Dr Slump

Note: 3.63/5
(3.63/5 pour 8 avis)

C'est la première série à succès d'Akira Toriyama. Dr Slump est une série à l'humour basé sur l'absurde.


Génération Albator Manga : avant 1995, la préhistoire Shonen Shueisha

Le Dr Senbei Norimaki crée Arale, un robot à l'apparence d'une petite fille de 13 ans qu'il présente comme étant sa petite soeur. Il découvre qu'Arale est dotée de super pouvoirs (force, vitesse,...), mais qu'elle est très naïve. Il va l'intégrer à la vie du Village Pingouin. La vie de tous les habitants va être bouleversée. Arale va rencontrer plein de nouveaux amis avec lesquels elle va faire les 400 coups. Akane, Taro, Pisuke, Obotchaman (un autre robot), les Gatchans (petits angelots qu'elle ramènera d'un voyage dans le temps). Et même Sangoku (mais seulement lors d'un cross-over dans le volume 7 de Dragonball). Cette série est composée de plusieurs aventures basées à chaque fois sur une nouvelle invention du Dr Norimaki.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1995
Statut histoire Série terminée (15 tomes dans la Ultimate Edition) 18 tomes parus
Couverture de la série Dr Slump
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

Par Jetjet
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

Difficile de croire qu'une telle série comme Dr. Slump ait réussi à tenir sur 15 tomes (dans son édtion dite Ultimate) tant le pitch d'origine tient sur un ticket de métro. Et pourtant... En 1980, Toriyama n'est pas encore l'auteur confirmé (et milliardaire) que tout le monde connait par Dragonball. Non c'est un jeune auteur qui publie de petites histoires de 6 à 8 pages environ dans Shonen Jump de façon hebdomadaire sur un Savant pervers et génial qui crée un robot autonome parfait par pur ennui. Ainsi nait Arale, androide féminin de 13 ans à la fois candide et myope mais dotée d'une force surhumaine que le fameux Docteur fait passer pour sa fille et qui va enchainer les gaffes et les bévues en tout genre. Et ? Et c'est tout ! Toriyama profite de ce postulat à la Léonard (de Turk et de Groot) pour imaginer un village rempli de personnages les plus dingues possibles et d'un humour nonsensique propre à Gotlieb ou aux bouffonneries des Monty Python. S'il est difficile de comprendre le but réel de toute cette histoire, Toriyama en fait le laboratoire idéal pour ses nombreux délires... Sur base d'humour scato (Aralé a une fascination pour le Caca), pervers (Dr. Slump ne pense qu'à mater des petites culottes) et idiot (tout le reste), Dr. Slump est un sacré mélange d'écriture automatique où tout peut basculer d'une case à une autre. Brisant régulièrement le 4ème mur entre ses personnages de papier conscients d'être dans un manga et son lectorat, l'auteur se met aussi régulièrement en scène en n'hésitant jamais à fustiger son manque d'imagination ou ses limites graphiques (il confesse ne pas savoir dessiner les demoiselles de façon disctincte et variée d'où un gag récurrent où les personnages échangent leurs rôles). Jamais méchant et constamment inventif en faisant évoluer ses personnages dans la durée et en créant de nouveaux mémorables qui interviennent régulièrement dans ce beau bordel de village Pingouin, Dr. Slump a rapidement acquis un statut culte mérité rafraichissant pour qui sait abandonner ses préjugés sur ce genre d'ouvrages vendu pour adolescent décérébré mais taillé pour divertir et surprendre. Le style bien caractéristique de Toriyama avec ses arrondis cartoon rend l'ensemble hautement fréquentable et la série ne souffre pas trop d’essoufflement en cours de route même s'il est préférable de lire par doses homéopathiques l'ensemble comme tout récit humoristique prépublié dans un hebdomadaire. Le seul reproche à l'ensemble serait pour ma part certains conclusions bien trop hâtives (dont l'auteur a souvent conscience, en rappelant parfois au lecteur qu'il ne lui reste plus qu'une case ou deux pour conclure ;) ) mais pour une œuvre aussi inclassable et irracontable, il aurait été dommage de rester dans la normalité ! King Nikochan forever !

