Catalyse

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Lorsqu'un auditeur pète les plombs...


Manolosanctis

Deux auditeurs financiers du cabinet Constant & Sons sont envoyés en mission dans une entreprise isolée. Lionel, jeune recrue un peu terne, va faire équipe avec Simon, un collaborateur zélé au passé mystérieux. Rien ne semble réunir les deux individus, mais Lionel, fasciné par la détermination de Simon, se laisse entraîner. Que cherche Simon dans les comptes de l’entreprise ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Mai 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Catalyse
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

10/05/2011 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je me suis amusé cette fin de semaine à lire en ordre chronologique la plupart des oeuvre de Gomont que je n'avais pas encore lues. Cet album est son deuxième et cela se voit. Le scénario est pas mal, mais je trouve que l'auteur aurait pu mieux l'exploiter. J'aime bien le personnage principal qui est incompétent, qui se fout de tout et cela va finir par causer des ennuis. J'aime bien le récit jusqu'au dénouement. Je trouve que le comportement du personnage change un peu trop subitement et que la fin est un peu abrupte. Je suis aussi un peu frustré que le scénario ne mettes pas plus en avant la sous-intrigue avec le frère du héros qui va se retrouver avec des problèmes à cause de l'incompétence de ce dernier. Cela aurait pu donner un scénario plus prenant que ce qui se passe dans cette entreprise louche. Gomont maîtrise déjà le dessin, mais son style sera mieux dans les albums suivants.

24/02/2019 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Il faut bien reconnaître à cet album une certaine originalité dans l’intrigue (le monde de l’audit) et un vrai engagement de l’auteur. Grâce à son « héros », médiocre et sans ambition, Gomont dénonce le cynisme, l’absurdité et les magouilles du monde du travail. En dépit d’un rythme lent, la lecture est plaisante. Le dessin, à la fois moderne et personnel est une réussite. L’auteur parvient à obtenir une ambiance tout à fait crédible. Je conseille ce livre engagé et réussi.

31/05/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Catalyse est une histoire assez originale dans son concept. Elle commence par nous décrire un homme assez commun qui fait semblant d’être un spécialiste de son métier d’auditeur comptable alors qu’il n’a manifestement pas le niveau. C’est une critique à peine voilée du monde professionnel où certains réussissent à passer les mailles du filet de l’incompétence. Il est rare de nous présenter un personnage principal sous cet aspect plutôt négatif. J’ai plutôt apprécié la sincérité du propos. Pour autant, dans ses déboires, on pourra le trouver assez attachant. Ce qui est plutôt remarquable, c’est le chemin que va nous faire accomplir l’auteur à travers ce personnage sans réelle conviction politique pour nous démontrer son idée finale. Le petit problème est que le passage à l’acte n’est pas vraiment convaincant. On se dit que même sous l’influence d’un collègue marqué politiquement, c’est difficile de passer à une telle extrémité. Et pourtant, la récente actualité d’une tuerie sans précédent au nom d’une idéologie religieuse est là pour nous rappeler que les influences peuvent être déterminantes. La lecture pourra s’avérer un peu plate par moment où de longues cases sont consacrées à de longues journées ennuyeuses de travail. Je pense que c’est bien l’effet voulu. Au final, on ressort un peu incrédule de cette histoire. La moralité ne sera pas sauve. C’est une œuvre à découvrir mais la possession n’est pas indispensable.

28/03/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Intéressant ce récit, qui oscille entre le roman graphique et le thriller... Les deux tiers du récit se déroulent sur un faux rythme, endormant un peu le lecteur -car il faut bien le dire, le métier d'auditeur doit être assez chiant. Surtout auditeur comptable... L'auteur sait de quoi il parle, ayant lui-même exercé cette fonction pendant plusieurs années au sein d'un cabinet anglo-saxon... Du coup on s'attarde sur l'atmosphère, sur les décors d'usine, qui ma foi sont rendus de façon très expressive, transformant presque ceux-ci en personnage à part entière du récit. Ce qui est habile, c'est de faire un huis-clos au sein d'une grande entreprise. L'essentiel du récit se concentre sur un, puis deux personnages. Pas facile de faire quelque chose de construit, mais Pierre-Henry Gomont y parvient de belle façon, et n'oublie pas, au dernier tiers de l'album, de faire basculer le récit dans... autre chose. Pas mal donc, parce que le monde de l'entreprise ne m'intéresse pas des masses ; par contre le processus narratif de l'album est remarquable.

10/05/2011 (modifier)