Les Naufragés d'Ythaq

Note: 3.03/5
(3.03/5 pour 30 avis)

Un homme, deux femmes : trois naufragés sur une planète pleine de dangers !


Christophe Arleston Lanfeust Mag Planet Fantasy Science-Fantasy

Un homme, deux femmes : trois naufragés sur une planète pleine de dangers ! Officier sur le vaisseau Brume de comète, Granite est une jeune femme vivante et légèrement indisciplinée. Ses écarts lui valent de finir la croisière en tant que serveuse ! Soudain malmené dans une tempête sans précédent, le vaisseau se disloque et dérive vers une planète inconnue. Rescapés de ce naufrage, Granite, la belle Calista et le jeune technicien Narvath vont devoir s'unir pour survivre. Le sort leur réservera bien des surprises.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 2005
Statut histoire Série en cours 16 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Les Naufragés d'Ythaq
Les notes (30)
Cliquez pour lire les avis

19/07/2005 | ArzaK
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Franchement, pas terrible. Mais, en écrivant ces mots, j'en viens à me dire que je ne fais sûrement pas partie de la cible. Pour moi voilà une série qui s'adresse au même public que "Lanfeust" avec une très petite touche d'érotisme bien sage puisque cette série permet d'apercevoir de ci de là l'ombre d'un sein, ce qui lorsque l'on est ado confine au summum du sexe. Quand je vous disais que je n'étais plus dans la cible, alors certes la vue d'un sein peut m'émoustiller mais de là à tourner les pages fébrilement jusqu'au prochain il n'y a qu'un pas. Ces "naufragés" sont sympas, gentils mais ça ne va pas plus loin. Pas besoin de tous ses neurones pour suivre les péripéties auxquelles sont confrontés les personnages. C'est vrai que c'est un peu longuet sans compter ces personnages qui parlent avec des F partout, agafants quoi !! Sans doute à lire pour les plus jeunes comme tremplin à des choses plus conséquentes dans le domaine de la SF.

29/02/2016 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Je ne suis décidément pas fan de ce genre de couleurs informatisées et lisses. Même si elles sont ici très bien choisies (les couleurs ne sont pas criardes, elles se marient bien) il se dégage tout de même de ces pages une sensation un peu trop artificielle à mon goût, surtout dans les scènes d'intérieur. Je n'aime pas trop non plus la manière de dessiner les ombres à coup de hachures. Heureusement, le dessin ici a l'immense avantage d'être très soigné et détaillé et du coup je n'ai eu que de temps en temps un mauvais feeling visuel mais pas plus que ça. De plus, l'histoire, pleine d'imagination, de rebondissement, non dénuée d'humour et sans temps mort prend facilement le pas sur l'aspect graphique qui n'est pas non plus insupportable, la plupart des paysages sont même très beaux. Cette histoire, qui débute par le naufrage d'un vaisseau spatial "de tourisme" sur une planète non répertoriée et qui nous conte une aventure semée d'embuches pour tenter d'en repartir et de comprendre de quoi il en retourne, est dense mais ne traine pour autant pas en longueur, grâce un scénario au rythme plus que soutenu et à des retournements de situation fréquents mais qui apparemment suivent tout de même une certaine logique. Les protagonistes ont des personnalités assez fouillées et plutôt bien trempées, on est bien servi pour ce qui est de la psychologie des personnages et notons au passage que des deux héroïnes, ce n'est pas la blonde qui a la cervelle de moineau... Ca fourmille de bonnes idées pour décrire les tribus autochtones, les animaux, les coutumes locales, tout en restant assez caricatural mais pas trop, ce qui donne au final une histoire distrayante et qui ne se prend pas au sérieux. Seul bémol au niveau du scénario, mais qui finalement reste pour moi le point commun à toutes ces histoires qui se déroulent dans des mondes fantastiques, c'est la multiplication des noms bizarres tant pour les tribus que pour les lieux, j'avoue que mes neurones ont parfois du mal à tout imprimer et je ne sais parfois plus de qui ou de quoi il est question. J'ai trouvé que la série s'essoufflait un peu, qu'elle avait du mal à conclure le premier cycle et trainait un peu en longueur mais j'ai l'impression qu'elle est repartie sur de bons rails un peu comme si les auteurs avaient eu un peu de mal à trouver des idées pour l'après Ythaq. Après lecture des tomes 11 et 12 je reste sur cette bonne impression générale, le scénariste a bien réussi la transition avec ce nouveau cycle et continue à nous balader de planète en planète avec à chaque fois une petite histoire bien ficelée et toujours les mêmes ponts forts : humour, rebondissements, dynamisme. Une série qui tient la route !

