Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Carmen+Travis - les Récits

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 12 avis)

Sept histoires courtes dans l'univers de Carmen McCallum et Travis. Sont conviés pour ce premier rendez-vous Ludwig Alizon, Lounis Chabane, Merwane Chabane, Fabrys, Joslin, Kelly Yates et Zemia.


Carmen + Travis Collectif Crossover Label Série B

Retrouvez Carmen Mc callum dans des courts récits illustrés par des jeunes de l'écurie Delcourt. Ces récits prenent place dans les trames temporelles des deux séries, avant, pendant ou après les albums déjà sortis. L'ensemble forme une grande fresque, et relie les deux séries majeures de Fred Duval.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2003
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Carmen+Travis - les Récits
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

24/10/2003 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je suis un grand fan de Carmen et de Travis : deux héros qui m'ont fait rêver. Je possède intégralement toute la collection à l'exception de cette série si décriée. Je trouvais que c'était une mauvaise idée d'associer ces deux héros dans des récits indépendants beaucoup trop courts. Il faut dire que cela s'est confirmé par un ratage total. Il y a quelques fois des mauvaises idées et surtout une ligne à ne pas franchir pour ne pas que le lecteur ait l'impression qu'on tire sur la corde. Confié à un productif collectif, le dessin est à mille lieues de l'univers futuriste des deux séries mères. Les histoires ne sont absolument pas passionnantes surtout dans le premier tome franchement décevant même si le second commence à se rattraper. Bref, cela n'apporte absolument rien. Le superflu ne paye pas ! Cela me rappelle un peu une démarche similaire sur une autre série culte à savoir Sillage et ses fameuses chroniques. Là encore, c'était ennuyeux et inutile. J'espère que cela servira de leçon à des éditeurs bien trop gourmands !

10/08/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Dans la série je veux le beurre, l'argent du beurre et le cul de la Carmen : BINGO ! Bref, vous l'aurez compris, une "série" à base de remâché qui joue sur la notoriété de nos 2 héros, Travis et Carmen Mc Callum, mais qui ici, fait un gros flop sidéral. 5/6 courtes histoires par tomes qui n'apportent rien aux séries respectives et qui en elles même sont assez insipides ; quelques sourires par-ci, un semblant de rebondissement par-là, et puis voilà... Bref, pas grand chose à tirer de ces deux tomes, même pour les éditeurs, qui après deux tomes se sont rendu compte que ce couple n'était pas fait pour durer...

17/04/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Réclamé à cor et à cris par les fans et annoncé en grande pompe par l'éditeur, voici donc le premier cross-over des deux séries majeures de Fred Duval. Faux cross-over, d'ailleurs, puisque les deux personnages ne se rencontrent qu'une seule fois. Les autres récits s'attachent aux personnages secondaires, comme Naoko Sonoda ou Vlad Nyrki. Difficile de s'attacher à ces récits vite écrits, ne contenant que très peu d'infos intéressantes (même pour le fan de base), et de plus, difficile de s'identifier aux personnages avec des styles graphiques plutôt éloignés des auteurs originaux, mais éloignés également entre eux... Un puzzle qui fait mal aux yeux, assez décevant tout de même...

24/10/2003 (MAJ le 15/05/2008) (modifier)
Par iannick
Note: 1/5
L'avatar du posteur iannick

