Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les forums / [Séries TV] Vous regardez quoi ?

Par Jetjet Le 20/05/2020 - 13:23 (Modifier)
Jetjet

>> Agecanonix avait écrit : >> rien ! j'ai préféré m'aérer après 2 mois de confinement, suis allé tôt ce matin à la plage, ah marcher sur le sable en longeant l'océan et en rêvant sous un beau soleil, et puis après, revenir par la forêt de pins, quel pied mes amis ! je me suis décrassé les poumons et pris un bol d'air dont j'avais grand besoin... >> >> si cette année, y'a pas les étrangers et qu'il y a surtout que les Bordelais sur nos plages, on aura de la place, je n'ai croisé qu'une bonne femme avec son chien et 2 couples d'amoureux, je n'ai même pas eu besoin d'aller dans mes coins très isolés, entre 9h et midi, y'avait pratiquement personne, vu qu'à Lacanau, tous les restos et bars fermés, en fait, y'a que des marcheurs et des gamins qui jouent au ballon sur la grande plage Lunettes de soleil Euh c'est bien mais t'es carrément hors sujet là Rire


Par Agecanonix Le 17/05/2020 - 14:27 (Modifier)
Agecanonix

rien ! j'ai préféré m'aérer après 2 mois de confinement, suis allé tôt ce matin à la plage, ah marcher sur le sable en longeant l'océan et en rêvant sous un beau soleil, et puis après, revenir par la forêt de pins, quel pied mes amis ! je me suis décrassé les poumons et pris un bol d'air dont j'avais grand besoin... si cette année, y'a pas les étrangers et qu'il y a surtout que les Bordelais sur nos plages, on aura de la place, je n'ai croisé qu'une bonne femme avec son chien et 2 couples d'amoureux, je n'ai même pas eu besoin d'aller dans mes coins très isolés, entre 9h et midi, y'avait pratiquement personne, vu qu'à Lacanau, tous les restos et bars fermés, en fait, y'a que des marcheurs et des gamins qui jouent au ballon sur la grande plage Lunettes de soleil


Par Josq Le 17/05/2020 - 00:49 (Modifier)
Josq

>> De bons retours sur cette mini série par des copains qui l’ont vu. Bon choix. >> Et Bateman est aussi real dans Ozark qui est franchement sympa. Bon retour de ma part aussi ! C'est rare que je dévore 10 épisodes en 4 jours (ce qui, pour moi, frôle le record), mais là, c'est passé tellement facilement... Pour ceux qui savent prendre leur temps devant une série, c'est jamais trop long, le suspense est super bien élaboré, et monte en puissance tout doucement, les acteurs sont phénoménaux (Ben Mendelsohn et Cynthia Erivo, j'ai rarement vu un duo d'acteurs aussi parfait au centre d'une série) et la mise en scène brillante. Surtout, ce que j'ai adoré, c'est que contrairement à une écrasante majorité des adaptations de Stephen King, celle-ci ne bascule JAMAIS dans le grandiloquent. Jusqu'au bout, la suggestion est de mise. Les fans de Ça seront sans doute déçus du climax, mais il a tellement de sens qu'on n'y cherche pas un spectaculaire de mauvais aloi. Enfin bref, si vous aimez les polars et le fantastique, foncez voir The Outsider, ça vaut vraiment le détour ! Sourire (Et Ozark a foncé en tête de mes priorités)


Par Jetjet Le 16/05/2020 - 10:46 (Modifier)
Jetjet

>> Josq avait écrit : >> Perso, je viens de commencer The Outsider, sur OCS, adaptation par HBO de Stephen King avec deux acteurs que j'adore, Jason Bateman (qui réalise aussi) et Ben Mendelsohn. Ultra prometteur, a mon avis, ça va être un incontournable ! De bons retours sur cette mini série par des copains qui l’ont vu. Bon choix. Et Bateman est aussi real dans Ozark qui est franchement sympa.


Par Josq Le 14/05/2020 - 09:58 (Modifier)
Josq

Perso, je viens de commencer The Outsider, sur OCS, adaptation par HBO de Stephen King avec deux acteurs que j'adore, Jason Bateman (qui réalise aussi) et Ben Mendelsohn. Ultra prometteur, a mon avis, ça va être un incontournable !


