Anachron

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 30 avis)

Très beaux dessins, bonne intrigue, humour, le début d'une grande série, par le scénariste d'Aquablue.


Science-Fantasy

Hugo Varegua, millitant anti-néo nazi part à la suite de son pire ennemi, en direction d'Anachron, brave planète tranquille encore au stade du moyen âge. Les nazis en voulant échapper sur Anachron à Hugo réveillent la BETE, monstre légendaire,qui avait été battue plusieurs milliers d'années avant. A suivre, vu que la série est pas finie.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Avril 2001
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Anachron
Les notes (30)
Cliquez pour lire les avis

17/09/2001 | Kael
Modifier


Par Jérem
Note: 1/5

Lecture des 6 tomes. Aie… Je vais être plutôt dur avec Anachron. J’ai trouvé ma lecture assez insipide. Les auteurs ont visiblement cherché à surfer sur le succès des séries des éditions Soleil de l’époque… mais sans grande ambition ni originalité. On retrouve donc un humour gras et potache, un mélange des genres pas très heureux (SF et fantasy), une équipe de « héros » complètement stéréotypés et surtout un énième monde à sauver de la destruction. Le scénario est beaucoup trop convenu tout comme les rebondissements. A aucun moment, Cailleteau n’arrive pas à donner de personnalité à sa série. Visuellement, c’est tout correct mais le design des personnages est raté. Ils sont moches et littéralement dénués de charisme. Bref, Anachron est une série datée et sans grande qualité dont la lecture est tout à fait dispensable.

13/08/2015 (modifier)
Par zébu
Note: 3/5

Après la lecture des 6 tomes. Voici une série qui mélange science fiction et héroïc fantasy ; une sorte de croisement entre Lanfeust De Troy (coté univers magique et bestiaire) et Les Naufragés d'Ythaq ou Sillage (niveau technologie avancée). Il en résulte une histoire prenante, bien sympa, avec du rythme et une bonne dose d'humour. En gros, une BD à l'ambiance bon enfant, sans prise de tête, à la lecture facile, idéale pour se détendre et avec des dessins réussis ; surtout en ce qui concerne le premier cycle que je trouve très bon. Cependant, on peut déplorer une légère baisse au niveau de la qualité du scénario dans le second cycle, surtout dans le tome 6. Mais je conseille quand même l'achat de cette série, notamment aux ados qui risquent de bien aimer.

15/11/2011 (modifier)
Par Rom1
Note: 3/5

J’ai suivi cette série depuis presque son début, j’ai acheté les deux premiers tomes, et j’ai tout de suite été emballé. J'ai apprécié l'intrigue, contrairement à d'autres, j’aime beaucoup le mélange de science-fiction et d'heroic fantasy. Les personnages ont dès le début beaucoup de charisme et de caractère. Le début du scénario était classique mais toujours divertissant. L’esthétique m’a également beaucoup plu. C’est tout à fait le genre de couleur et de coup de crayon qui me plaisent. L’environnement et les décors sont d’une grande précision. Bref une BD très agréable à lire. Enfin, ça, c’est jusqu’au tome 3. Puis viens le tome 4, le sacrilège. Le scénario, cette quête suit sont court, mais malheureusement tout est précipité en un demi-album. La bataille finale sur une double page, et une fin beaucoup trop rapide. Il ne fallait certes pas faire trop traîner en longueur (ce qu’on peut reprocher à juste titre pour certaines séries) mais de là à faire un fin comme ça… dur… Le scénariste aurait facilement pu prolonger de 2 albums supplémentaires sans créer l’impression de rallonge. En plus, l’excuse de finir la série pour finir ne tient pas, vu qu’un second cycle est né. Ce second cycle c’est d’ailleurs la goutte d’eau qui fait déborder le vase, je l’ai acheté bien sûr en espérant comme toujours un mieux, mais malheureusement la déception a continué. En bref, une BD qui avait pour moi du potentiel mais qui fut incroyablement gâchée, et qui n’obtient que la mention passable. Le premier cycle vaut la peine d’être lu malgré le tome 4. Pour le second, passez votre chemin. Note : 1er cycle : 3 ; 2ème cycle : 1.5-2

