Crematorium

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Une dérive meurtrière en noir majeur, sur fond de solitude et de tristesse moderne.


En Provence...

Carcès, dans le midi profond, celui qu’on ne voit jamais sur les cartes postales : la France des villages désertés, C’est là que deux jeunes gens, Théo et Clara, ont choisi de se retrouver pour une virée aux couleurs de leurs souvenirs communs, quelque chose qui ressemble à un pèlerinage. Mais un pèlerinage qui tournerait vite à la vengeance, puis à la tuerie : au flingue ou au couteau, on solde enfin les comptes du passé, rouge sang. Et surtout pas de quartier.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Août 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Crematorium
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

26/08/2012 | jurin
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un thriller qui m'a semblé bien moyen. Je n'ai rien à dire contre le dessin qui est dynamique et la narration qui est fluide. Le problème vient surtout du scénario. Si les premières et les dernières pages sont captivantes, le milieu est souvent un peu plat. Je suis d'accord avec Erik, le récit n'est pas toujours clair à cause des flashbacks. J'ai du relire quelques scènes pour bien comprendre que ces scènes se situaient dans le passé et non dans le présent. Et puis parfois je ne comprenais pas trop le comportement des personnages comme lorsque Théo ne semble pas trop choqué par les photos qu'il a prises du photographe alors qu'il y en a une qui est vraiment glauque et qui le concerne. Bref, après quelques efforts je pense que j'ai réussi à bien comprendre le scénario. Peut-être que je vais mieux comprendre si je relisais l'album, mais il n'y a rien qui me donne envie de faire une relecture.

24/02/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Après Rocher Rouge et récemment Sidi Bouzid Kids, Eric Borg nous entraîne dans une histoire de vengeance assez sordide qui aura un rythme endiablé. Cependant, on perdra vite le fil sans tout réellement saisir sans doute à cause de scènes flash-back mal référencées. C'est dommage car cela nuit un peu à l'ensemble. On se doute cependant d'un drame antérieur sur fond d'abus sexuel. On retrouve les scènes de tuerie dans l'horreur que témoignait déjà le fameux Rocher Rouge. Bref, nos deux jeunes gens Clara et Théo vont mener un pèlerinage assez particulier et ils ne feront pas dans la dentelle. Ames sensibles, s'abstenir ! Rien à redire sur le dessin et sur le découpage assez cinématographique ce qui donne du dynamisme au récit. Les couleurs semblent également choisies avec goût pour donner du relief. Le dessinateur est connu pour son Kirkenes et Catalyse avec un trait épais et des jeux d'ombres. Au final, un polar campagnard assez percutant qui possède toutes les qualités du genre mais également quelques inconvénients.

09/03/2013 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Un bon thriller au rythme fou, une lecture assez rapide malgré les 126 pages, la narration vive et prenante est construite essentiellement au niveau de l’image. Une histoire qui commence pourtant sur un mode mineur, Eric Borg nous amène dans un petit village du Midi où Théo et Clara se retrouvent après bien des années. Pour nos deux protagonistes, le village n’a pas laissé que de bons souvenirs… l’histoire est en place et ça va déménager… Un bon récit assez noir et violent, une narration originale et surprenante avec un dessin tout ce qu’il faut pour servir à merveille ce récit assez terrifiant. 3.5

26/08/2012 (modifier)