15/12/2008 (MAJ le 14/10/2014) (modifier)
Par stocke
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Franchement bien. J'ai pour l'instant lu le premier cycle complet (tomes 1 à 9) et je n'ai pas vu le temps passer tellement j'étais plongé dans ce récit. On suit les aventures de trois personnages stéréotypés (une débrouillarde, un poète parfois un peu neuneu, et une richissime diva) qui se sont écrasés sur une planète inconnue qu'on se plaît à découvrir au cours de l'intrigue. Le scénario nous dévoile au compte goutte les indices qui nous expliquent ce qui se passe réellement sur cette planète. Chaque tome fait avancer l'histoire, pas de temps mort, que du bon. Côté dessin je trouve la série réussie aussi car très détaillé, aussi bien pour les villes visitées, les paysages ou les expressions faciales des protagonistes. Le seul hic pour moi à l'heure actuelle est la suite qui a vu le jour. Le tome 9 nous laissait vraiment croire à la fin d'une histoire achevée, et j'espère en lisant prochainement les tomes suivants que je ne serai pas déçu.

01/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

C'est du dessin fluide et lisse dans la plus pure tradition Soleil, à l'esthétique identique à de nombreuses séries de cet éditeur. A priori, on pourrait craindre une série clone de Lanfeust Des Etoiles, mais ça s'en démarque habilement. Il y a beaucoup de mots techniques qui font très SF pour impressionner le lecteur, ça finirait par me gonfler grave si l'action et l'humour n'étaient pas au rendez-vous, en plus du côté aventure. Il y a bien d'autres trucs qui m'indisposent un peu dans cette série, comme la façon de parler des Banfoos en roulant les F à chaque mot : c'est une idée peut-être intéressante pour typer ce peuple, mais c'est assez pénible pour le lecteur. Il y a aussi le personnage de Callista en pimbêche pédante et vénale qui est souvent exaspérant, mais il faut hélas concéder cette condition pour avoir un caractère animant cette aventure. Heureusement qu'il y a des contreparties intéressantes : les peuples d'Ythaq, le bestiaire surprenant et les mercenaires aux looks étonnants sont de bonnes inventions et font partie d'un univers bien élaboré, de même que les décors inspirés de différentes origines sont plutôt beaux. Le contraste entre la vie aseptisée des vaisseaux et le monde primitif et rustique d'Ythaq est également réussi. Si l'on excepte certains épisodes un peu inutiles (celui de Hetzel) qui retardent l'action, celle-ci n'ayant pas besoin d'être relancée car il y a suffisamment de péripéties, on peut dire que la série n'est pas si mal, avec un bon début, mais elle s'étire trop et l'histoire aurait pu se conclure en 4 ou 5 albums, ce qui lui aurait donné plus de force ; déjà au bout de 6, j'en avais un peu marre. J'ai ensuite vraiment l'impression qu'Arleston suce l'os jusqu'à la moelle et qu'il fait durer l'ensemble uniquement pour faire du fric, il ne sait plus s'arrêter, son inspiration s'étiole ; on est rendu à 11 albums et c'est pas fini, on est encore devant une série qui s'autosaborde par excès en donnant l'impression de faire durer le plaisir, c'est dommage parce que maintenant la gomme est trop mâchée, elle n'a plus de goût.

