Lady S.

Note: 3.04/5
(3.04/5 pour 23 avis)

Rattrapée par son passé, Suzan va jouer le rôle le plus dangereux de sa vie, celui de Lady S, espionne de haut vol dans les milieux diplomatiques.


Adoption Collection Repérages Histoires d'espions Journal Spirou Van hamme

Fille adoptive et principale collaboratrice de James Fitzroy, ambassadeur itinérant, envoyé spécial du secrétaire d'État américain en Europe, Suzan est une jeune femme intelligente et multilingue, épanouie et parfaitement heureuse auprès d'un père attentionné. Mais ce bonheur trop parfait cache bien des failles, bien des douleurs et bien des mystères. Rattrapée par son passé, Suzan n'aura désormais d'autre choix que de jouer le rôle le plus dangereux de sa vie, pourtant déjà riche en événements, celui de Lady S, espionne de haut vol dans les milieux diplomatiques.

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Octobre 2004
Statut histoire Une histoire par tome 14 tomes parus
Couverture de la série Lady S.
Les notes (23)
Cliquez pour lire les avis

12/10/2004 | Da Rocha
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C’est une série d’espionnage scénarisée par le talentueux Jean Van Hamme qu'on ne présente plus. Le dessin semble être dans la même veine que Largo Winch c'est à dire soigné et précis. Je n'ai pas de problème avec ce graphisme réaliste bien au contraire. Cette BD qui traite du monde de la diplomatie est plus que correcte. La lecture est très agréable. Le talent de narrateur de Van Hamme fait beaucoup dans le succès de cette série. Le défaut provient peut-être des grosses ficelles tirées par le scénariste qui en abuse parfois. Et puis, toute cette machine commerciale autour de cette série peut en énerver plus d'un qui passeront leur chemin. Cela serait toutefois dommage de ne pas faire connaissance de la séduisante Suzan-Shania qui se révèle être un personnage attachant tout au fil des tomes qui se succèdent. Cela reste dans la droite ligne de Largo Winch, de Wayne Shelton ou XIII. J'apprécie le cadre géopolitique de chacun des scénarios élaborés car c'est très proche de la réalité. Cette série peut s'avérer classique dans l'approche mais passionnante à la lecture. J'ai bien aimé le 6ème tome (salade portugaise) dont une première partie de l'action se déroule dans ma ville de Strasbourg. Il faut dire que les lieux ont été fidèlement représentés. A noter que le dessinateur Aymond reprend entièrement la série à partir du 10ème tome. Van Hamme a également passé la main sur cette série. Je dois bien avouer qu'Aymond se débrouille plutôt bien. Le tome 11 se passe dans la zone américaine un peu spéciale de Guantánamo. On apprendra des choses assez intéressantes tout en collant avec l'actualité très récente comme le rapprochement de Cuba avec les USA. A noter un 13ème tome qui possède quand même pas mal de défauts visibles. Je vais donner un exemple précis. Une phrase est employée du style: "votre rôle dans cette histoire n'est pas clair" qui est prononcée à bout de champ par des protagonistes différents vers la fin du tome. A croire que l'auteur ne s'est pas relu. On peut également ajouter des grosses ficelles également comme recevoir une balle en pleine tête et s'en sortir vivant par une pirouette du genre la balle a éraflé la boîte crânienne. A cette distance et au vu de ce que nous voyons au travers la case de l'album, on peut légitimement en douter. Bref, du gros n'importe quoi au niveau crédibilité. C'est dommage de ne pas faire plus d'efforts car la série est toujours aussi agréable à la lecture. Au final, c'est une BD de divertissement et à prendre comme tel. Ni plus, ni moins! En tout cas, l'efficacité est toujours assurée par un virtuose du scénario. Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

14/02/2007 (MAJ le 12/01/2018) (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Avant tout divertissant, sans prise de tête et surfant sur l'air du temps, cette série est un mix de multiples influences tant littéraires que cinématographiques. Sur fond de géopolitique mondiale et en faisant intervenir toutes les agences de renseignements, les mafias diverses et variées dont le lecteur a entendu parler, Van Hamme arrive à nous concocter des histoire plutôt plaisantes ou le trait de P. Haymond n'est pas sans rappeler celui déjà vu sur Largo Winch. Finalement ces deux séries sont assez comparables même si l'univers dans lequel évolue les héros n'est pas franchement le même. Ici les scénarios sont plus que maitrisés, on monte à bord et il n'y a plus qu'à se laisser porter. C'est de l'ouvrage bien fait auquel il manque sans doute ce petit supplément d'âme pour en faire une grande série, à lire tout de même.

