Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Sprague

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Au village de Goëm, en baie de Sprague, la population observe depuis quelques mois des manifestations anormales : la seconde lune a disparu, et nul n’y a trouvé d’explication. Et, plus grave, la mer s’est progressivement retirée… jusqu’à disparaître complètement.


Nouveautés BD, comics et manga Rodolphe

Dans un lieu hors de notre géographie et de notre histoire (les Basses Terres, en baie de Sprague), la mer a disparu. Le village tirant toutes ses ressources de la mer (pêche, élevage, cultures) semble condamné à mourir. En désespoir de cause, les villageois ont envoyé deux expéditions pour traverser le désert, comprendre ce qui se passait et peut-être ramener l’eau au village : elles ne sont pas revenues et n’ont jamais donné de nouvelles. Deux frères, Niels et Vivian, décident à leur tour de tenter leur chance et de traverser le désert de boue et de vase pour sauver leur village. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Mai 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sprague © Daniel Maghen 2022

05/06/2022 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

La couverture magnifique, le nom de Rodolphe sur cette dernière et le résumé en 4ème de couverture m’ont convaincu d’acheter cet album dont je n’avais pas entendu parler, et je ressors ravi de ma lecture. L’intrigue est pourtant classique, et débute avec deux jeunes hommes qui partent à l’aventure pour élucider le mystère de la disparition de la mer, dont le village a tant besoin pour survivre. Les réponses arrivent petit à petit, et les révélations finales sont logiques et satisfaisantes, même si les férus de science-fiction auront peut-être une impression de déjà-vu. J’ai aussi beaucoup aimé la toute fin et cette histoire d’amour improbable. La mise en image d’Olivier Roman est magnifique, le trait est fin, les personnages sont bien représentés et les paysages sont un délice pour les yeux. Les couleurs ocres de Denis Béchu contribuent grandement à l’ambiance sablonneuse. Un one-shot assez classique, mais prenant, divertissant et parfaitement réalisé.

05/06/2022 (modifier)