20/11/2017 (modifier)
Par julien
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Première série fleuve de Toriyama, ce manga est unique par son humour. Totalement absurde, il atteint les sommets d'un Gotlib dans le n'importe quoi. L'auteur joue sur le concept même de BD, les personnages sont conscients d'être des personnages de papier et surtout sont tous à mourrir de rire. Plus stupides et losers les uns que les autres mais avec une mentalité d'enfant. Ce manga me fait éclater de rire par moment, au point d'en stopper la lecture tellement c est idiot (dans le bon sens du terme). Les gags scatos, si décriés, ne sont pas si importants et restent toujours de "bon goût" (hum...). Toriyama cherche a s'amuser, à rire du travers de la sophistication humaine, et les excréments en sont un levier. Je ne suis pas scato et pourtant les gags me font énormément rire car il joue sur le décalage des situations. Le dessin est de très bonne facture, totalement adapté au propos. Plus tard, Toriyama changera son trait, pratiquera un dessin anguleux et agressif pour son Dragon Ball version adulte, mais dans Dr slump tout est rond et mignon. L'édition perfect est superbe.

12/06/2010 (modifier)
Par mimix
Note: 4/5

Achetée pour découvrir le "avant" Dragon Ball, et surtout pour me fendre la goule, je n'ai pas été déçu ! Cette série est vraiment super, on ne rigole pas comme un con devant son bouquin mais ça nous fait sourire et nous accroche suffisamment pour que l'on continue. L'histoire est à dormir debout en permanence, elle est scénarisée en plusieurs petits chapitres tout comme pourrait l'être la série TV. Ce schéma permet donc la lecture occasionnelle plutôt facilement. Mon seul regret dans la série, c'est le caractère plutôt simpliste de l'humour de certains passages qui pourraient ne pas faire marrer certains. D'ailleurs je vous propose un challenge : racontez à un ami une scène marante de Dr Slump ! Vous verrez que c'est dur de faire rire juste avec le gag sans connaitre les personnages...

19/06/2009 (modifier)
Par Altaïr
Note: 3/5

"Dr Slump" est une BD culte au Japon, qui marque le premier succès de Toriyama, avant Dragon Ball. Et c'est une BD assez réjouissante, tant elle est crétine et débridée. Il existe assez peu de BDs qui osent ainsi rentrer de plein pied dans le gros n'importe quoi tout en restant cohérentes, et, surtout, drôles. Malheureusement pour moi, l'humour y prend souvent un tour scatologique : l'héroïne a une passion pour les étrons, un personnage d'extraterrestre a une tête en forme de fesses, il n'est pas rare que l'auteur utilise les talents de pétomanes de ses personnages comme source de poilade, et j'en passe. Cela fera sans doute rire pas mal de gens, mais j'avoue que personnellement je me lasse très vite de ce genre d'humour. Heureusement, il n'y a pas que ça dans "Dr Slump", et cette BD mérite vraiment le coup d'oeil, ne serait-ce que pour le lecteur avide de parfaire sa culture bédéphilique.

11/03/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Un chef d'oeuvre de connerie ! L'un des meilleurs mangas d'humour que j'ai lu ! Les personnages sont tous aussi débiles les uns que les autres. Mon coup de coeur est certainement Suppapaman. Ce 'héros' est tellement minable qui n'est même pas capable de sauver une fourmi. Certes, l'humour pipi-caca n'est pas ce qui me fait le plus rire, mais l'auteur s'en sert intelligemment. Il ne dépasse jamais la barrière du mauvais goût. Les histoires me font beaucoup marrer et le dessin est rafraîchissant. J'aime surtout la galerie de personnage louffoque et attachants:Aralé, la robot idiote, Sembei, l'inventeur minable et pervers, sa femme, Midori, qui est conne, le docteur Mashirito qui fait des plans de conquete minable, etc. Je conseil ce manga, mais ce n'est pas tout le monde qui aimerait l'humour d'Akari Toriyama qui peut etre lourd pour certains. Sinon, c'est dommage qu'un éditeur n'aie pas édité la suite qui date de 1995.