05/07/2015 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Lady S est une série d'espionnage à la Van Hamme. On y retrouve la plupart des ingrédients qui ont fait le succès de ses séries précédentes. Les dessins sont pas mal, plutot réalistes avec un trait assez précis. Je trouve les 2 premiers tomes pas mal, mais à mon sens ils servent surtout à mettre en place la série et à nous faire découvrir les personnages. Notamment l'héroïne et son passé. Maintenant que le décor est planté, il reste à confirmer. J'attends le prochain dytptique qui nous permettra de juger cette série plus en profondeur. C'est là qu'on verra si c'est juste pas mal ou si ça devient franchement bien. Tome 3 Pas de dyptique pour cette fois, ce 3ème tome raconte une histoire complète. L’intrigue part vraiment très bien. Même si ce n’est pas super original : un complot, nos espions, des documents secrets à récupérer…. j’ai accroché. Je dois dire que c’est du bon Van Hamme … pendant 40 pages. La fin est gâchée par une pseudo histoire d’amour pas crédible pour deux sous, ce qui fait que je ne remonte pas ma note de la série. Tome 4 Un 4ème épisode très plaisant à lire. On suit Lady S dans une course poursuite à suspense qui m’a tenu en haleine du début à la fin du tome. On en apprend enfin un peu sur l’organisation qui tire les ficelles. C’est donc un bon point, mais paradoxalement au final, je n’ai pas vraiment saisi l’intérêt de toute cette course poursuite. Tomes suivants Ca reste dans la même veine. Du polar divertissant utilisant toutes les ficelles et les ressorts du genre mais aussi il faut bien le dire tous les clichés et autres facilités scénaristiques. La sortie d'un nouveau tome est toujours synonyme d'un moment de lecture sympa, a défaut d'être génial. L'avantage avec la formule une histoire par tome, c'est qu'on est pas obligé de relire les précédents pour lire les nouveautés. Du coup en amateur du genre espionnage / polar je me laisse tenter à chaque fois. Après lecture du tome 9 Je ne sais pas si je commence à me lasser, ou si c'est juste ce tome 9 qui n'est pas bon, mais je n'ai pas trop aimé cet opus. Si le dessin s'améliore et me plait de plus en plus, l'histoire est inexistante. 46 pages de vent, ou comment Lady S est traquée par les Russes, les Américains, les Français, les Anglais et j'en oublie plein. Tout ça englobé de sigles d'organisations d'espionnage histoire d'embrouiller un peu l'esprit et tout qui rentre dans l'ordre dans un final prévisible et vite expédié. Je vais réfléchir un peu avant d'acheter les prochains tomes...

11/04/2006 (MAJ le 17/12/2013) (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette série imaginée par Jean Van Hamme s'ajoute à la longue liste de ses créations, et l'on reconnaît bien là son talent pour échafauder des récits bien ancrés dans l'actualité, où se mêlent complots politiques, espionnage, suspense et géopolitique mondiale, des thèmes déja brassés avec brio dans Largo Winch et XIII. C'est sûr qu'il y a pas mal de similitudes avec ces 2 dernières, le contexte étant légèrement différent, mais les magouilles, malversations et autres coups fourrés restent les mêmes, on découvre un univers aussi gangrené par le pouvoir et l'argent, où manoeuvrent dans l'ombre de sinistres individus ; Van Hamme est donc toujours aussi doué pour explorer les arcanes de la politique-fiction et sa part d'ombre. L'univers qu'il décrit ici est bien structuré, c'est un bon mix d'action et de réflexion sur des sujets actuels, avec des scénarios calibrés, millimétrés, sans failles, qui utilisent les mêmes ficelles que dans les créations précédentes de Van Hamme, ici sur un sujet au gros potentiel. Malgré quelques incohérences et facilités scénaristiques, le tout est bien emballé dans un joli paquet par un scénariste rompu aux machinations de toute sorte. De plus, Van Hamme fait appel à un dessinateur au trait clair et félin, très proche du style de Philippe Francq sur Largo Winch, et son atout ici est une héroïne intelligente et brillante qui doit jouer un jeu dangereux et évoluer souvent en eaux troubles; une série qui prend donc pour protagoniste principal une femme, ce qui confirme la belle place occupée par les femmes dans la BD depuis les 2 dernières décennies. On se retrouve au final avec une série archi- classique, bien documentée et bien ficelée, où le savoir-faire des auteurs parvient à captiver, une série qui comme Wayne Shelton, autre création de Van Hamme, ne vise qu'à distraire intelligemment, en souhaitant qu'il ne tire pas sur la corde jusqu'à l'usure comme il l'a fait sur XIII, et qu'il sache s'arrêter à temps.

27/08/2013 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

JVH nous ressort encore une série géopolitique, une de plus. Mais au final, il est comme ce bon vieux Tom Clancy, on a beau se dire que l'histoire a déjà été écrite dans les ouvrages précédents, il refait coller son intrigue sur les évènements récents et donc cet environnement contemporain en toile de fonds fait passer les ficelles. Il s'accompagne encore d'un dessin classique, dynamique et de bonne facture. Et il a bien compris que les cycles courts, ça aide à vendre. De la bonne ouvrage, bien classique certes mais plaisante également. Comme le blockbuster de l'été, celui qu'on remet dans le DVD un soir de pizza/bière pour passer un bon moment sans se cogner le cerveau. Une bonne bd qui peut aussi facilement trôner dans les latrines pour aider à la réflexion.

