Loup (Dillies)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Il a tout oublié. D’où il vient, qui il est, pourquoi il erre, seul.


Académie des Beaux-Arts de Tournai Les loups Musique Renaud Dillies

Il a tout oublié. D’où il vient, qui il est, pourquoi il erre, seul. Tout… jusqu’à son nom. Sur le chemin de l’institut qui est censé le recueillir, il passe devant un cabaret et y entre instinctivement, comme guidé par la musique. Le voilà participant malgré lui à une audition. Il s’invente un prénom, "Loup". Et là, comme par miracle, ses mains se souviennent, et la guitare entre ses doigts révèle un musicien magique. Embauché pour rejoindre le groupe de la jolie miss Ti, il connaîtra les concerts, l’amitié, l’amour, la célébrité, mais retrouvera-t-il la mémoire ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mars 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Loup (Dillies)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

25/04/2017 | Pierig
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J’étais tellement content de retrouver une nouvelle création de Renaud Dillies. Je m’attendais alors à quelque chose de bien. La déception est très vite arrivée malheureusement. En effet, c’est comme si l’auteur avait une panne d’inspiration. Il ne retrouve plus son niveau d’antan. Cela arrive parfois. C’est le cas en l’occurrence. Nous avons l’histoire d’un loup devenu amnésique. Il trouve refuge dans la guitare car il joue subliment. Nous aurons droit à une sorte de voyage musicale mais surtout existentielle. Cela reste très mignon et gentillet. Il y a toujours cette pseudo-poésie mais la magie n’opère plus vraiment. Ce n’est plus attractif comme cela l’était. On espère alors que la prochaine fois sera la bonne.

10/09/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Dillies tourne toujours autour des mêmes thèmes – du moins dans les albums de lui que j’ai lus. Celui-ci, tout en se laissant lire facilement – et très rapidement, car très peu de texte – me laisse quelque peu sur ma faim. Comme souvent, la musique – jazz en particulier tient le haut du pavé. Le personnage principal, un loup amnésique, qui ne se souvient pas de qui il est, se retrouve, après un concours de circonstances, recruté dans un groupe de jazz, à accompagner une chanteuse, star qui, comme les autres musiciens et le public, tombe sous son charme. Pour jouer sur son côté mystérieux – ou tout simplement pour le jeu de mots, le loup porte un loup sur ses yeux. Bon, l’histoire vaut essentiellement pour son côté poétique, lente dérive sans réel but, et manque quand même de consistance. De plus, la fin est un peu abrupte et, volontairement ou non, laisse le lecteur en plan sans lui donner toutes les explications attendues.

08/06/2017 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Celui qui connait l’univers de Renaud Dillies ne sera pas surpris … peut être juste un brin déçu. L’auteur mélange, comme à l’accoutumée, poésie et mélancolie sur fond musical. La symbolique est aussi forte avec des questions existentielles à la clé. Loup est un loup qui porte un loup lors de ses concerts. Il ne sait rien de son passé jusqu’au moment où … On se laisse envoûter par la narration contemplative ou plutôt par les notes de musique. Le dessin est toujours aussi sensible et touchant avec les cases qui se déforment au gré de la mélodie. Mais voilà, le final est un peu abrupt et aurait mérité davantage de développement, voire un second opus. Le sentiment qui prime à la fermeture du livre est similaire à celui qu’on peut avoir lorsqu’une musique qu’on apprécie s’éteint inopinément. Il y a un point de rupture. Un réveil trop brutal. Pour découvrir l’auteur, je conseillerai plutôt ses premières réalisations (Betty Blues ou Sumato).

25/04/2017 (modifier)