Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Rising Stars

Note: 3.21/5
(3.21/5 pour 14 avis)

Récit tragique de la vie de 113 enfants qui développent des pouvoirs suite à la chute d'une météorite.


Auteurs canadiens Des méchants super ! Image Comics

1969. Une météorite tombe sur la petite ville de Pederson, Illinois, et modifie le patrimoine génétique de 113 enfants à naître. Certains d'entre eux développeront des pouvoirs hors du commun au cours de leur croissance. Rising Stars est le récit tragique des 64 années de la vie de ces êtres exceptionnels, appelés les "Special".

Scénario
Dessin
Couleurs
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2001
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus

Couverture de la série Rising Stars © Delcourt 2001
Les notes
Note: 3.21/5
(3.21/5 pour 14 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

26/07/2002 | KévinL3
Modifier


Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Ce qu'on peut parfois reprocher aux comics de super héros c'est de se dérouler dans des univers riches et complexes que le lecteur a du mal à appréhender. Si de base les mondes dans lesquels se passent ces histoires sont vastes, lorsqu'on y ajoute les cross over et les préquels, le lecteur lambda est forcément perdu. Rising star se détache du lot car son univers est effectivement très riche, mais la construction narrative est telle que le lecteur découvre peu à peu les éléments de cette histoire. L'apparition des pouvoirs sur terre, la découverte de ceux-ci par les enfants "spéciaux", leur éducation... Tout est réussi, prenant et facile à ingurgiter pour le néophyte. La découverte de cet univers est donc accessible et pleine d'intérêt. Chacun de ces 113 spéciaux à un pouvoir différent, plus ou moins développé, plus ou moins puissant. L'utilisation qu'ils en feront variera également selon chacun. L'histoire prend une tournure conflictuelle lorsque les spéciaux commencent à se mettre sur la gueule. Complots, manipulations, action et bastons ont donc également la part belle dans la série qui au final donne une aventure à la fois riche, variée et intéressante. Après lecture du tome 2 de la réédition chez Delcourt Tout d'abord je dois dire que j'ai pris autant de plaisir à relire le premier tome. Le second lui a mis un certain temps avant de me convaincre. Je n'ai pas retrouvé tout de suite ce qui est si efficace dans le premier, c'est à dire une histoire de super héros originale, bien construite et pleines de bonnes idées. Non, en effet, la première moitié de ce second volet pourrait se résumer en une baston géante de super héros. Clairement il n'y a pas la finesse si agréable du premier. Il y a bien quelques passages intéressants liés entre autre à la jeunesse des "spéciaux", mais ces passages sont un peu écrasés par le reste. Mais heureusement la fin relève admirablement le niveau. On retrouve plus l'esprit d'origine et j'ai dévoré les derniers chapitres. On trouve une explication bien fichue à ce conflit entre les spéciaux et il se décident à utiliser leurs pouvoirs à bon escient. Tout cela offre un réel regain d’intérêt à ce second tome. Suffisant à mes yeux pour maintenir 4 étoiles sur la globalité, même avec un début un peu moins bon.

25/01/2012 (MAJ le 09/12/2012) (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

