Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jessie Jane

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Un western humoristique qui met en scène une bande de joyeuses drôles de dames...


Calamity Jane Journal Spirou Le western (pour de rire)

Jessie Jane est au départ une jolie –mais timide- jeune fille abandonnée par son fiancé. Forte tête et cavalière émérite, elle va se transformer en justicière en jupons. Elle va, un jour, faire la rencontre et la connaissance des tenancières d’un restaurant ambulant. Il y a Alma, forte maîtresse femme qui aime le whisky et qui n’a pas peur de faire le coup de poing. C’est aussi Miss Babble, qui se sent le chaperon de Jessie et veille sur sa moralité. Sans oublier Alexandrine Dumas, qui veut devenir écrivain Ces trois femmes, que Jessie va suivre, ont pour spécialité de cuisiner des fayots ; ce sous toutes les formes et toutes les sauces. Cette cuisine est fort appréciée des cow-boys… qui sont aussi –et surtout- fort attirés par les attraits de Jessie. Cette sorte de « chariot dans l’Ouest » -attirant aussi tout ce que le Far-West compte de malfrats et hors-la-loi-, la vie communautaire va devenir de plus en plus difficile. Rien de tel, tous comptes faits, que de se fixer dans une petite ville où la vie sera plus tranquille. Tranquille ?… vous avez dit tranquille ?…

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1988
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Jessie Jane
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

13/10/2011 | L'Ymagier
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série qui n'a duré que deux tomes et c'est dommage parce qu'il y avait du potentiel. J'aime bien le dessin de Mazel que je trouve dynamique et qui fait partie du dessin à gros nez franco-belge que j'apprécie. Quant au scénario, je trouve que le point fort se situe au niveau des personnages, autant les principaux que les secondaires, qui sont hauts en couleurs. Ils apportent plusieurs situations qui m'ont fait sourire. Il manque toutefois quelque chose pour que je trouve cela captivant et, parfois, l'humour est un peu lourd. Je note que j'ai mieux aimé la deuxième grande aventure que la première donc s'ils avaient continué peut-être qu'ils auraient fini par créer des albums qui me captivent ? A noter que j'ai lu l'intégrale qui contient aussi une histoire courte non publiée en album qui est sans intérêt et aussi la parodie érotique en deux pages que Mazel a faite pour la série 'Parodies'.

20/02/2018 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Jessie Jane fait ses premiers pas dans l’hebdo Spirou N° 2256. Une bonne série, hélas oubliée. Jessie Jane est une sorte de croisement explosif entre Jesse James et Calamity Jane. Et ce western humoristique est quand même bien bon. Des scénarios bien construits, des histoires exubérantes, pétaradantes sont ici bien mises en scène par un Mazel en grande forme. Le créateur de Câline et Calebasse (les Mousquetaires), Boulouloum et Guiliguili (les Jungles perdues), Les Paparazzi, etc. a vraiment le don de « croquer des personnages ». Ici, ce sont quatre « dames » aux caractères et physiques bien différents auxquelles nous avons affaire. Et ça marche !… Mazel crée une véritable alchimie entre ses personnages, les fait se débattre dans un Ouest bien reconstitué « comiquement » et laisse libre cours à son esprit créatif. Ca « barde » à tout va dans des cases bien remplies où trame et canevas de la mise en page – en scène plutôt - offrent un bien bon plaisir de lecture. Ca fleure la bonne BD d’il y a trente ans… et ça n’a pas pris une ride. A redécouvrir car seuls deux albums, rares, ont été édités. Du bon et beau travail.

13/10/2011 (modifier)