21/03/2014 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

J’ai acheté la série depuis ses débuts et je viens de lire dans la foulée les 9 premiers opus constituant le 1er cycle. Si j’ai investi dans cette série, c’est davantage en raison de Floch que d’Arleston. J’ai beaucoup apprécié ce qu’il a fait sur Slhoka. Sans trop en dévoiler, je dirais même que la trame de ces deux séries présente bien des similitudes. Après des débuts prometteurs, la série montre un essoufflement tangible et persistant avant que le final vienne mettre un terme à cette longue agonie en rattrapant partiellement le coup. En fait, le cœur du récit tient en 3, voire 4 tomes. La série aurait donc gagné en intensité et homogénéité si elle eut été raccourcie. Une série honnête donc, qui pêche par son manque d’originalité et sa longueur. Côté dessin, le trait de Floch me parait de moins en moins séduisant au fil des tomes. Dommage qu’il ait abandonné "Slhoka" pour "Ythaq". Pas un flop (quoique) mais pas un top non plus. Un emprunt en bibli suffit amplement, sauf si vous avez des sous à jeter par la fenêtre …

02/03/2014 (modifier)
Par Al Macino
Note: 3/5

Oui et non.... Les 5 premiers tomes m'ont clairement conquis. Les ficelles du genre sont particulièrement utilisées mais on a malgré tout un univers cohérent, des personnages intéressants; et une intrigue prenante. Le dessin bien que coloré informatiquement colle parfaitement à cet univers science-fiction/Fantasy. Puis c'est le drame, à partir du tome 6 longueurs et manque d'inspiration sont au rendez-vous(le premier cycle était prévu en 8 tomes puis finalement 9) et celà gache un peu le plaisir qu'on a eu à lire et rentrer dans le début de l'histoire. Quant au tome 10, je suis sceptique quant à la qualité d'un nouveau cycle. Bien dommage d'avoir gaché une idée de départ intéressante. A lire quand même surtout pour les amateurs du genre.

21/11/2012 (modifier)
Par Mitch
Note: 2/5

Avis sur la série (premier cycle) : J'ai suivi avec un grand intérêt cette série que j'ai trouvée particulièrement originale sur les 6 premiers tomes. Les derniers se sont fait attendre et ont perdu peu à peu de mon attention et d’originalité mais dans l’ensemble la série reste correcte et j’aurais pu conseiller son achat sur ce cycle. Avis sur le nouveau cycle tome 10: Que dire de ce nouveau cycle. C’est avec un peu d’appréhension que j’ai attaqué cet album et quelle déception. Heureusement que le dessin de d'Adrien Floch est là pour remonter le niveau scénaristique. L’histoire qui suit est légère, trop légère, parsemée de rebondissements plus improbables les uns que les autres, et des dénouements peu crédibles… Nos héros séparés vont petit à petit se retrouver par le biais de coïncidences plus que douteuses…. Bref un scénar peu crédible et qui fait perdre de son charme à cette série. De mon point vu, ce nouveau cycle n'est pas indispensable et il vaut mieux s'arrêter au tome 9 qui clos la série.