Bon j’avoue, à l’époque (il y a 10 ans peut être), j’ai acheté ce comics pour la couverture. J’ai lu les deux premiers livres, sans plus, puis mis au placard. Avec le phénomène Heroes à la tv et d’autres séries, je me suis rappelé de Rising Stars et ai décidé de m’y remettre. Alors pour ceux qui ne veulent que le meilleur et qui se foutent de faire collection d’une série, le tome 1 est pas mal et mérite le coup d’œil (je ne suis pas expert comics mais je pense que c’est de la bonne came). L’idée de base est plaisante, un mix entre X-men pour les pouvoirs, et Heroes pour le côté tourmenté des personnages face à leurs pouvoirs et nouvelles responsabilités qu'ils ont pour la plupart du mal à assumer. Pour le tome 1, j’ai trouvé le dessin assez bon malgré cet éternel défaut au niveau des visages dans les comics (tout les personnages ont la même tronche !), le découpage dynamique, de sublimes pages parfois. Le coloriage est chatoyant, sympa à regarder. Le scénario lui fait dans le classique, c’est souvent très neuneu mais les comics avec des super héros s’adressent tout le temps à des enfants donc c’est souvent un peu chiant pour les adultes. (Je pense par exemple à la raison pour laquelle le pyromane et le héros national se battent depuis des années : une histoire de vol de bd… oui je sais… c’est pathétique… du niveau maternelle). Pour le tome 2, je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais c’est du grand n’importe quoi ?! Ah si ! Changement de scénariste et de dessinateur ! Quoi ? C’est le même scénariste ? Bah il a du fumé le drapeau américain, je sais pas… !? Du coup, c’est moche, très moche, coloriage, dessin, scénario, tout devient illisible, chiant, cliché… L’histoire se résume à la préparation d'une baston façon cours de récré entre les gens normaux et ceux qui ont des pouvoirs : le scénario de X-men 3 en résumé. Je me suis arrêté là mais à ce que j’ai lu, les tomes 3 et 4 sont pires encore donc passez votre chemin sur ce comics. A la limite comme c’est assez recherché faites comme moi, revendez-les pour vous payer de vraies bonnes bd. Mise à jour 20/11/2012 : J’ai enfin lu la suite et fin de cette série dont je craignais le pire à la fin du tome 2 et ça valait bien une petite mise à jour de mon avis. Côté dessin c’est la dégringolade, c’est en-dessous de tout, avec un trait quelconque, aucun détail en arrière plan et les couleurs informatisées sont immondes à vous exploser la rétine. On est très loin du premier tome. [SPOLIER] L’histoire vire au grand n’importe quoi, j’ai jamais lu un scénario aussi neuneu. Après que les deux clans se soient mis sur la gueule, l’heure de la réconciliation est venue et tous ces super héros décident de s’unir et de faire pour la première fois un truc intelligent en utilisant leurs pouvoirs à bon escient et apporter « la paix » dans le monde. Cette décision est louable et encourageante mais quand on y regarde de plus près, la manière utilisée est plus que contestable. Limite, le message véhiculé par les auteurs et carrément gerbant. En gros, les humains « normaux » sont incapables de régler leurs problèmes et sont dangereux pour l’humanité toute entière parce qu’égoïstes patati patata… (Oui hein, ce n’est pas comme si eux, les super héros, n’avaient pas détruit des villes entières justes pour des querelles de cours de récré). Et donc, la seule solution est d’imposer leur volonté par la force au détriment de la souveraineté des peuples qui ne sont que des ignares. Mieux vaut une dictature juste qu’une démocratie. Et en plus, les solutions apportées sont cul-cul la praline, ex : pour régler le conflit israélo-palestinien, l’une des spéciaux avec son pouvoir fait pousser de la végétation, des prairies… bref de la flore en abondance sur ces terres arides et voilà, finie la guerre, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Le scénariste a le niveau intellectuel d’un enfant de 10 ans. Mais encore : pour mettre fin à la menace d’une guerre nucléaire, le super héros Patriot décide de se racheter en subtilisant toutes les ogives nucléaires dans le monde et en les planquant dans un endroit vachement secret en arctique. Comme ça, s’il y en a une seule qui pète, il fait exploser le système solaire avec. Quand je vous dis que ces types sont des génies. Et je n’évoque pas la fin complètement grotesque. [/SPOLIER]