11/08/2008 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Avis sur le premier cycle : Je viens de relire la fin de ce premier cycle et il faut avouer qu'Anachron est une série sympa. Il faut avant toute chose se mettre à l’esprit qu’Anachron est une bédé qui a pour objectif principal de divertir le lecteur. Si les gags parsemés de "baf" et d’un humour assez machiste ainsi qu’un scénario très linéaire ne vous conviennent pas, un bon conseil : passez votre chemin ! Pour ma part, j’ai bien aimé Anachron, je suis assez sensible à cet humour. Je trouve que le mélange héroïc-fantasy et de science-fiction est réussi et apporte une touche d’originalité dans cette histoire. Les personnages principaux sont caricaturés mais se révèlent rapidement très attachants. Le dessin de Jurion est parfaitement adapté à l’univers d'Anachron. Joël est apparemment très à l’aise lorsqu’il s’agit de mettre en scène des villes ou vues d’ensemble, en tout cas, ses perspectives sont très spectaculaires ! Ce 4ème tome n’est pas le meilleur de la série à cause d’une fin un peu trop précipitée et aussi parce que le lecteur n’aura plus cette sensation d’originalité qui faisait le point fort des deux tomes précédents. Néanmoins, je sais que je relirai plusieurs fois Anachron entre mes lectures d'albums plus "sérieux" car cette série me détend beaucoup. Note finale : 3,5/5 Avis sur le tome 5 "Pavillon noir sur la Capricieuse" : Nouveau cycle pour « Anachron » et nouvel environnement pour nos héros puisqu’ils vont se retrouver sur une galère à ramer sous l’autorité d’une femme ! « Pavillon noir sur la capricieuse » est un tome fort agréable à lire et recèle bon nombre de surprises. Personnellement, j’apprécie toujours autant l’humour d’ « Anachron » ! Et c’est toujours avec beaucoup de plaisirs que l’on retrouve les célèbres duos d’Anachron, j’ai nommé : Hugo & Slava, Marconius & Wodan désormais membres de « l’alliance » ! Ceux-ci vont devoir arrêter un certain Enzo Lupino qui est prêt à monnayer l’octant auprès des peuples sous-développés d’Anachron afin qu’ils puissent désormais naviguer en hautes mers. Cailleteau semble avoir réussi à créer un monde riche et vaste. Alors que les tomes précédents se terminaient avec une vision très diversifiée des races « anachroniennes », le scénariste nous prend à contre pied pour nous faire découvrir une civilisation jusque là inconnue d’Anachron en s’inspirant de celle des arabes et en nous emmenant dans le milieu maritime. Peu de séries peuvent se vanter de proposer autant d’univers que celui d’Anachron et, à mon avis, on est loin d’être au bout des surprises ! Cet album est toujours aussi délirant avec les réactions ridicules de Wodan et Marconius, et la magie reste toujours un des thèmes principaux. Cailleteau semble prendre beaucoup de plaisirs et être très à l’aise dans ce genre. Il est secondé par Joël Jurion, un dessinateur qui a désormais réussi à imposer son style dans cette série. Personnellement, j’aime beaucoup le dessin de Jurion. Il est apparemment très à l’aise aussi bien dans les expressions des personnages que dans la réalisation de décors. La mise en couleurs en informatique se révèle bonne, ça ne flashe pas, les tons employés s’avèrent agréables et adéquats aux diverses situations dans lesquelles se retrouvent nos héros. « Pavillon noir sur la capricieuse » est finalement un bon tome et devrait réjouir les inconditionnels de cette série ! Note finale : 3,5/5 Avis sur le tome 6 « La Main de Krothal » : C’est incontestablement le plus mauvais tome de la série. Pourtant, je trouve que le dessin de Joël Jurion est pas mal du tout : les personnages sont très expressifs et facilement identifiables, j’aime son trait épais, ses décors sont assez fouillés… et surtout, son coup de patte m’est apparu très approprié au scénario de Thierry Cailleteau. Tiens, parlons un peu de cette histoire… franchement, il y a longtemps que je n’avais pas lu une bd aussi minable au niveau du scénario (désolé pour les auteurs mais c’est vraiment la première réaction que j’ai ressenti en lisant votre album). Bon, je sais bien que les auteurs ont parfois envie de se faire plaisir en incorporant dans leurs récits des thèmes qui les marquent… mais franchement, que viennent faire des dinosaures dans « Anachron » ? Déjà que Thierry Cailleteau en avait parlé dans un des tomes d’Aquablue avec assez de réussite d’ailleurs mais là, franchement, je n’ai pas vu l’intérêt qu’il avait de les incorporer dans un monde fantastique. De plus, le dénouement m’est apparu très pitoyable ! Bref, si vous avez l’intention de lire « Anachron », lisez les quatre premiers tomes qui forment un cycle complet distrayant, original et qui m’a vraiment fait marrer ; mais surtout, oubliez les deux derniers tomes ! Note finale : 1,5/5

15/06/2005 (MAJ le 02/08/2008) (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Voilà une BD qui manque cruellement d'originalité à mon gout. Certes c'est assez joli, les couleurs collent bien aux décors, le découpage est correct mais rien de transcendant non plus. L'histoire se laisse lire, c'est pas désagréable mais pas plus passionnant que cela. J'ai été un peu déçu par le manque d'inventivité de l'œuvre en général. Le révolutionnaire d'Amérique centrale au nom anagramme du Che Guevara, c'est déjà pas génial mais la "supervision d'une planète médiévale par des humains très avancés" ... C'est pas de la repompe intégrale de Sillage ? (°.°) Ce ne sont que 2 exemples mais l'ensemble m'a paru être traité avec cette même platitude. Les fans des séries Sillage ou Lanfeust Des Etoiles y trouveront assurément leur bonheur, les autres se contenteront de feuilleter l'œuvre à l'occasion.