Par cac Le 14/05/2020 - 00:47 (Modifier)

>> Ro avait écrit : >> PPS : Ah, et je suis content, j'ai su reconnaître que Lyndon était joué par une actrice ! J'aime bien savoir que je peux assez souvent repérer qui est un homme et qui est une femme : je suis sûr que ça me servira un jour dans la vie ! Rire c'est fou ça ! je m'étais dit que c'était joué par un gamin de 13 ans imberbe


Par Jetjet Le 12/05/2020 - 14:02 (Modifier)
Jetjet

Ozark Gangs of London Brooklyn 99 (pour la déconne)


Par Ro Le 10/05/2020 - 15:32 (Modifier)
Ro

>> Calimeranne avait écrit : >> >> Ro avait écrit : >> >> >> Alix avait écrit : >> >> >> >> >> >> Oui, tout a fait d'accord, c'est loin d'etre original, je ne sais pas pourquoi ca m'a tant touché... peut-etre a cause des themes autour du deuil familial ? Mais oui, je connais bien Matrix et Total Recall... par contre jamais reussi a lire Ubik, faudrait que je reessaye. J'ai trouvé mon roman l'autre jour justement en faisant du rangement Sourire >> >> >> >> Tu noteras que quand on devient parent, on devient beaucoup plus sensible à certains sujets. >> >> Je ne peux pas m'empêcher de pleurer devant Interstellar notamment. Forcément, ma fille avait le même âge que Cooper. >> >> Idem quand j'ai vu Vice-Versa alors que ma fille rentrait dans l'adolescence et que je ressentais clairement qu'elle était en train d'abandonner ce qui faisait son âme d'enfant, de mon enfant, comme ce qui se passe dans le dessin animé. >> >> >> >> Et avant ça, c'était les 5 premières minutes de Là Haut puisque j'étais moi aussi marié et amoureux. >> >> >> >> Et avant ça, c'était la mort de Simba parce que moi aussi j'ai un papa. >> >> >> >> Rire >> >> Ben heureusement que j'ai pas d'enfant alors car j'ai pleuré devant Vice et Versa Pleure >> Et devant le début de Là Haut aussi (sérieusement, comment ils font chez Pixar pour réussir à nous faire pleurer au bout de 5 minutes de film ??) Ah, il y a aussi l'une des fins du jeu vidéo Witcher 3 - Wild Hunt, celle à laquelle m'a amené le jeu parce que j'ai basé toutes mes actions envers Ciri en l'identifiant à ma propre fille. Et par conséquent, je savais vers quoi allait mener la fin. Et je savais que j'y serai à la fois fier et immanquablement triste. Pas moyen de ne pas devoir retenir mes larmes dès que j'entends de nouveau la musique de cette fin.


Par Calimeranne Le 10/05/2020 - 15:15 (Modifier)
Calimeranne

>> Ro avait écrit : >> >> Alix avait écrit : >> >> >> >> Oui, tout a fait d'accord, c'est loin d'etre original, je ne sais pas pourquoi ca m'a tant touché... peut-etre a cause des themes autour du deuil familial ? Mais oui, je connais bien Matrix et Total Recall... par contre jamais reussi a lire Ubik, faudrait que je reessaye. J'ai trouvé mon roman l'autre jour justement en faisant du rangement Sourire >> >> Tu noteras que quand on devient parent, on devient beaucoup plus sensible à certains sujets. >> Je ne peux pas m'empêcher de pleurer devant Interstellar notamment. Forcément, ma fille avait le même âge que Cooper. >> Idem quand j'ai vu Vice-Versa alors que ma fille rentrait dans l'adolescence et que je ressentais clairement qu'elle était en train d'abandonner ce qui faisait son âme d'enfant, de mon enfant, comme ce qui se passe dans le dessin animé. >> >> Et avant ça, c'était les 5 premières minutes de Là Haut puisque j'étais moi aussi marié et amoureux. >> >> Et avant ça, c'était la mort de Simba parce que moi aussi j'ai un papa. >> >> Rire Ben heureusement que j'ai pas d'enfant alors car j'ai pleuré devant Vice et Versa Pleure Et devant le début de Là Haut aussi (sérieusement, comment ils font chez Pixar pour réussir à nous faire pleurer au bout de 5 minutes de film ??)