09/06/2011 (modifier)

Une intrigue d'espionnage bien sympathique, plus ou moins captivante selon les tomes. Petit couac : je trouve la fin du tome 6 un peu décevante. Mais, quoiqu'il en soit, les amateurs d'intrigues d'espionnage peuvent se laisser tenter sans trop de risques.

10/04/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Du Van Hamme en petite forme. Les intrigues politiques ne sont pas inintéressantes, mais globalement je trouve les histoires pathétiques. C'est rempli de scènes d'action sans intérêt où l'on voit l'héroïne et ses alliées s'enfuir des méchants. C'est trop exagéré quoique j'avoue qu'au début, malgré ses défauts, je trouvais que la série était divertissante. Malheureusement, après trois tomes j'ai commencé à m'ennuyer et à la fin je lisais les tomes uniquement pour voir si on allait voir enfin la poitrine de l'héroïne. J'étais vraiment motivé !

03/08/2010 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Sympathique petite série sans prétention. C'est pas mal dessiné et ça se laisse lire facilement. Un divertissement agréable. Je ne suis pas fan de l'héroïne mais le rythme me maintient suffisamment en haleine pour m'accrocher (à défaut d'avoir envie de savoir ce qui va lui arriver). Maintenant ce n'est pas de la grande BD non plus. Dessins sans originalité, scénario global de la série qui donne l'impression de faire un sur-place agaçant en ne donnant pas toutes les clés de l'énigme (ça à un côté un peu artificiel, comme un X-files). Il faut cependant noter que le tome 5 corrige un peu ce défaut, pourvu que ça dure! De plus l'héroïne de m'est pas sympathique. Bref, c'est bien mais sans plus.

13/05/2008 (MAJ le 05/12/2008) (modifier)
Par tolllo
Note: 4/5

Une jeune fille intelligente, voleuse par nécessité dans sa jeunesse, se fait rattraper par son passé et se retrouve espionne et voleuse malgré elle pour, le compte d’une "organisation". Moi je l’aime bien cette p’tite série, je trouve que sa lecture fait du bien pour plusieurs raisons : D’une part, notre héroïne est une fille "normale ", pas un top model (mignonne quand même), ni une "wonder women" et encore moins un héros type "un mec macho de base". D’autre part nos histoires se déroulent le plus généralement en Europe (Stockholm, Bruxelles, aux 4 coins de la France...), ici pas trop d’Amérique. Comme d’habitude notre auteur s’est bien documenté et parle de sujets d’actualités. De plus, une histoire intéressante par tome, c’est plutôt chouette, pas la peine d’attendre 10 ans avant d’avoir la suite. Il y a quand même une petite intrigue de fond qui a déjà eu son lot de révélations (tome 4) donc a priori cette fois pas d’histoire à rallonge (contrairement à XIII du même auteur). Et pour finir les dessins sont vraiment bons et collent bien à l’histoire. Bref une fois de plus Van Hamme nous mène par le bout du nez comme il sait bien le faire. Quelques clichés, évidemment, difficile d’éviter les recettes classiques dans une histoire d’espions. Heureusement nous avons également un bon petit lot de nouveautés. Un peu d’action, une héroïne attachante, des histoires bien menées. Il y a, dans le genre, beaucoup de choses pires et d'autres pas forcement beaucoup de mieux. En conclusion je dirais : mieux "qu’un bon divertissement" comme le disent mes camarades ci-dessous Scénario (coefficient 2) : 16/20 Dessin : 14/20 Univers, atmosphère : 14/20 Développements et psychologie des personnages : 14.5/20 (14.9/20)

06/09/2008 (modifier)
Par Jugurtha
Note: 4/5

Une série d'un Van Hamme en grande forme, il faut le dire. La construction scénaristique est imparable. Tellement imparable que parfois certaines de ses créations sont totalement artificielles, mais ici, les personnages se révèlent plutôt attachants et ne tirent pas la couverture à eux, et l'auteur connaît bien les codes du genre espionnage pour livrer un récit distrayant. La position d'espionne malgré elle de Lady S. est en outre une très bonne idée, et sa façon d'être impliquée dans des affaires politiques sur ces quatre premiers albums est à chaque fois bien pensée, d'autant que le scénariste, comme à son habitude, use d'une documentation sans faille et joue à merveille avec la situation mondiale actuelle. Il offre ainsi une véritable partie instructive non négligeable à sa série. D'ailleurs, il faut la juger sur sa totalité, car elle s'enrichit de tome en tome (en qualité, et non seulement en quantité, bien sûr). Coté dessin, Aymond livre un travail très appliqué, très beau, sans réelle faille... mais un peu sage, c'est vrai, un peu plus de nerf ne ferait pas de mal à un graphisme qui reste très classique. Mais bon, c'est soigné, alors... Vraiment intéressante, cette Lady S., l'action et la maîtrise des auteurs en font au minimum un bon divertissement, alors il est impossible que les amateurs du genre n'y trouvent pas leur compte.

30/10/2007 (modifier)