14/09/2011 (MAJ le 20/11/2012) (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 4 tomes. Il y a à boire et à manger dans ce genre de série. On pense forcément à d'autres productions, rien que pour la télé on retrouve des influences de séries telles que "Les 4400" ou Heroes. Il y a de bonnes idées dans ce scénario. Les personnages évoluent évitant au lecteur de se reposer sur des acquis. Les interactions sont réfléchies et offrent de bonnes orientations ou surprises au récit. Au rayon des mauvaises surprises, il faut se faire une raison sur la non-finalité officielle de cette série. Tous le matériel américain n'a pas été traduit, là-bas la série est d'ailleurs en sommeil... On a donc 2 actes aboutis correspondant à des cycles. Je m'en contente même si j'aurais aimé aller plus loin car le concept me plaisait. Graphiquement c'est fluctuant, le premier tome est correct, les deux suivants faibles et le quatrième bon. L'explication est simple, la qualité dépend du dessinateur du moment car il y a eu des changements en cours de publication. Les 4 tomes disponibles méritent une lecture pour leur caractère divertissant mais aussi pour l'intérêt de quelques idées développées avec intelligence.

01/08/2011 (modifier)
Par Darek
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Un très bon comics pas manichéen qui nous entraîne le long de toute la vie de ces spéciaux. Scénario impeccable, très beau dessin, pas cliché... je conseille vivement cette saga qui est vraiment mon coup de cœur comics... que j'ai redécouvert récemment.

01/02/2008 (modifier)
Par Stheme
Note: 4/5

Une série qui aura su marquer les annales des comics. Le scénario donne dès les premières pages une impression de lenteur qui se démentit progressivement ; personnellement j'ai commencé à lire cette série lentement et puis je me suis vite rendu compte que je la dévorais sans en avoir eu la moindre sensation. L'histoire est relativement simple ; aussi est-il facile de se replonger dedans ; mais cependant assez complexe pour accrocher le BDphage que je suis. Il est à noter que cette série possède un fond de qualité suffisante pour intéresser les réalisateurs de séries télévisées (ceux qui regardent Heroes comprendront aisément l'inspiration à la limite du plagiat qu'a été "Rising Stars" pour les auteurs). En bref un très très bon moment que je recommande à tous ceux qui sont en quête de BD pas trop cérébrales mais avec un bon scénario.

06/12/2006 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 2/5

J'ai vraiment été emballé par le concept de départ de cette série. N'étant pas un grand consommateur de comics en temps normal, j'étais content de trouver dans cette série un élément déclencheur qui laissait présager quelque chose de vraiment original, plutôt qu'une énième variation d'histoire de super héros. Le premier tome a tenu ses promesses. Bon, je n'ai pas trouvé le dessin particulièrement remarquable, mais le synopsis est bon, les trouvailles nombreuses et le propos prend parfois l'allure d'une certaine forme de critique la société US contemporaine (cf. le personnage de Patriot, très bien trouvé). Malheureusement, les deux tomes suivants ne sont pas à la hauteur. Le dessin devient franchement quelconque (absence totale d'originalité), l'histoire devient très convenue et tourne à la bastonnade entre super héros et super vilains et les attitudes de certains protagonistes frisent parfois le ridicule (ah ces beaux cheveux longs qui flottent dans le vent, ah ces airs tourmentés et profonds...). J'ai lâché l'affaire après le tome 3, déçu que j'étais.

21/08/2006 (modifier)
Par paradis
Note: 4/5

Franchement très bien à la limite du culte ! Ce qui m'enchante le plus c'est le scénario, c'est 64 années d’histoire racontées pour faire comprendre au monde ce qu'était ces 113 spéciaux. Straczynski est donc un grand et ça se voit. Au niveau du dessin il faut souligner qu'il à plusieurs dessinateurs, mais contrairement à beaucoup de comics il y a une belle unité dans le dessin, en fait on ne s'aperçoit pas que le dessinateur change et ça c'est un vrai plus. Pour en revenir au scénario, tout comme pour midnight nation, Straczynski va plus loin que les autres scénaristes en ayant une belle réflexion sur le devenir des gens différents et l'importance du devoir.