02/06/2006 (MAJ le 15/04/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Le mélange science-fiction et héroic-fantasy ne me dérange pas. C'est quelque chose qui existe déjà avec Lanfeust Des Etoiles et plus récemment Les Naufragés d'Ythaq. L'originalité ne fait plus de surprise dans le cas présent. Je suis par contre très ennuyé par certains détails: le fait d'introduire des descendants de nazis dans une junte militaire qui fuit l'Amérique du Sud pour une autre planète, le fait que la brute de service frappe à tout va une jeune écervelée (on ne tape pas sur les dames!), le fait que cette histoire ressemble réellement au Seigneur des Anneaux. Finalement, le mélange est assez indigeste même si au départ, j'ai plutôt été séduit. Pourtant, je dois bien avouer que la lecture dans son ensemble reste plutôt agréable. C'est bizarre que cela fasse partie de la collection "Vent d'Ouest" car c'est un subtil mélange entre les séries à la mode chez Soleil et ceux du label B chez Delcourt.

19/08/2007 (MAJ le 03/03/2008) (modifier)
Par Tomeke
Note: 1/5

Allez hop, commençons par une phrase bateau : « Trop de genre, tue le genre ! ». C’est certes bête mais cela résume pas mal mon sentiment. De l’héroïc-fantasy, de la science-fiction, de l’humour, du médiéval, décidément, le cocktail n’est pas passé. J’ai véritablement du me forcer pour terminer le premier cycle de six tomes. Tentons de faire un avis à charge comme à décharge : je tiens à épingler la qualité des couleurs utilisées. Les dessins sont également bons et ils bénéficient vraiment de cette colorisation bien maîtrisée. C’est sans doute pour cela que je me suis lancé dans cette série… Pour le reste, si le récit ne suit pas… Je déconseille dès lors cette série, tant pis pour les fans !

03/02/2008 (modifier)
Par Kalish
Note: 1/5

L'anachronisme de départ était pas mal ; des hommes du futur sur une planète médiévale. Les personnages aussi, un héros sympa, une nana pas trop con et une grosse brute complètement débile qui met des grosses tartes à la greluche de service (Heroic fantasy de base quoi). Après la lecture du tome 1, on pouvait s'attendre à du très bon, surtout quand on aime le premier cycle d'Aquablue du même auteur. Résultat : tomes 2 et 3, il ne se passe rien et au tome 4 tout est bien qui finit bien grâce à un "élu" en mousse et une enôôôrme bataille de euh... une demi page. Bon, et puis les deux autres je n'en parle même pas tellement c'est pourri. Vatine, réconciliez-vous et reviens sauver ton pote de la médiocrité !!!!

06/06/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après lecture des 6 premiers tomes : Si l'ensemble manque d'originalité, il a le mérite d'être distrayant et facile à lire. Les influences sont nombreuses, la principale restant Le Seigneur des Anneaux. L'histoire est rythmée, le dessin très fluide et la colorisation efficace. On peut considérer qu'il y a 2 cycles (histoires complètes) : du tome 1 au 4 puis les tomes 5 et 6 (un cran en-dessous à mon goût pour cette seconde histoire). Il y a mieux mais aussi bien pire. Cette série est idéale pour les bdphiles en herbe.

14/04/2007 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Voici une série bien sympathique qui fait se rencontrer la SF et l’HF à travers la rencontre de Hugo Varegua, à la recherche de criminels néo-nazis réfugiés sur Anachron, et de Wodan le Borgne, mercenaire sur cette planète et en quête d’orques à tuer pour obtenir les faveurs d’Ysoldine. L’originalité n’est pas de mise mais Cailleteau compense en insufflant un certain dynamisme au récit avec des séquences qui s’enchaînent bien et sans temps mort. En outre, les passages faisant intervenir le preux Aymeric et la colérique Ysoldine donnent une touche humoristique à cette histoire sans que cela ne choque, bien au contraire ! On se trouve en face d’une bd qui n’a d’autre but que de nous divertir. Les dessins de Jurion sont bons même si c’est un style auquel je n’accroche guère. A noter que certains traits de l’histoire font penser à la trilogie du Seigneur des Anneaux. Le niveau ne faiblit pas au fil des tomes et l’humour est toujours présent !

21/03/2006 (modifier)