Quand une série marche bien, il est maintenant rare qu’un éditeur voire les auteurs concernés aient l’idée de créer des sous-séries parallèles où les lecteurs pourront découvrir des histoires mettant en scène leurs personnages fétiches. Mais là où se différencie « Carmen+Travis - les Récits » des autres bandes dessinées, c’est dans sa façon de réunir deux héros dans une même bd (je pense que vous l’avez déjà deviné !) : Carmen Mc Callum et Travis, publiées par les éditions Delcourt et scénarisées par Fred Duval. Cette série se démarque aussi des autres bd de ce genre par la mise en page de courts récits réalisés par des dessinateurs différents et franchement… ce n’est pas du tout une bonne idée à mon avis. Personnellement, je n’ai pas aimé la possibilité aux dessinateurs impliqués dans la réalisation de ces courts récits d’imposer leur style. En fait, j’aurais préféré que ceux-ci fassent l’effort de se rapprocher le plus possible du coup de crayon de Gess (auteur de « Carmen Mc Callum ») ou de Christophe Quet (dessinateur de « Travis »). En effet, si j’adore la série de Gess, c’est en grande partie parce que j’adore son trait ! Donc, déjà, si vous êtes fan de « Carmen Mc Callum » et que vous ne voyez pas l’héroïne être représentée d’une autre façon… il y a de fortes chances que vous soyez déroutés par cette diversité graphique ! Quant aux autres bédéphiles, à mon avis, ils risquent d’être déçus par la mise en couleurs « flashys" des nombreuses histoires et par la trop grande différence de style graphique entre chaque dessinateur. Quant aux histoires proposées, je dois avouer que ça ne casse pas des briques d’autant plus que Travis et Carmen sont rarement ensembles (exactement deux récits sur les onze réalisés dans les deux premiers tomes…) ! En fait, la plupart du temps, les récits content des anecdotes ridicules (comme « Carmen cuisinière » dans le premier tome) ou dénués d’intérêts sur la vie de nos deux héros (et parfois, sur les protagonistes secondaires des deux séries). Bien que je sois fan de « Carmen Mc Callum » et que j’apprécie la série « Travis », ces courts récits m’ont laissé très sceptique. J’aurais volontiers fermé les yeux (quoique…) sur les dessins très souvent éloignés des styles de Gess et de Christophe Quet si les histoires avaient été intéressantes… Hélas, ce n’est pas le cas ! A éviter absolument !

13/03/2008 (MAJ le 13/03/2008) (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Avis portant sur le tome 2, je n'ai pas trouvé le T1 à emprunter et je n'ai pas l'intention de l'acheter. J'aime beaucoup les 2 séries mères, mais cet exercice ne m'a pas plu. La sauce ne prend pas, il faut même faire attention à ce genre de procédés car cela peut inconsciemment avoir un impact négatif sur les autres séries. Il n'y aura pas de Tome 3, les lecteurs n'ayant visiblement pas adhéré au projet. Je conseille vivement de se concentrer sur les séries principales pour investir car ce ne sont pas les tomes qui manquent ;-)

11/03/2008 (modifier)
Par Chelmi
Note: 2/5
L'avatar du posteur Chelmi

"Carmen+Travis - les Récits", les chassés-croisés des deux héros de l’univers cyberpunk de Duval. C’est bien sûr Duval qui scénarise. Eh bien, ça a beau être le papa de Travis et de Carmen Mc Callum, ses petits scénarii ne cassent vraiment pas des briques surtout avec le Volume 1. Le Volume 2 remonte un peu le niveau, surtout avec la première histoire "Mexican Stan-off" qui m’a pas mal plu. Pas facile de raconter une histoire intéressante en 6 planches en gardant le style des deux série mères. Attention pour ceux qui s’attendaient à voir les deux héros (Carmen et Travis) réunis, c’est seulement le cas pour une histoire sur six dans le tome 1 et une sur cinq dans le tome 2. Aux dessins et aux couleurs, c’est un Collectif qui s’y colle. Il y a donc du bon, du moins bon et du mauvais. Sur le premier volume, il n’y a que Chabane qui a retenu mon attention, les autres j’ai trouvé ça bof et pire... Dans le second, c’est beaucoup mieux et j’aime bien le style comics de Roux avec le clin d’œil fait aux "Indestructibles" de Disney. Je ne sais pas de qui est la couverture du tome 2, mais elle très sympa. Je ne conseille pas l’achat surtout pour le Volume 1 que je note 1/5. Après pour le Volume 2, à vous de voir en connaissance de cause, je lui donne un petit 3/5. Ce qui fait une moyenne de 2/5.