16/08/2007 (MAJ le 26/05/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Je n'ai pas lu d'une seule traite les 18 (petits) volumes de cette série. Non pas qu'elle m'ait rebuté, mais trop c'est trop en une seule fois (curieux, je pourrais lire une dizaine de Blueberry d'affilée sans aucun problème !...) C'est quand même pas mal car cette série est faussement "débilisante". Bien aimé le postulat : une île où habitent des personnages qui n'ont quasi aucune maturité, un scientifique un peu pété qui crée un robot qui ressemble à une petite fille myope, un "préhistorique" toujours affamé, un fan de moto, une passionnée de catch et autres encore... Un joyeux méli-mélo de personnages aux caractères divers pour une série "absurde" -inclassable pour moi-, loufoque, scatologique aussi. C'est quand même assez délirant par moments, surtout que cela a débuté il y a 27 ans et qu'elle ne fait pas trop son âge. Pourtant, je n'ai plus aucun souvenir des dessins animés (243 au total) dont plus de 50 ont été diffusés par TF1 dès 1988. Une bonne série qui m'a plu par son graphisme -stylisé mais expressif- qui exploite bien le comique de situation. Mais sans plus...

26/11/2007 (modifier)
Par Superjé
Note: 2/5

Après la relecture de ce premier tome des aventures d’Arale, je ne suis toujours pas convaincu par cette œuvre de Toriyama (auteur que, en générale, j’apprécie). Le dessin de Dr. Slump est proche de celui de Dragon Ball. Quand l’auteur nous offre des personnages avec des têtes réalistes, je trouve ça très joli, mais il abuse du Super-Deformed ce qui est moche, et qui devient lourd et très fastidieux à lire. L’humour est lourd, scato et trop enfantin (pour na pas dire c**) pour me plaire. Je suis toujours affligé pas des gags du genre : (Dialogue entre Arale, le docteur et une serveuse de bar) : -Oh ton visage (celui d’Arale) elle n’a pas de trous de nez. (le docteur) – MAIS TOI NON PLUS ! ON EST DES PERSONNAGES DE BANDES DESSINÉE ! (la serveuse) – Hum…Exact ! Tant mieux, comme ça on n’a pas de crottes de nez ! Bon voilà, c’est pas top je trouve, le reste de l’album est du même genre. Alors, ça a bien passé car j’ai lu le livre chapitre par chapitre et donc l’ennui voire le dégoût n’a pas eu le temps de s’installer, mais même en considérant les personnages excentriques et les machines délirantes du Docteur Slump (et d’Akira Toriyama), je n’ait pas envie de lire la suite. Je préfère largement les autres œuvres du maître, comme Dragon Ball, L'Apprenti mangaka ou encore Nekomajin !

07/11/2006 (modifier)

J'ai beaucoup apprécié cette série quand elle est sortie en France, c'est à dire il y a 10 ans (déjà ?). Mais avec le recul, je l'aime un peu moins. Il est vrai que l'humour pipi caca et la naïveté d'Arale est très drôle au début (10 volumes), mais les gags commencent à tourner en rond par la suite. On en a un peu marre de retrouver toujours les mêmes personnages tout au long de la série, mais les inventions compensent. Qui n'a jamais rêvé d'avoir des lunettes qui voient à travers les vêtements, ou encore une machine à voyager dans le temps ? Le dessin de Toriyama est identique à celui de Dragonball, bien que la série lui soit antérieure. En gros, son dessin n'a pas évolué pour un sou en 20 ans. Une série à posséder si on aime Toriyama, sinon jetez tout de même un oeil dessus pour vous faire une idée.

21/06/2005 (modifier)