Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

L'Écluse

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Il est des eaux moins paisibles qu'elles en ont l'air. C'est la troisième fois en un an qu'une femme est retrouvée morte dans l'écluse d'Octave, jeune homme difforme, muet, et souffre-douleur de la population locale.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Nouveautés BD, comics et manga Occitanie Petits villages perdus

Certes, la jeune fille est du village voisin, mais l'émoi est assez grand pour que deux policiers de la ville viennent enquêter. Leurs soupçons se portent rapidement sur Octave, le suspect par excellence, mais aussi sur la terreur locale, Alban. Quand une nouvelle victime est découverte (une de plus), c'est est trop pour les villageois. Octave est condamné par la population. Car ce qui est certain, c'est que dans un petit village, la méchanceté et la cruauté ne sont jamais très loin.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Août 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Écluse © Bamboo 2022

30/07/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un polar en one-shot à la structure assez classique : un petit village impacté par des meurtres en série et un policier de la ville venu enquêter et déterrer un sale petit tas de secrets. L'histoire se passe dans le Lot, dans un village au bord de la rivière. Des filles sont retrouvées mortes dans l'écluse dont s'occupe un bossu simplet. Même si on ne peut lui trouver aucun mobile sérieux, il est tellement facile de l'inclure dans la liste des suspects, surtout quand le petit caïd du village l'a pris en grippe et comme cible de son harcèlement, motivé d'autant plus par l'action d'une brave fille qui veut aider le pauvre éclusier mais attise d'autant plus la jalousie du harceleur. Le dessin de cet album est très séduisant. Il plonge très vite le lecteur dans l'ambiance de ce village du Sud de la France avec un très agréable travail tant sur les décors et les personnages que sur les couleurs. La narration est également bien fluide et rythmée. En contrepartie, on peut regretter l'aspect convenu de cette histoire qui en rappellera pas mal d'autres. Je regrette en particulier la bêtise crasse dont font preuve la majorité de ces villageois si prompts à désigner un coupable et à le lyncher sans réfléchir. De même, le petit caïd a la vie trop facile tant tous semblent accepter ses frasques et manigances égoïstes. Malgré ces stéréotypes et facilités, j'ai pris assez de plaisir à la lecture de cette BD qui tient relativement bien la route. J'ai en particulier bien apprécié l'inspecteur de police qui est crédible et plutôt malin sans pour autant être infaillible. Et la conclusion de l'enquête n'est pas mauvaise, quoiqu'elle laisse chez moi le doute sur certains des meurtres.

30/07/2022 (modifier)