26/06/2005 (modifier)
Par Altaïr
Note: 2/5

Alors là, j'avoue mon étonnement devant ces critiques positives parce que de mon point de vue, il n'y a pas grand chose à en sauver. Le scénario, certes, soulève parfois quelques points intéressants, dans le premier tome tout du moins, qui font espérer un décollage de l'histoire qui n'advient jamais. Les persos ont une psychologie sommaire, surtout les filles d'ailleurs, et sont trop nombreux pour qu'on puisse s'y attacher. Mais surtout, j'ai trouvé cette BD limite illisible : tous les persos se ressemblent mais ne ressemblent guère à leur version enfantine, le découpage et la mise en scène sont cafouilleux, ce qui rend la lecture franchement pénible. Quand à cela on ajoute des dialogues à deux balles et des situations clichéesques au possible, ben... il n'en reste pas grand chose. En plus, j'ai trouvé pour ma part le graphisme hideux, quoique parfois involontairement comique (arf les cheveux aux vent dans un ciel de pleine lune, hahaha les 50 boucles de ceinture du costume de ravenshadow...) Si je mets tout de même 2 étoiles, c'est parce qu'un comic où les grands méchants sont un gars qui se fait appeler "patriot", habillé du drapeau américain et qui manipule l'opinion, et un prédicateur chrétien fanatique, dans le contexte actuel, ça fait du bien.

14/02/2005 (modifier)
Par Loubomir
Note: 4/5

Certes, l'idée de super héros n'est pas nouvelle... des super-héros gentils et des méchants s'affrontant encore moins : Stan Lee est déjà passé par là. Mais il faut bien avouer que cette série est géniale. Graphiquement, j'adhère à 100%. Des couleurs superbes, des scènes magnifiques... du vrai plaisir pour les yeux à chaque page. Le scénario me séduit également, même si j'ai eu peur de redondances. Voir l'évolution des personnages est vraiment intéressante, les conflits et les complots se créent et donnent un intérêt de lecture fort. Je ne peux pas mettre 5/5 car ce n'est pas culte dans son genre, mais j'en suis au point de passer chaque samedi dans les boutiques voir si le numéro suivant est sortit (car les éditions françaises ont toujours du retard) !!!

29/01/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Après qu'un vendeur me l'aie conseillé en même temps que Top 10 et The Authority, j'ai acheté les 3 tomes de cette série parus chez Semic. Ca commence pas trop mal avec le premier tome. Je n'aime guère le dessin qui est trop dans le style comics moderne (dessinateur de Witchblade et Fathom) avec des filles canons et des mecs façon mannequins ténébreux. Mais techniquement il est très correct. Quant au scénario, il a une touche d'un Watchmen de bas étage avec des meurtres dans une communauté de Super Héros et des flash-backs sur le passé de la plupart de ces super-héros. En définitive même s'il ne se passe pas grand chose de plus qu'une introduction aux personnages et au background dans ce tome 1, il laissait espérer quelque chose d'intéressant ensuite. Mais les tomes 2 et 3 m'ont carrément déçu. Le dessinateur laisse la main à un gars largement moins doué, qui réussit déjà à peine les visages de ses persos mais trace surtout ses décors à la règle, vides et moches. Bref, le dessin est moche mais dissimulé derrière une colorisation informatique qui n'est pas mauvaise. Et puis côté scénario, on délaisse assez rapidement la semi-originalité du début pour sombrer dans des affrontements de super-héros ou de militaires pour finir dans le tome 3 dans une sorte de mauvais X-Men où les humains et les super-héros cohabitent dans la douleur et où il y a des gentils et des méchants super-héros qui se bastonnent pour des raisons pseudo-complexes. Les personnages deviennent caricaturaux, les rebondissements futiles, l'intrigue totalement déjà-vue, le dessin moche. Bref, ça devient mauvais.

02/01/2005 (modifier)