Odyssée sous contrôle

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Un agent secret débarque sur une planète soi-disant paradisiaque, pour enquêter sur de mystérieuses disparitions, dont une jeune femme dont il s'est épris.


Adaptations de romans en BD Les Univers de Stefan Wul Romans de science-fiction adaptés en BD

Pink-Moon est une planète connue pour être celle de tous les plaisirs. Une foule prodigieuse s'y rend en permanence et ce, malgré les nombreuses escales nécessaires. Au bar d'un des vaisseaux, Michel Maistre converse avec une jeune femme prénommée Ines. D'une simple conversation, naît la possibilité d'un rendez-vous galant. Michel raccompagne ensuite la jeune femme jusqu'à sa chambre. Remarquant que celle d'à côté est libre, il demande au manager des cabines d'intervertir avec la sienne. Grand bien lui prend, puisqu'une explosion se produit dans celle qu'il aurait dû occuper. Afin de trouver le commanditaire de cet attentat, la police le fait passer pour mort. Ines est mise dans la confidence et avant de débarquer, elle laisse à un policier une lettre à destination de Michel. Ce dernier est en réalité un agent secret qui doit enquêter sur les disparitions suspectes sur la planète Émeraude. Au moment où il débute son enquête, il apprend qu'Ines fait partie de la liste des disparus...

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Septembre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Odyssée sous contrôle
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/06/2017 | Erik
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Curieuse cette envie de prendre les œuvres littéraires d'un auteur de SF qui connut son heure de gloire au début des années 60. La plupart de ses romans furent écrit à la fin des années50. A l’époque la SF en France était balbutiante, les couvertures des romans étaient ce qui attirait le chaland. Personnellement j'ai toujours trouvé ces récits un peu vieillots face à des sommets comme "Dune" ou "Le château de Lord valentin". Ici l'adaptation proposée par Dobbs et Stéphane Perger n'est pas en soit mauvaise, le problème vient comme je le disais du matériaux de base, à savoir l'histoire elle même. Autre problème à mes yeux la colorisation qui je ne sais pourquoi donne à l'ensemble un aspect vieux, est ce voulu, quoi qu'il en soit la touche de modernité revendiquée par les auteurs se casse la gueule. J'attends avec plus d'impatience des adaptation d'auteurs un peu plus fameux comme ceux que je citais plus haut, vous avez bien sur reconnu Silverberg et Herbert, j'y ajouterais J.Vance qui au niveau du picaresque en remontrerait à beaucoup.

12/01/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Voilà. Il en faut bien des 1 étoile de temps en temps. Cela reflète mon plaisir de lecture. Certes, on pourrait regarder sur le graphisme ou d’autres qualités plus techniques. Mais bon, cela ne me suffit pas d’autant que je n’ai pas trouvé le tout très top. Cette collection consacrée aux œuvres de Stefan Wul avait pourtant bien commencé avec des titres comme Niourk, La Peur Géante ou encore Oms en série. Ce romancier, chirurgien-dentiste de profession, s’était fait connaître en publiant 11 romans entre 1956 et 1959 puis plus rien. Odyssée sous contrôle est son avant-dernière œuvre. Elle souffre pour moi d’un total manque de visibilité avec ce mélange polar et science-fiction. Encore une fois, on peut se laisser séduire par le climat et l’atmosphère de son œuvre plutôt visionnaire pour l’époque. Mais après, cela ne suffit pas. Il faut encore une intrigue qui tienne la route. Cela ne sera pas le cas avec ce titre qui se perd dans les méandres du vide intersidéral. Certes, l’intrigue se dévoilera à la toute fin mais c’est déjà trop tard car le lecteur s'est perdu dans l'espace (Lost in Space) depuis longtemps. Son plus grand succès restera Niourk avec l’adaptation au cinéma de La planète sauvage. Le reste n’est que raclure de fond de tiroir réservé aux inconditionnels.

28/06/2017 (modifier)