19/09/2005 (modifier)
Par Pacman
Note: 1/5

Alors là, mais rien à voir avec les deux series principales! feuilletez ce tome chez votre libraire et vous comprendrez de suite ce que je veux dire...affreux! Seule la dernière nouvelle pourrait coller aux séries originales, et encore je suis pas sûr d'avoir compris la fin. Les autres ne présentent aucun intérêt. Quand à la nouvelle "Carmen cuisinière", ridicule.

19/12/2003 (modifier)

Je me permets, en tant que fan de Travis et de Carmen McCallum qui a suivi ces séries dès leur début, de pousser un "marf !" envers cet album. Les scénarios ineptes et puérils de ces courts récits ne font vraiment pas honneur au talent habituel de Monsieur Duval, qui se borne ici à caricaturer ses personnages sans aucune retenue, faisant de héros aux caractères solides des bouffons prisonniers d'intrigues ridicules. C'est non seulement sans intérêt pour la psychologie et le passé de Travis et Carmen (alors comme ça ils se connaissent ? C'est pas croyable ça comme révélation...), mais aussi pour l'univers futuriste tout à fait crédible que les séries principales avaient pris soin de développer. On aurait sans doute vite oublié cet album manqué si les dessinateurs n'avaient pas lourdement calqué leur travail sur la paresse de Duval : les traits sont épais, grossiers, sans aucune touche personnelle. Voir des auteurs débutants s'attaquer à un univers déjà bien établi aurait pu être une expérience amusante et novatrice, il n'en résulte qu'une bouillie graphique s'apparentant vaguement à une bande dessinée. Les personnages ne ressemblent plus à rien, et les efforts désespérés pour donner au recueil une "touche Vatine" en raccord avec la couverture sont trop visibles pour être pris au sérieux. Quant aux couleurs, alors là c'est l'extase, le Grand Cancer de la Rétine, la déchirure instantanée de vos iris, la cornée qui vous retombe dans les mains. Jamais vu un album émettre autant de rayons Gamma, j'espère qu'il vous reste des lunettes anti-éclipse. Ne l'ouvrez pas en plein jour, ça ferait un deuxième soleil. Mais qu'est-ce que le coloriste (ou les) avait absorbé pour s'acharner à ce point sur son Photoshop ? C'était un test de rodage ultime pour sa bécane ou quoi ? A côté, "Batman et Robin" à l'air d'un film en noir et blanc. Pour faire simple, c'est à la fois affreux et idiot. Faites-comme moi, ne l'achetez pas, et attendez le prochain Travis. (Noooon ! mes yeux ! mes yeux !)

12/12/2003 (modifier)
Par Don Lope
Note: 2/5

Pourquoi est-ce que je donne pas une note de 1 à cette série? Peut-être parce que certaines des histoires, bien qu'ayant un dessin hideux, ont un scénario plutôt pas mal. Je pense notamment aux deux histoires concernant Vlad (la discothèque et la formation). L'histoire concernant la jeunesse de Naoko Sonoda est également intéressante (graphiquement c'est une des plus abouties). Le second tome est également (un peu) plus intéressant, même s'il se lit toujours aussi vite. Le reste est par contre bien faible (le cross over entre Travis et Carmen notamment) voire carrément nul (qu'est ce que c'est que cette histoire de recette de cuisine?!). Bref un album décevant vu la richesse du monde imaginé par Fred Duval, brillant scénariste de Carmen et surtout de Travis. Je suis également désolé pour les jeunes pousses qui font leurs premières armes au dessin sur ces récits courts mais le résultat est loin d'être convaincant.

03/11/2003 (modifier)
Par breud
Note: 1/5

Je n'irai pas par quatre chemins mais là, on se fout de notre g*****, il y avait matière à faire un album magnifique profitant de la richesse du background développé dans 11 BDs, et tout ce qu'on a, c'est un faux cross over où les personnages sont massacrés, le cadrage est mal fait, les couleurs sont nazes, et y a pas d'histoire qui tienne la route! Si vous aimez perdre votre argent dans des opérations commerciales, allez-y, c'est bientôt la saison!

30/10/2003 (modifier)