Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Wayne Shelton

Note: 2.85/5
(2.85/5 pour 34 avis)

Vétéran de la guerre du Vietnam, Wayne Shelton s'est reconverti dans les "affaires"; il vend très cher ses services à...


Van hamme

Shelton a rendez-vous à Paris, avec le président d'une puissante multinationale. Celui-ci projette de signer le contrat du siècle avec une république de l'ex-URSS qui possède le plus riche gisement d'un métal très rare et très convoité. Mais voici que l'opération est compromise. Un routier français y a accidentellement causé la mort d'un ministre et la sévérité de sa condamnation a contraint la France à riposter par embargo… Shelton n'a que quelques semaines pour libérer le prisonnier et provoquer ainsi la levée des sanctions économiques qui bloquent les négociations. Une mission à hauts risques ! la prison est l'une des plus sûre et les frontières sont fermées. Mais shelton a de bons amis aussi risque-tout que lui. Quatre ont déjà sévi dans cette région tourmentée et les spécialités de chacun d'eux lui seront très utiles pour réussir ce coup audacieux…

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Cycles de 1 ou 2 albums) 13 tomes parus
Couverture de la série Wayne Shelton
Les notes (34)
Cliquez pour lire les avis

Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Wayne Shelton est un vétéran du Viet-Nam reconverti dans les missions délicates. C'est un aventurier chevronné mais également un séducteur quinquagénaire impénitent. Il est attachant et sympathique car il possède un regard au deuxième degré sur lui-même. Il flirte avec le mal mais n'a pas vendu son âme pour autant. Adepte du dicton "la fin justifie les moyens", il possède néanmoins son propre code de l'honneur. Il est prêt à devenir un loup parmi les loups mais il n'est pas vraiment méchant. Bref, enfin un héros qui a de la personnalité. Les 3 premiers tomes sont passionnants au niveau du scénario très au dessus de la moyenne. Les deux tomes suivants se concentrent plus sur la psychologie du personnage principal, un agent secret dans la cinquantaine cheveux grisonnant. Le personnage construit sa légende au fil de la série. Il ya également une curieuse alternance entre à chaque fois un diptyque et une histoire unique. Le tome 7 verse carrément dans l'ésotérisme à la Indiana Jones. Au 9ème tome, on retrouve à nouveau Van Hamme au scénario pour une histoire digne du Sceptre d'Ottokar mais version plus moderne. Le 10ème tome nous entraîne à nouveau dans le désert irakien pour une aventure qui ne sera pas dénué d'un certain humour avec des coups de théâtre un peu farfelus. Les derniers tomes sont plutôt des histoires indépendantes en un seul volume. Ainsi, Van Hamme revient pour le 13ème tome pour nous offrir un scénario digne de ce nom sur fond de famille mafieuse sicilienne. A noter un bel arbre généalogique au tout début pour ne pas se perdre dans le récit. On pourrait reprocher à cette série comme à beaucoup d'autres un aspect trop commercial avec une absence de grandeur d’âme. C’est souvent très prévisible mais si typiquement vanhammien… En effet, quelle efficacité dans l’action grâce à une mise en page et en couleur de bonne qualité ! Une lecture très agréable servie par un bon dessin. Que demande le peuple ? J'ai presque honte de mettre les 4 étoiles mais je ressens toujours un vil plaisir à la lecture d'un Wayne Shelton. C'est comme ça. En résumé: efficace et grand public ! Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

14/02/2007 (MAJ le 25/10/2017) (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Ma médiathèque possède une dizaine d’albums de cette série, et j’ai emprunté les cinq premiers, « pour voir ». Je n’ai finalement lu que les deux premiers (qui forment un cycle complet), et j’ai rendu les autres sans les lire – et sans regret. Cela se laisse lire, c’est sûr, et certains peuvent y trouver leur compte, des moments de détente pas prise de tête, etc. Mais moi j’y ai trouvé un empilement de clichés, comme si Van Hamme avait placé ici tous les ingrédients qu’il distille dans d’autres de ses nombreuses séries à succès, et qu’il ne s’était pas donné la peine de leur donner un peu d’épaisseur. Des clichés donc, et une flopée d’incohérences, de facilités scénaristiques. Alors, certes, tout le monde est joli (le dessin de Denayer est bon, même si je le trouve impersonnel), même le héros (qu’on nous présente au hasard d’une conversation comme un vieux baroudeur du Vietnam, connu dans les points chauds du monde entier – et du Proche et moyen orient en particulier – comme une sorte de roi des coups fourrés) est rudement bien conservé pour son âge et, mixe de James Bond et du chef de l’équipe de « Mission Impossible », il met en place, vite fait bien fait en plus, un plan abracadabrantesque. Mais ce n'est vraiment pas mon truc, et la suite se poursuivra donc sans moi.

