Une année au lycée

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

Fabrice Erre est enseignant en histoire-géographie dans un lycée. Agrégé et docteur en histoire, il est également auteur de bande dessinée. Une année au lycée dépeint avec humour son quotidien de prof.


BD-Blogs Ecole Les coups de coeur des internautes

Un témoignage hilarant sur le quotidien d'un professeur d'histoire-géo ! Il faut dire que le lycéen est un être particulier : tantôt agité, dissipé, provocateur, studieux, complexé, blasé, dragueur, sérieux, paumé, suiveur, décidé, amusant ou amusé... Bref, c'est d'abord un adolescent, souvent déroutant, qui tente de se frayer un chemin vers le Graal : le bac ! Fabrice Erre a recensé les nombreuses anecdotes qui lui sont arrivées pour en faire une suite de gags décapants. Texte de présentation de l'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Avril 2014
Statut histoire Une histoire par tome (une année par tome, plus précisément) 3 tomes parus
Couverture de la série Une année au lycée
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

23/04/2014 | Eric2Vzoul
Modifier


L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

Cette série a un gros avantage : elle se relit très bien et c'est avec un vrai plaisir que je me relis un tome de temps à autre. Le 1er tome, comme vu dans des commentaires précédents, est le plus frais. Cependant les tomes 2 et 3 restent "de bonne facture "comme on dit chez les pros du commentaire bd. Le trait de Fabrice Erre, les gueules de ses personnages et cet humour brut et bien vu fonctionnent parfaitement sur moi !

28/10/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J’aimerais pouvoir aimer toutes les bd que je lis mais ce n’est malheureusement pas le cas. Certaines sont certainement très bien mais elles n’arrivent pas à capter mon attention. On ne peut le savoir qu'en se confrontant à la lecture. Je ne sais jamais à l’avance si cela va me plaire ou pas. Et puis, quelques fois, il peut y avoir des surprises. C’est louable par exemple pour un professeur d’histoire-géographie de nous faire partager son expérience professionnelle. C’est vrai qu’il se procure du temps pour cela. Je n’aime pas vraiment le milieu scolaire ainsi que les préoccupations de la caste des professeurs. Bref, le sujet ne m’intéresse pas vraiment. C’est une bd humoristique qui tourne en dérision. Je n’ai pas aimé ce que j’ai lu. Je n’ai pas été captivé. Je n’ai pas été en adéquation avec ce professeur. Je préfère sans doute le point de vue des élèves. Voilà, c’est comme cela et on n’y peut rien.

13/03/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

Une année au lycée, sous-titré “Guide de survie en milieu lycéen” réussit l'exploit d'être un témoignage drôle et juste à la fois. L'auteur, Fabrice Erre est un être hybride qui exerce les fonctions de professeur d'Histoire-Géographie tout en étant dessinateur de bandes dessinées. Une sorte de Docteur Jekyll et Mister Hyde… et vice-versa. Il nous a déjà livré quelques albums en solo (Démonax et Le Roux) et les deux volumes franchement marrants de Z comme don Diego avec Fabcaro au scénario. Ici, il s'attache à nous relater son expérience quotidienne de prof d'histoire-géographie et c'est une vraie réussite ! Je vous en parle en tant que collègue de l'auteur : mêmes si certaines anecdotes ou situations peuvent vous paraître outrées voire impossibles, je vous l'assure, tout est vrai là-dedans ! Des phases d'exaltation de l'enseignant porté par sa mission sacrée découragées par l'apathie et la paresse des potaches aux envolées surréalistes de l'adolescent décérébré qui essaie de disserter en réunissant les rares bribes désordonnées de souvenirs fumeux, en passant par l'angoisse existentielle du professionnel confronté aux limites de son savoir supposé encyclopédique, rien de ce qui figure dans ce recueil de gags n'a été inventé. Tous les professeurs sont confrontés à ces situations qui les poussent parfois aux limites du découragement, jusqu'à sombrer par moments dans un profond découragement qui les pousse à l'aquoibonisme (voir le gag intitulé “bulletins” et vous comprendrez). Le génie de Patrice Erre, c'est qu'il utilise toute cette matière pour réaliser un album extrêmement drôle, fait de courtes histoires, ou de gags en une planche (“neige” page 91, génialement observé !). Même s'il évoque une « réalité fictionnalisée », ici, tout est vrai, et à peine exagéré, c'est pour cela que l'humour fait mouche. Rien à voir avec l'humour patapouf à la Claude Zidi d'une série comme Les Profs. Côté graphique, ce n'est pas forcément ce que je préfère. C'est du dessin d'humour, très caricatural, simple, avec des décors minimalistes. L'école Fluide Glacial… (Mais on trouve dans cette revue des auteurs qui travaillent beaucoup plus salement, sans pour autant parvenir à être drôles.) Le traitement des personnages par Patrice Erre me rappelle un peu celui de Clarke, dans la bonne période, quand il dessinait ses Histoires à lunettes (Durant les travaux, l'exposition continue...) ; il y a pire comme comparaison ! En somme, le dessin de Patrice Erre colle bien au style et au sujet. J'ai beaucoup ri à la lecture de ce one-shot et dès que je rentre de vacances, j'en fais profiter mes collègues. Certains sont rétifs à la bande dessinée (beaucoup pensent encore qu'un prof, ça doit lire des livres sans images), mais je crois que je tiens le moyen de les convertir… Je pense que cet album séduira aussi un lectorat très large. Après lecture du tome 2… J'avais adoré le premier volume, c'est donc avidement que je me suis rué sur ce second tome d'Une année au lycée. Eh bien, franchement, cette deuxième saison ne s'imposait pas ! Le soufflé retombe carrément… La fraîcheur et l'originalité du tome 1 cèdent la place à une série de gags répétitifs. Oh, bien sûr, on se bidonne toujours par moments, mais les idées vraiment drôles sont cantonnées dans les gags en une case. C'est du dessin de presse plus que de la BD. Dommage, mais honnêtement l'achat du tome 2 n'est pas obligatoire. Non pas qu'il soit mauvais, mais parce qu'il est à la limite de faire chuter la note de ce qui n'aurait jamais dû devenir une série… Il suffit d'ailleurs d'en consulter les meilleurs feuilles sur Internet. Car Fabrice Erre alimente un blog dans lequel il publie très régulièrement ces planches, et je crois que cette régularité nuit à son efficacité comique. Il devrait prendre le temps de se renouveler s'il compte réaliser d'autres chroniques annuelles de son expérience au lycée.

