Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

L'Aviatrice

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Sur un contexte géopolitique tendu des années 30, une pilote et son mécano participent à un raid aérien vers Shanghai. Une première partie de diptyque sérieuse, par une équipe d’auteurs rompus à l’aéronautisme…


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Aviation Institut Saint-Luc, Liège Paquet

1935. Nora Stalle, pilote intrépide et expérimentée, est employée par Air Zénith sur ses liaisons postales aériennes. La compagnie veut frapper un grand coup publicitaire : un raid aérien vers l’Extrême-Orient, et choisi Nora pour être la pilote du Caudron Simoun spécialement équipé pour cette aventure. Un nouveau mécanicien lui est assigné comme compagnon dans le raid, Théo Norville. Un mécano doué qui se révèle vite avoir du tempérament, une grande gueule, libertaire, avec un penchant marqué pour la bouteille... Au retour de Berlin-Tempelhof lors d’un vol postal de routine, leur avion est pris en chasse par un redoutable Henschel de la toute récente Luftwaffe. Si Nora ne sait pas pourquoi on veut l’abattre, ni pourquoi le contre-espionnage allemand s’acharne sur elle, les exactions de ce Reich de plus en plus nazi dans une Europe en crise ne semble plus étonner. Mais c’est au cœur des steppes de l’Asie Centrale soviétique que Nora et Théo rencontreront leur destin, sur la route d’un Orient qui leur paraît de plus en plus éloigné.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Mai 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série L'Aviatrice

17/11/2014 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Apparemment, les femmes et les avions, c'est le grand truc de Walthéry, sauf que là, il ne s'agit plus d'hotesse de l'air et de notre époque, mais d'une femme-pilote dans les années 30. Le récit situé dans cette période années 30 est une bonne idée, vu que c'est une époque où quelques femmes intrépides défient dans le ciel leurs homologues masculins, et l'héroïne Nora Stalle est sans aucun doute inspirée de modèles réels de femmes-pilotes comme Amélia Earhart ou Maryse Bastié qui figurent parmi les plus connues dans l'histoire de l'aviation. C'est un bon récit d'aventure avec une part historique, aux péripéties nombreuses et diverses, les auteurs accumulant quantité de dangers divers, de suspense et un rythme endiablé ; l'intrigue est bien ancrée dans son époque où l'actualité est non seulement assez fournie en matière d'aviation mais aussi sur le plan politique et social, la situation internationale est en effet tendue avec la menace nazie qui se profile, de même que plusieurs personnalités sont évoquées. Les 2 personnages principaux sont attachants, et les clins d'oeil à Hergé sont très sympathiques. L'aventure c'est une chose, mais la collection Cockpit chez Paquet s'adressant surtout aux passionnés d'aéronautique, le cahier des charges de la Bd implique une partie technique précise sur les Caudron, leurs moteurs et leurs performances, on a tout ça, le récit est aussi bien documenté sur l'aviation des années 30 que sur l'actualité de cette période. Au final c'est un diptyque qui sans être exceptionnel, retranscrit bien toute la tension et les enjeux des missions accomplies par les pionniers de l'aéropostale, le tout emballé par une dose d'humour bienvenue. Sur le plan graphique, comme j'aime bien le style de Walthéry, je n'avais aucun souci à me faire ; difficile de distinguer par moments qui de Walthéry ou de Di Sano dessine telle ou telle page, vu que leurs styles graphiques sont très proches, et d'ailleurs il n'est pas étonnant que Di Sano ait repris Rubine. En tout cas, Walthéry rend son héroïne féminine et sexy, mais sans exagérer comme sur Natacha... disons que le dessin accompagne parfaitement cette épopée d'aviation très agréable à lire et idéale pour la détente.

05/04/2021 (modifier)
Par Puma
Note: 3/5

Diptyque amusant et distrayant où l'on reconnaît davantage le trait de DI SANO que celui de WALTHERY, même si l'album a été dessiné à quatre mains. Il s'agit d'une course à étapes de Paris à Saigon pour un avion à hélice des années 30' pour une pilote chevronnée et son mécanicien aide de bord, en ces mêmes années. Comme dans la série Natacha, des tas de péripéties abracadabrantes leurs arriveront rajoutant suspens et intrigues à la course à étapes. Pour ceux qui aiment - et j'en fais partie - le style Walthéry / Di Sano (style assez semblable par ailleurs que ce soit l'un ou l'autre à la plume) comme leurs aventures premier degré tintées d'humour.

27/08/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

L’aviatrice met en scène une belle jeune femme dans les années 30 qui s’envoie en l’air avec son coucou pour la compagnie Air Zénith. Manque de chance, Nora est accompagnée par un mécanicien un peu vicieux mais bon garçon quand elle ne tombe pas dans les griffes d’une certaine Dominique. Mais bon, cela reste très soft. Le lecteur sera partagé entre diverses aventures avec des espions nazis ou des combattants dans les steppes d’Asie centrale. Cette accumulation d’aventures est sans doute un peu irréaliste. On a l’impression que les auteurs veulent aller très vite pour tout faire tenir dans un diptyque. Malheureusement, cela restera très classique comme intrigue. Les dessins façon Hergé et vieille France ne révolutionneront pas le genre. La lecture demeurera assez plaisante malgré un manque d'audace. On appréciera un certain univers des avions dans les années 30 dans un récit assez bien documenté. Cela plaira à un large public mais pas à moi car trop léger comme l'air.

17/11/2014 (modifier)