité étant (à quelques petites exceptions près) bonne du début à la fin. Et puis j'aime assez le dessin de Capucine, tout simplement. A noter que le dessin de couverture est (à mon avis, hein) nettement moins réussi... simplement à cause des yeux et de l'expression du visage, qui font un peu froid...

29/12/2004 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon voilà, c'est l'histoire de Capucine, qui a choisi de raconter sa grossesse en BD, du premier au dernier jour, et rien de plus. C'est rigolo (mais pas vulgaire, ni con-con, ni féministe à outrance), intéressant (parfois), et surtout, comme le dit Kael, divertissant. Attention, il ne s'agit là que du point de vue de Capucine, donc de la future maman, et il n'y a donc rien sur le futur papa (même s'il apparaît) et pas grand-chose sur l'entourage. Mais ça reste agréable.

14/12/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Fatalement, je n'ai jamais été enceinte et je ne le serai jamais (tu m'étonnes) et je n'ai pas d'enfants (euh... je crois du moins) donc je suis resté assez spectateur de cette histoire, même si ça m'a vraiment intrigué. En fait, ce petit bouquin, le 1er publié de Capucine, est loin d'être un chef d'oeuvre, mais ça se lit tellement bien, avec un petit sourire au coin des lèvres, que ce serait dommage de le rater. Capucine nous parle donc de ses 9 mois de grossesse avec une certaine simplicité, mais surtout un humour décalé qui fait assez plaisir, et change de tous les disque que nous rabache le chroniqueur du journal de la santé (si si, je regarde) En fait, 9 mois de grossesse ça doit paraître 'achement long pour la femme, mais ça ne se voit absolument pas dans ce bouquin d'une 50aine de pages (impossible de vérifier, la numérotation n'est pas notée, et je n'ai pas envie de les compter moi même, mais en gros ça fait 50 pages) Du coup, ça paraît presque simple pour une femme de faire un enfant. J'voyais pas les choses comme ça ;) Allez, vous n'apprendrez pas grand chose sur la maternité en lisant ce bouquin, là n'est pas son but, mais vous passerez sûrement un bon moment de lecture.

14/12/2004 (modifier)