Combien de marins ?...

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Le saviez-vous ? La vraie fonction des gendarmes est de remonter le moral des routiers, pauvres petits êtres hyper-sensibles. Histoires courtes, délire garanti.


Absurde Magazine Fluide Glacial

Album datant de 1994 (autant dire assez peu courant en librairie), ces histoires courtes dessinées par Baron Brumaire et scénarisées par Thiriet sont com-plè-te-ment délirantes. On pourra se documenter sur la vie des routiers, ces gros bras cachant un coeur d'une sensibilité extrême ("Ouiiiin, il a dit que mon camion c'était un camion de lopeeette !") et des gendarmes, dont la vraie fonction est de remonter le moral desdits routiers... Ou encore sur ces moines tibétains, vivant harmonieusement dans leur monastère à l'abri de l'enfer du monde extérieur, s'appelant respectueusement par leur petits noms ("vermisseau puant", "crotte de nez"...). Quant à la poste, vous comprendrez enfin la raison de ces retards qui arrivent parfois, mais vous verrez toute la souffrance qui se cache derrière.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1994
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Combien de marins ?...
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

01/07/2003 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le titre de l’album est assez énigmatique et, en tout état de cause, n’a que très peu à voir avec son contenu. Mais, à tout prendre, il est en accord avec l’esprit de l’album. En effet, les histoires développées par Thiriet jouent sur le loufoque, la poésie, mais surtout sur un absurde omniprésent, plus ou moins humoristique. Les onze histoires de l’album sont inégales, mais aucune n’est réellement ratée. Certaines sont par contre franchement réussies, comme celle du type qui, se croyant perdu, enregistre son testament sur caméscope (humour délirant à la clé). C’est sans doute ma préférée (avec celle des deux types de l’aéropostale faisant tout pour livrer une partie du courrier, malgré l’absurdité de la situation dans laquelle ils se trouvent), mais la majorité de ces histoires m’ont réellement plu. On est parfois dans le n’importe quoi absolu, l’absurde poussé jusqu’au bout, avec clairement un scénario improvisé, comme dans la biographie déjantée de Jean-Pierre H. Bref, les amateurs d’absurde trouveront sans doute leur bonheur dans ces histoires courtes, assez variées sur la forme et le ton. Le dessin de Baron Brumaire use d’un bon Noir et Blanc et rend la lecture fluide. Note réelle 3,5/5.

24/05/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'humour de Thiriet, qui ne me touche pas toujours, est ici très joliment mis en valeur par le dessin de Batron Brumaire. Le graphisme de ce dernier me rappelle beaucoup Jijé dans cet album, notamment par le récit de course automobile qu'on sent très inspiré de Valhardi. C'est beau, et le décalage entre le sérieux relatif de ce dessin et le délire des histoires fonctionnent aussi bien que les associations d'Alexis avec d'autres humoristes (Al Crane, Dans la joie jusqu'au cou...). Les histoires courtes jouent presque toutes la carte de l'absurde ou du délire léger. Le résultat est un peu inconstant. J'ai beaucoup aimé le premier récit, ce qui m'a fait voir la suite de ma lecture avec un bon à-priori, mais certaines histoires m'ont un peu moins amusé et quelques chutes m'ont laissé froid. L'avantage, heureusement, c'est que l'humour n'est pas uniquement dans les chutes mais aussi disséminé au fil des cases d'une même histoire. C'est une bonne et agréable chose. Le côté inégal de l'ensemble m'empêche cependant d'en conseiller incontestablement l'achat.

12/10/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime beaucoup ces contes que je considère comme absurdes. Dans ce domaine là, Thiriet est vraiment bon et j'ai eu beaucoup de plaisirs à lire cet album. Les chutes des histoires sont toujours imprévisibles et j'aime ça. Alors pourquoi 3/5 au lieu de 4/5 ? C'est parce que je n'ai pas aimé le dessin. C'est moche et j'ai eu quelques fois de la difficulté à voir et comprendre ce qu'il y avait dans certaines cases. Donc, ça baisse la qualité de l'album.

19/01/2008 (MAJ le 19/01/2008) (modifier)
Par cac
Note: 3/5

C'est assez délirant comme la première histoire avec le routier traumatisé parce qu'on l'a traité de pédé. Mais dans l'ensemble certains gags tombent un peu à plat, pas de chute ou alors elle n'est pas drôle. Le dessin varie beaucoup du fait que 2 dessinateurs différents opèrent sur l'album, et c'est un peu déroutant. En effet Thiriet est scénariste mais également co-dessinanteur de cet album. Et juste un détail, je ne trouve pas la couverture si moche que ça.

04/03/2004 (modifier)

Eh oui. Il arrive parfois qu'on tombe par hasard sur un album somme toute carrément pas récent, que la couverture soit assez moche (là il faut l'avouer, elle n'est vraiment pas belle...), mais qu'on le lise et qu'on ne le regrette pas. "Combien de marins" fait évidemment partie de cette catégorie... Avec son humour complètement décalé, tournant des situations banales en histoires qui vous plient en quatre, Thiriet fait encore une fois la preuve de son extraordinaire finesse (si si, même quand il parle de prouts, je vous assure) et de son talent en matière de drôlerie. Le dessin me rappelle légèrement celui (superbe !) d'Alexis : il comporte en effet à la fois un côté réaliste et un côté caricatural marqué. Mais surtout ne vous laissez pas arrêter par la couverture, vous passeriez à côté d'un très très bon album !

01/07/2003 (modifier)

Lorsqu'on a réussi à se débarrasser de la vision d'horreur qu'est la couverture, on entre dans un dessin noir et blanc pas désagréable, réaliste et caricatural à la fois. Des histoires parfois bien délirantes, des à-côtés de la vie, des situations invraisemblables, on a un peu de tout là-dedans. Thiriet m'a surprise avec cet album, je ne connaissais que "La vie est courte" de lui. Je découvre également le dessinateur avec cet album, Baron Brumaire, qui ne manque pas de talent, même si son style n'est pas mon préféré. Si je ne conseille pas l'achat, c'est parce que j'ai un peu de mal avec les dessins, c'est également ce qui m'empêche de mettre une note supérieure. Mais dans l'ensemble j'en garde un bon souvenir.

01/07/2003 (modifier)