Par Agecanonix Le 10/05/2020 - 13:49 (Modifier)
Agecanonix

>> Ryle avait écrit : >> >> Agecanonix avait écrit : >> >> >> Blue boy avait écrit : >> >> >> >> Agecanonix avait écrit : >> >> >> >> Plus jeune, j'étais un gros consommateur de séries, aujourd'hui, je n'en ai plus envie et je n'ai plus le temps de m'investir dans des saisons à rallonge, d'autant plus que je n'aime pas trop m'ingurgiter 5 voire 8 épisodes à la suite comme font certains amis, donc faut faire un choix, et mon choix est fait : je préfère écrire des critiques de films, des avis de BD, lire des Bd et voir des films, en plus de mes activités associatives... sinon si j'ai envie de remater mes séries vintage, vous allez rigoler, mais je ressors mes coffrets de Amicalement Vôtre, le Prisonnier, les Mystères de l'Ouest ou Chapeau melon et bottes de cuir... depuis sons of Anarchy, Hawaï 5-0, Californication et Bates Motel, je ne regarde plus de séries modernes. >> >> >> >> >> >> Je ne suis pas trop séries en temps normal mais le confinement m'a donné l'occasion d'en voir plus que d'habitude... >> >> >> Et le fait que tu mates de vieilles séries n'a rien de drôle, je te rassure Clin d... Chapeau melon, le Prisonnier, les Mystères de l'ouest, c'est culte tout ça ! je rajoute Cosmos 1999, la Quatrième dimension, Colombo... j'en oublie... >> >> >> >> Je vois en toi le connaisseur cher Blue Boy Sourire >> >> je disais ça parce que parfois, je me fais railler pour mes "vieilles séries" par ceux qui ne matent que de la modernité comme WD, Vikings, GoT et autres, mais je n'y peux rien, j'ai grandi avec ces séries et elles me régalent toujours autant >> >> Oui, enfin il y a quand même des séries qui ont assez mal vieillies... >> J'ai revu quelques épisodes de l'agence tout risque, autant de balles tirées et d'explosion par épisode pour que le seul blessé toutes saisons confondues soit Baracuda qui se prend une caisse sur le pied ?! -_-' >> Ils rediffusent aussi l'homme qui valait plein de sous (le montant change selon le pays de diffusion Sourire), ben il court toujours au ralenti quand il est sensé faire des pointes à 300km/h... C'est culte, mais je prends clairement moins de plaisir à revoir ces séries aujourd'hui par rapport à d'autres plus récentes qui auront de meilleurs effets spéciaux (sans que ce soit du got ou du walking dead) ou juste de très bon scénarios qui me captiveront genre this is us où les auteurs te mènent par le bout du nez sur tout un tas de fausses pistes et de surprises Sourire >> >> Moi aussi j'ai grandi avec la 5 et j'ai longtemps été fan de k2000, Mc Giver (dont le remake récent était relativement nul à mon sens), les mystères de l'Ouest (est ce que sincèrement ils auraient pas pu faire un effort sur les déguisements de Gordon ? On est vraiment les seuls à le reconnaître à chaque fois ? Clin d) ou amicalement votre. Pas sûr de trouver autant de plaisir à les revoir aujourd'hui... >> >> Bon, moi aussi j'ai vieilli Clin d. Mais je pense que le principe de la série a évolué. A l'époque, chaque épisode était indépendant et il n'y avait pas d'histoire suivie (ou au mieux sur 2 épisodes max), limitant grandement le suspens. Aujourd'hui, les séries qui fonctionnent ont une histoire complète découpée en plusieurs épisodes. Tu as généralement des cliffhangers à la fin de chaque épisode, d'où le besoin de voir le suivant pour savoir comment l'histoire va évoluer. C'est du coup peut-être plus addictif et c'est pour ça que certains en regardent autant à la suite quand un seul mission impossible suffit Sourire (surtout qu'on sait qu'il va encore passer 10 minutes à choisir les agents pour cette mission, pour finalement toujours prendre les même Clin d) en fait c'est nous qui vieillissons, pas les films ou les séries, c'est c'que je dis souvent à des jeunots impatients qui massacrent des films anciens... je suis d'accord, certaines séries typées seventies ont sans doute plus mal vieillies que celles des sixties qui ont un cachet spécifique, un charme rétro, une identité, une carte de visite et un incroyable pouvoir de fascination... ce que j'ai cité est trsè restreint mais j'aurais pu dire Mission impossible, les Rues de San Francisco, Magnum, les Envahisseurs, Au coeur du temps , les Bannis (the Outcast), la 4ème dimension, Cosmos 1999, Thunderbirds, High Chaparral, Columbo, Starsky et Hutch ou encore le Virginien... je pourrais t'en citer une centaine je n'ai jamais eu un grand intérêt pour Six million dollar man, les ralentis me gonflaient et les scénarios des 2 dernières saisons étaient trop fantoches, McGyver ouais j'aimais bien, c'était inventif, K2000 par contre je la regardais, mais je trouvais la série trop naïve, mais il n'y avait pas que la 5 qui était un robinet à séries, moi j'ai vu beaucoup de séries bien avant l'arrivée de cette chaine en 85, et sans saucissonnage de coupures pub... quant aux déguisements de Artie, c'est un détail très accessoire et ça ne m'a jamasi dérangé, tu exagères parce que certains étaient quand même réussis. Sinon ben oui, justement c'est cette nouvelle conception des séries que tu décris dans ton dernier paragraphe qui ne me convient pas, j'ai été trop nourri au biberon des séries à épisodes indépendants pour accepter ces formules, c'est pas parce que c'est addictif que c'est forcément bien, à l'époque, les chaines télé diffusaient les séries à raison d'1 épisode par semaine, seuls les feuilletons (héritiers des vieux sérials avec cliffhangers) pouvaient parfois diffuser 1 épisode chaque jour, ce qui fait qu'un feuilleton genre les Rois maudits (la version 72, la seul l'unique, pas la bouse de 2004) ou la Dame de Montsoreau pouvait être vu en 1 semaine voire 2 quand il y avait 12 épisodes ou plus, mais en général ça tournait entre 6 et 8. On n'avait pas le choix, c'était comme ça, après, dans les années 80, une série comme Un flic dans la mafia a commencé à avoir des épisodes formant des arcs, ça englobait souvent 2 à 3 épisodes, mais chacun était diffusé le dimanche avant le déjeuner, fallait quand même attendre chaque semaine, idem pour Colorado (Centennial), un des plus extraordinaires feuilletons US en mode western, 10 épisodes d'1h25, fallait attendre chaque dimanche chez Jacques Martin pour avoir la suite, aujourd'hui avec le coffret DVD, c'est vrai que je suis tenté d'en voir 2 épisodes à la suite, mais pas plus, d'abord parce que j'ai pas envie de m'abrutir, et ensuite parce que j'ai été tellement conditionné par le mode de visionnage dans mes jeunes années, que je peux voir la suite le lendemain...