23/04/2014 (MAJ le 28/09/2015) (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Après avoir publié les deux albums de Z comme don Diego - en collaboration avec Fabcaro, Dargaud semble avoir renforcé sa confiance envers Fabrice Erre (ici seul aux commandes), en publiant cet album avec une couverture et un papier épais (et aussi évidemment un prix qui n’est pas moins mince…). Le dessin est du Erre classique, pas forcément beau, mais efficace, et que j’apprécie dans son genre. A noter que les fonds des cases (où les décors sont absents) et les phylactères se voient gratifier de couleurs pétantes. Pour ce qui est des histoires qui s’enchaînent, formant une sorte de best of des événements ayant marqué l’année scolaire d’un professeur d’Histoire Géographie, il faut dire que c’est généralement très bien vu. C’est normal, puisque l’auteur est lui-même un professeur d’HG, et qu’il a glissé là une partie de son vécu. Qu’il a bien sûr accentué, déformé – mais pas tant que ça, juste ce qu’il faut pour caricaturer des situations bien réelles (et qui ressortent d’autant plus que les situations plus « banales » majoritaires dans le quotidien d’un enseignant en ont été exclues). Etant moi-même enseignant dans la même matière, j’y ai retrouvé une bonne partie des moments de solitude, les plus ou moins petits moments d’énervement qui constituent une part du croustillant du « métier ». Mais pas besoin d’être un confrère de l’auteur pour apprécier son humour, qui fonctionne vraiment bien. Fabrice Erre a cherché et réussi à varier les « plaisirs » pour brosser cette année dans un lycée.

03/01/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Tout en restant réaliste, cet album raconte par le biais de l'humour une année dans un lycée telle que vue par l'auteur, professeur d'histoire-géo. De la rentrée aux résultats du Bac, nous le suivrons dans sa découverte de ses élèves, la difficulté qu'il a à les contenir ou à les motiver, son étonnement face à leurs comportements mais aussi toutes les petites choses qui font la vie d'un prof dans les murs d'un lycée. C'est un témoignage de bonne qualité avec des anecdotes intéressantes et beaucoup de vécu. C'est souvent édifiant, souvent désespérant même si l'aspect adolescent débile des élèves est (j'espère) caricatural ou du moins représenté de manière un peu extrême. Dans tous les cas, l'auteur ne se moque ni des lycéens ni des profs mais il pose un regard caustique sur l'ensemble et sur le lycée en général. C'est assez amusant mais pas hilarant. Même si on constate la difficulté du métier de professeur, on apprend peu de choses qu'on ne sache déjà, la majorité des lecteurs étant passés par la case lycée au cours de leur jeunesse. Du coup, la lecture est assez divertissante mais pas passionnante et je l'ai trouvée parfois légèrement rébarbative. C'est une lecture qui m'a fait passer le temps mais je n'en conseille pas particulièrement l'achat.

13/08/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Objectivement, je ne vois pas ce que ce récit apporte de plus que les multiples albums humoristiques déjà parus sur le sujet. Ceci dit, le trait est sympathique, le traitement humoristique est réussi, la sincérité de l’auteur est manifeste (on est aux antipodes du travail de commande), certaines anecdotes sont poilantes et je pense sincèrement que plus d’un professeur (comme plus d’un élève) se reconnaitra dans ces pages. Mais voilà, il manque ce petit truc en plus qui aurait permis de sortir la série du mainstream. Et si j’en conseille la lecture pour l’humour qui s’en dégage, je n’irai pas jusqu’à en recommander l’achat.

23/04/2014 (modifier)