20/11/2012 (modifier)
Par McClure
Note: 2/5

Quand j'ai entamé ma lecture, sur le 2/3 premiers tomes, j'ai trouvé ça plutôt pas mal, pas exceptionnel, pas original pour deux sous, mais tout de même correct, donnant un plaisir de lecture "coupable" comme lorsque l'on regarde un de ces bons gros blockbusters US avec un bon bol de popcorn. On fait une dépose de cerveau, on se laisse embringuer dans un monde par des péripéties toutes plus fofolles les unes que les autres. D'autant que côté graphisme, là encore, on a un ensemble plutôt réussi, des personnages sympatiques à défaut d'être novateurs, le lot de jolies pépées, un peu d'humour, bref, une recette gagnante à défaut d'être nouvelle. Mais voilà, une série en 4/5 tomes aurait largement suffi, au lieu de cela, on nous plombe le récit de rebondissements qui de tome en tome vont devenir de plus en plus superficiels. Et à l'instar de Mac Arthur, je suis sorti de ma lecture au fil des tomes. Les nouveaux albums me sont tombés des mains, je ne me suis plus intéressé à ce monde auquel on a donné un peu de respiration artificielle pour glaner quelques tomes rémunérateurs en plus. Vraiment dommage : 5 tomes denses auraient permis d'être du bon côté de la moyenne.

25/02/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 La dernière série d'Arleston disponible à ma bibliothèque qu'il me restait à lire (c'est dommage parce que je voulais lire toute son œuvre). Comme souvent avec lui il y a des bonnes idées et une bonne narration, mais il y a aussi des défauts et cela aurait pu être mieux. Je ne trouve pas les personnages très attachants sauf Calista et pour une fois j'aimais bien voir une femme à poil dans un Arleston (parce que pour que je trouve un personnage féminin attirant il faut que j'ai son corps ET sa personnalité). Le début est pas mal et le tome 2 était très captivant, mais vers le tome 5 j'ai un peu décroché et je trouve que les derniers tomes sont sans intérêt. J'ai eu l'impression qu'Arleston ne faisait qu'étirer inutilement son scénario et j'ai commencé à en avoir marre de cet univers. D'ailleurs, je n'ai pratiquement que feuilleté les tomes 7 et 8 et lorsque sont arrivées les révélations du tome 9 je m'en fichais pas mal. En fait, je me fichais tellement de ce que je lisais que je ne sais même pas si ce tome était la fin ou s'il y a une suite.... Enfin, je vais être gentil parce que j'aime bien Calista et donner la moyenne à une série qui n'a pas su finir à temps.

21/02/2012 (modifier)
Par js
Note: 3/5

Encore un monde pensé par Arleston. A l'achat du premier tome, j'ai eu peur d'être déçu comme pour Lanfeust Des Etoiles ! Mais non, on retrouve ici un scénario intelligent, prenant et dont les notes d'heroic-fantasy mêlées à celles de la science-fiction se fondent vraiment bien l'une dans l'autre ! Le dessin est vraiment réussi (je le préfère à celui de Tarquin personnellement). Cependant, j'ai trouvé les couleurs un peu ternes... Les décors sont bien transcrits et les personnages sont excellemment bien réussis (petit faible pour Khengis je l'avoue) ! L'histoire suit son chemin avec des rebondissements classiques du genre. C'est l'intrigue qui tient le lecteur en haleine : qu'est-ce qu'Ythaq finalement ou que font les personnages sur ce monde ?! Petite déception sur les deux derniers tomes... Petite baisse de régime et petit 'flop' côté humour... Dommage !! ---------------------------------- Mise à jour après lecture du 9ème et dernier tome (en théorie). Achat : Non La série partait bien comme dit dans mon avis. Mais les 4 derniers tomes ne sont pas terribles... Le dessin reste le même et n'est pas désagréable. Le scénario connaît une grosse baisse de régime. De nouveaux personnages inintéressants arrivent, l'humour se dégrade fortement et la fin est ma foi bien pensée mais finalement sans grand suspens et sans grande révélation. Je trouve qu'Arleston a du mal à finir ses séries... Ses idées de départ sont géniales ; puis après le rythme n'arrive pas à suivre et l'entrain du départ s'amenuise vite... Série à découvrir pour l'intrigue des premiers tomes et parce que lire les 9 tomes n'est pas déplaisant. Acheter la série : non, le niveau n'en vaut pas vraiment le coup, surtout qu'acheter 9 tomes (neufs) constituent un bon budget mine de rien !

05/09/2010 (MAJ le 15/11/2011) (modifier)