12/09/2017 (modifier)
Par Tomeke
Note: 2/5

Je me suis assez vite lassé de cette série. Il s’agit selon moi d’un ersatz de Largo Winch, tant dans les thèmes développés que dans l’approche graphique. En réalité, je n’y ai pas trouvé d’éléments vraiment neufs, suffisants pour me surprendre. Même si les histoires sont assez bien rythmées, elles n’ont pas suscitées chez moi de réel intérêt. Essayez pour voir, personnellement, j’ai trouvé cela assez moyen.

28/12/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

S'engouffrer dans l'aventure aux accents bondesques où un héros anglophone accomplit des missions dangereuses pouvait surprendre ou tout simplement provoquer l'indifférence du lecteur, le genre étant saturé et mille fois vu. Mais au départ, il y a Van Hamme qui apporte une garantie de succès. Alors Wayne Shelton est-il encore un nouveau Largo Winch ou un XIII new look ? Disons que c'est un combiné de plusieurs héros : un quinqua actif et baroudeur, dont le charme affole encore de jolies filles, qui sait y faire et qui s'en sort toujours. Oui, c'est très cliché, mais ça marche. Malgré quelques traits vite brossés, Van Hamme qui avait conçu le personnage pour un épisode en 2 albums seulement (la Mission- la Trahison) en 2001, parvient à faire de Shelton un héros charismatique et obtient un joli succès. En dépit de cette réussite inattendue, et d'un sujet maintes fois exploité en BD et à l'écran, il se retire et laisse la place à Cailleteau dès le 3ème épisode, qui décide d'affiner le personnage et de développer un peu plus son côté humain, en le rendant plus attachant et moins sec. Ceci marche moyennement, mais on se rabat sur le dynamisme et surtout le dessin de Denayer qui, depuis Les Casseurs, s'est bien fluidifié; son trait est toujours aussi précis et séduisant, et il excelle toujours autant pour "crasher" ses véhicules. Il est aussi plus libre d'insérer des scènes de tueries violentes et un érotisme discret réclamés par des scénarios toniques Le retour de Van Hamme sur une série bien rodée ne fera que renforcer l'intérêt de cette série qui fonctionne soit en diptyque, soit en album seul. C'est une série de pur divertissement où il ne faut pas chercher à se prendre la tête, moi ça me détend et c'est tout ce que je demande; de temps en temps, ça fait du bien de se débrancher un peu le cerveau entre 2 Bd plus sérieuses. On peut l'acheter aussi.

03/07/2013 (modifier)
Par dut
Note: 2/5

Franchement dans le genre Van Hamme (tiens oui c'est un genre !), je préfère largement Largo Winch ou encore XIII. Là, j'ai vraiment l'impression d'avoir une pale copie avec toujours les mêmes "codes" scénaristiques, les mêmes "twist", les même trahisons etc... Là en plus, je trouve le héros pas charismatique pour un sou, cet espèce de "vieux beau" ancien du Vietnam qui a fait les 400 coups avec ses potes et qui ont bourlingué dans les contrées les plus dangereuses du globe, plus cliché tu meurs en fait ! Après je peux comprendre que les gens aiment Wayne Shelton, c'est plutôt bien dessiné, ça se lit facilement, c'est plutôt efficace. Donc c'est pas complètement à jeter.

