Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Bang et son gang

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Du trash, du cul, bref de l'humour pour un public averti mais avec un dessin tout acidulé.


Format à l’italienne Lapins Trash

Dans un pays merveilleux, le lapin Bang coule des jours paisibles, entouré d'amis sincères : Shredder l'ours sympa, Gaz le gentil éléphant bleu et Chupa le chien contorsionniste. Mais lorsqu'une horrible crise d'hémorroïdes frappe le pauvre lapin, son monde se trouve radicalement bouleversé : lui qui croyait être un mâle apprend qu'il est une femelle ! Débute un surprenant voyage initiatique...

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2013
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru

Couverture de la série Bang et son gang © Delcourt 2013
Les notes
Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

30/08/2013 | pol
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Bang est un lapin. Enfin une lapine. En tout cas, comme ses amis Gaz, Chupa et Shredder il est obsédé par le sexe. On a là une série de strips d’une page (six cases à chaque fois) formant une histoire, où s’accumulent les délires autour du sexe, chacun des personnages souffrant d’une addiction pour le sexe sous toutes ses formes et dans toutes les positions. On a donc une succession de scènes mêlant sodomie, zoophilie avec des sex-toys plus ou moins improbables. Vous l’avez compris, ces strips d’humour con et trash ne sont pas vraiment à mettre entre toutes les mains ! Cette remarque est d’autant plus nécessaire que l’habillage de l’album est pour le moins surprenant pour une œuvre de ce genre. En effet, le dessin des personnages, le décor et la colorisation renvoient à un univers enfantin, voire pour les tout petits, genre Bisounours ou Polly Pocket ! Ce décalage extrême entre ce que font et disent les personnages d’une part, et leur représentation d’autre part, renforce forcément l’effet comique et transgressif de cet album, où les auteurs se sont défoulés en cumulant parfois ad nauseam leurs obsessions.

16/02/2014 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

C’est par le plus grand des hasards que je suis tombé sur ce joli petit album cartonné à l’italienne dont les couleurs rose bonbon m’ont immédiatement interpellé et plus encore que son titre sous forme de calembour, c’est le joli cartouche parental qui a encore plus attisé ma curiosité…. Sorti d’un blog soit de nulle part pour ma part comme je ne lis jamais d’œuvre numérique et par des auteurs au pseudos japonisants bien rigolos comme Kikoo-lol ou Takaro, il s’agit bien d’un produit bien de chez nous qui passera surement inaperçu et retombera vite dans l’ombre des Lanfeust, Blake et Mortimer ou autres Blacksad d’autant plus que peu de libraires prendront peu de risques à le mettre bien en vue. Et pour cause ! Un peu construit comme un Squeak the Mouse qui s’amusait à reprendre l’illustre poursuite entre un chat et une souris façon cartoon pour mieux la détourner vers des fantasmes gores et pornos, on est loin du monde des bisounours dans cette parodie bien trash et mettant en scène un lapin qui n’en est pas un, un chien adepte de l’onanisme, un nounours pédophile et fan de poussins ainsi que mon personnage préféré : le petit éléphant naïf qui découvre les joies du plaisir anal ! Effectivement il faut adhérer à ce style d’humour mais j’en suis très friand et si tous les gags construits en une page gaufrier de 6 cases ne m’ont pas fait tous rire, je suis rapidement tombé sous le charme de cette drôle de troupe d’obsédés obnubilés par leur propre petite personne (le personnage de Bang est détestable). Les décors sont minimalistes et les dessins semblent presque dessinés par ordinateur mais le décalage opéré par les paroles et la représentation graphique fait bien plus mouche qu’un Al Crane par exemple. Au moins on va droit à l’essentiel et l’ensemble forme une histoire cohérente, complète et qui trouve même une jolie conclusion. Plus bête que véritablement méchant ou choquante, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce petit bouquin qui part complètement à l’ouest et ne plaira pas forcément aux culs bénis mais comme on peut rire de tout et que tout est enfin permis ici, je pense qu’on aurait tort de s’en priver et je trouve que le monde de la bd manque cruellement de bouquins de ce style… Donc s’il ne vous en faut qu’un seul, ne faites pas comme Gaz l’éléphant, ne vous trompez pas et ruez-vous là-dessus histoire d’avoir un bel ouvrage scato dans votre bibliothèque. En somme un bien bel ouvrage de fin d’été comme il me fallait !

02/09/2013 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Un cocktail détonnant qui mêle un humour très très trash avec un dessin aux personnages mignons tout plein et aux couleurs acidulées. C'est assez bien réussi dans le sens ou le décalage entre le style graphique à faire craquer les plus petits et cet humour à choquer les moins prudes des adultes est finalement un mélange qui fonctionne très bien. Je n'ai pas rigolé à tous les gags, certains tombent un peu à plat car on voit venir la chute et le coté trash est un peu gratuit. Mais il y en a pas mal qui sont marrants. Attention car Bang et ses amis n'ont rien à envier à Maurice et Patapon. Entre le petit chien qui ne pense qu'a se faire des auto fellations et le petit éléphant qui ferait n'importe quoi pour qu'on lui enfonce quelque chose dans le cul, il faut adhérer à cet humour très ciblé. Au final c'est amusant même si les gags sont inégaux et qu'on bout d'un album entier je pense qu'on a sa dose de blague sur le sperme et les hémorroïdes pour un moment.

30/08/2013 (modifier)