Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Slowburn

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Sorte de tiré à part d'une collaboration des deux géants dans Fluide Glacial.


Chiens & Chats Format à l’italienne Franquin Gotlib Magazine Fluide Glacial

Sur un montage de Gotlib, et des dessins de Franquin, deux chats forniquent.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1982
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Slowburn
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

19/08/2017 | Noirdésir
Modifier


Par Jetjet
Note: 3/5
L'avatar du posteur Jetjet

Les plus jeunes ne s'en souviennent sûrement pas mais Franquin s'amusait à parler d'un album introuvable pour Gaston Lagaffe, le fameux album numéro 5. Pour Slowburn, c'est un peu le même schéma, un délire entre deux auteurs de génie, le même Franquin et l'incontournable Gotlib au montage. Comment ça un montage ? Ben Slowburn c'est un petit strip de quelques cases avec deux matous en plein coït. Les dessins portent tout le charme et le talent du grand André et Gotlib se les est approprié en les dupliquant pour en faire un court récit un peu plus consistant avec quelques onomatopées. L'exercice est brillant mais reste un peu vain. L'attrait de la présente édition est surtout d'exister puisque rien de réellement officiel n'existait auparavant. C'est félin, c'est coquin et comme il s'agit de va-et-vient, l'idée de remixer quelques dessins pour étirer la situation est plutôt malin. En soi, rien de bien méchant mais l'éditeur a eu la bonne idée d'agrémenter ce petit bouquin au demeurant fort bien réalisé, des dessins originaux et d'une petite explication. Tenant plus de l'Oubapo avant l'heure que d'une véritable bande dessinée, cette réédition ravira tous les collectionneurs des deux auteurs sans indigestion. C'est bien, très bien mais c'est surtout bien trop peu ce qui peut en constituer le seul regret.

05/11/2019 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Certes cette bd n’est pas grand public. Certes cette bd est dispensable. Mais Franquin et de Gotlib n’avaient aucunement l’intention d’en faire un projet bd à part entière. Personnellement, je trouve l’initiative digne d’intérêt pour l’amateur de bd et les inconditionnels des auteurs précités. Cet exercice a des accents oubapiens. Franquin a réalisé 20 dessins de chats forniquant. Gotlib en a fait une histoire (à l’insu du plein gré de Franquin) en réemployant plusieurs fois un bon nombre d’entre eux et en ajoutant des onomatopées (dont le fameux Rhââ lovely). Une petite pirouette clôture le récit de manière satisfaisante. A noter qu’un texte accompagne la bd pour contextualiser la genèse de ce délire d’auteurs. Instructif. De plus, le prix n’est pas élitiste (pour une fois).

19/04/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Tiens, je ne savais pas que cette histoire avait connu une édition non-pirate. C'est un récit qui réunit deux de mes auteurs préférés et c'est un délire sympathique à lire, notamment pour admirer le magnifique trait de Franquin. Toutefois, vu que cela se lit en quelques secondes, je ne vois pas trop l’intérêt d'un album uniquement sur ce récit. C'est plus le genre d'histoire pour un recueil. À découvrir si on est fan des deux auteurs, mais ce n'est pas un indispensable. En fait, quand j'y repense je pense que j'aurais mieux aimé voir ces deux auteurs travailler sur un truc avec du texte. Une Rubrique-à-Brac façon Franquin aurait eu de la classe...

21/08/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Lorsque je suis tombé sur ce petit album à l’italienne, ce sont évidemment les noms des deux auteurs qui m’ont poussé (violemment !) à m’y plonger. En effet, Gotlib au scénario, et Franquin au dessin, on tient là deux des plus grands génies de la BD d’humour (que ce soit pour les textes ou le dessin d’ailleurs). Au départ, c’est une série de dessins de Franquin (qui illustrait ici les idées olé olé de son compère), qui ont été publiés dans Fluide Glacial en 1977. Une édition pirate, non autorisée par les auteurs, a circulé quelques années plus tard. Et donc, voici disponible « officiellement » cette collaboration des deux géants. Deux géants qui accouchent d’une souris serais-je tenté de dire, car je suis sorti quelque peu frustré par cette rapide lecture, beaucoup trop rapide ! Certes, le dessin de Franquin est impeccable (on savait depuis Gaston Lagaffe qu’il arrivait à mettre un chat dans toutes les positions : l’un des deux qui officient ici ressemble d’ailleurs à celui de Gaston), mais la série de ces chats qui forniquent, lue en quelques secondes, méritait-elle une publication à part ? Sans doute pas, c’était juste un petit clin d’œil dans une revue. Il y a peu de dessins de Franquin en fait, car certains sont repris plusieurs fois, réutilisés avec d’autres onomatopées, Gotlib ayant fait le montage final. C’est en tout cas amusant de voir Franquin participer à ce truc : après ses Idées Noires, Gotlib publie ses « Idées roses » ? L’achat est plutôt réservé aux fans des auteurs.

19/08/2017 (modifier)