Par Alix Le 10/05/2020 - 13:47 (Modifier)
Alix

>> Ro avait écrit : >> >> Alix avait écrit : >> >> >> >> Oui, tout a fait d'accord, c'est loin d'etre original, je ne sais pas pourquoi ca m'a tant touché... peut-etre a cause des themes autour du deuil familial ? Mais oui, je connais bien Matrix et Total Recall... par contre jamais reussi a lire Ubik, faudrait que je reessaye. J'ai trouvé mon roman l'autre jour justement en faisant du rangement Sourire >> >> Tu noteras que quand on devient parent, on devient beaucoup plus sensible à certains sujets. >> Je ne peux pas m'empêcher de pleurer devant Interstellar notamment. Forcément, ma fille avait le même âge que Cooper. >> Idem quand j'ai vu Vice-Versa alors que ma fille rentrait dans l'adolescence et que je ressentais clairement qu'elle était en train d'abandonner ce qui faisait son âme d'enfant, de mon enfant, comme ce qui se passe dans le dessin animé. >> >> Et avant ça, c'était les 5 premières minutes de Là Haut puisque j'étais moi aussi marié et amoureux. >> >> Et avant ça, c'était la mort de Simba parce que moi aussi j'ai un papa. >> >> Rire Alors la, bien d’accord... je pense notamment au début de Là Haut, effectivement Pleure pour les ados, pas encore passé par la, ils ont 10 et 8 ans... mais ça doit être triste oui... comme disait Renaud, le temps est assassin et emporte avec lui le rire des enfants.