05/12/2012 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

J'aime beaucoup Wayne Shelton. D'abord parce qu'il s'agit d'un style que j'apprécie, ensuite les scénarios sont bons et les dessins sont très réussis, que ce soit l'architecture, les voitures ou les personnages. Si vous ne connaissez pas cette série, vous ne serez pas surpris. L'histoire correspond parfaitement à l'idée que l'on peut s'en faire juste en regardant la couverture : celle d'un aventurier beau gosse aux tempes grisonnantes. Et là tout y passe, les histoires de fric, les flingues, les explosions, les jolies filles,... D'une manière générale, les évènements s'enchaînent sans temps mort, l'action succède à l'action. Un petit bémol quand même, Wayne a un peu trop tendance à se sortir facilement de toutes les situations périlleuses dans lesquelles il est embarqué. J'ai relu les 4 premiers à l'occasion de la sortie du tome 5, et c'est seulement à cette deuxième lecture que j'ai ressenti ça. L'avantage de cette série par rapport à ses grands frères Largo et XIII entre autres, c'est que pour l'instant elle n'est pas encore "trop longue" et on a pas un sentiment de réchauffé juste pour rallonger la série. En espérant que cela se vérifie encore avec les prochains albums... MAJ Après lecture des 10 tomes paru à ce jour, j'apprécie toujours autant cette série. Certes on connait la fin avant d'avoir commencé, parfois on voit venir les péripéties d'assez loin, mais à chaque fois le cahier des charges est rempli : je passe un bon moment pas prise de tête. C'est tout ce que je demande à un album de Wayne Shelton.

03/03/2006 (MAJ le 09/11/2011) (modifier)
Par Dogue-Son
Note: 2/5

Voici donc les aventures d'un mercenaire vieillissant (mais indestructible quand même, faut pas pousser), vénal mais doté de principes moraux inoxydables (ben voyons). Pour comparer à d'autres séries de Van Hamme (même si, ici, il a lâché la série en route), on a les défauts habituels (le héros qui se sort de situations impossibles en 2 temps 3 mouvements) sans les qualités habituelles (un scénario riche et bien construit). Ici, le scénario alterne, le bon, le moyen et le ridicule. Fin bref, sauf si cette série est la seule qui manque à votre bibliothèque, donnez votre argent pour de meilleures séries.

03/09/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série d'action comme il y en a tant d'autres. Même si certaines idées ne sont pas mauvaises, je me suis plutôt ennuyé en lisant ces missions impossibles ou le héros et ses alliées s'en sortent facilement. Les scènes d'action ne m'ont pas captivé et les deux albums écrits par Van Hamme ne donnent vraiment pas l'impression qu'il est dans le milieu depuis très longtemps. La reprise est un peu plus intéressante, mais je n'accroche toujours pas à cette série que je trouve sans âme.

30/08/2010 (modifier)
Par antony
Note: 4/5

Cette série a tout pour exaspérer. Le personnage est un cliché du genre : il plaît aux filles, il n'a peur de rien, il s'en sort toujours (pire que Bruce Willis dans "Piège de Cristal"), il est riche, il comprend tout plus vite que les autres, il aime se battre... et pourtant ça fonctionne, c'est efficace, pas de prise de tête. Les dessins sont hauts en couleur, rafraîchissants. Une BD pop corn, pleine d'explosions, de rebondissements, de l'autodérision...

20/02/2010 (modifier)
Par Duncan
Note: 4/5

Je dois dire que c'est le genre de BD que j’aime beaucoup. Il y a ici tous les ingrédients qui m'ont fait passés un très bon moment de lecture. Van Hamme est l'auteur du tome 1 et cela ce remarque par un style proche de XIII et de Largo Winch. La comparaison s'arrête là, car Wayne Shelton est un héros très différent. L'histoire du 1er tome est certes un peu facile, mais c'est toujours du Van Hamme. Alors, c'est un vrai régal pour tout fan de ses célèbres séries. Quant à Thierry Cailleteau (Aquablue) qui a repris les scénarios par la suite, je trouve qu'il apporte un côté plus "frais et branché" à la série. Les dessins de Denayer, j'adore ! Ils sont vraiment excellents. Un grand bonheur. Une série classique d'aventure et d'action pour se faire un gros plaisir. A découvrir.

06/12/2008 (modifier)