Par Ro Le 10/05/2020 - 13:11 (Modifier)
Ro

>> Alix avait écrit : >> >> Oui, tout a fait d'accord, c'est loin d'etre original, je ne sais pas pourquoi ca m'a tant touché... peut-etre a cause des themes autour du deuil familial ? Mais oui, je connais bien Matrix et Total Recall... par contre jamais reussi a lire Ubik, faudrait que je reessaye. J'ai trouvé mon roman l'autre jour justement en faisant du rangement Sourire Tu noteras que quand on devient parent, on devient beaucoup plus sensible à certains sujets. Je ne peux pas m'empêcher de pleurer devant Interstellar notamment. Forcément, ma fille avait le même âge que Cooper. Idem quand j'ai vu Vice-Versa alors que ma fille rentrait dans l'adolescence et que je ressentais clairement qu'elle était en train d'abandonner ce qui faisait son âme d'enfant, de mon enfant, comme ce qui se passe dans le dessin animé. Et avant ça, c'était les 5 premières minutes de Là Haut puisque j'étais moi aussi marié et amoureux. Et avant ça, c'était la mort de Simba parce que moi aussi j'ai un papa. Rire


Par Alix Le 10/05/2020 - 12:59 (Modifier)
Alix

>> Ro avait écrit : >> >> Alix avait écrit : >> >> >> >> Mais moi c'est surtout la toute fin qui m'a retourné, et vraiment mis mal à l'aise, avec cette simulation, et ce que cela signifie pour les gens qui s'y trouvent, mais aussi ceux (et celle) à l'exterieur... j'ai trouvé ca assez puissant, niveau emotionnel Sourire >> >> >> >> Elle ne m'a pas tant touché que ça parce que c'est loin d'être la première fois que je lis une histoire où l'on s'interroge sur la différence entre réalité et simulation, sur savoir si la réalité est quelque chose de concret ou juste la somme des sensations qu'on éprouve dans un milieu donné. Pour prendre la plus grand public d'entre elles, rappelle-toi Matrix et le traître qui préfère oublier ce qu'est la Matrice et simplement savourer la simulation d'un bon steak qu'elle permet de lui offrir. >> >> Sans parler de Total Recall, Ubik ,et autres récits de Philip K. Dick. >> "Je suis vivant et vous êtes morts" >> >> Dans le cycle de SF que j'adore, le cycle de la Culture de Iain Banks, il y a un roman qui imagine des enfers virtuels, des univers synthétiques où les esprits digitalisés des morts de différentes civilisations sont envoyés pour souffrir éternellement pour soutenir la culture même de ces civilisations, et punir ceux qui agissent mal durant leur vie. Plutôt que de compter sur un hypothétique "véritable" enfer divin, ils le créent eux-mêmes pour maintenir leur civilisation telle qu'ils l'entendent. Oui, tout a fait d'accord, c'est loin d'etre original, je ne sais pas pourquoi ca m'a tant touché... peut-etre a cause des themes autour du deuil familial ? Mais oui, je connais bien Matrix et Total Recall... par contre jamais reussi a lire Ubik, faudrait que je reessaye. J'ai trouvé mon roman l'autre jour justement en faisant du rangement Sourire


Par Ro Le 10/05/2020 - 12:51 (Modifier)
Ro

>> Alix avait écrit : >> >> Mais moi c'est surtout la toute fin qui m'a retourné, et vraiment mis mal à l'aise, avec cette simulation, et ce que cela signifie pour les gens qui s'y trouvent, mais aussi ceux (et celle) à l'exterieur... j'ai trouvé ca assez puissant, niveau emotionnel Sourire >> Elle ne m'a pas tant touché que ça parce que c'est loin d'être la première fois que je lis une histoire où l'on s'interroge sur la différence entre réalité et simulation, sur savoir si la réalité est quelque chose de concret ou juste la somme des sensations qu'on éprouve dans un milieu donné. Pour prendre la plus grand public d'entre elles, rappelle-toi Matrix et le traître qui préfère oublier ce qu'est la Matrice et simplement savourer la simulation d'un bon steak qu'elle permet de lui offrir. Sans parler de Total Recall, Ubik ,et autres récits de Philip K. Dick. "Je suis vivant et vous êtes morts" Dans le cycle de SF que j'adore, le cycle de la Culture de Iain Banks, il y a un roman qui imagine des enfers virtuels, des univers synthétiques où les esprits digitalisés des morts de différentes civilisations sont envoyés pour souffrir éternellement pour soutenir la culture même de ces civilisations, et punir ceux qui agissent mal durant leur vie. Plutôt que de compter sur un hypothétique "véritable" enfer divin, ils le créent eux-mêmes pour maintenir leur civilisation telle qu'ils l'entendent.


Par Alix Le 10/05/2020 - 12:36 (Modifier)
Alix

>> Ro avait écrit : >> >> Alix avait écrit : >> >> On vient de finir de regarder DEVS, un téléfilm BBC (ecrit par Alex Garland) assez flippant qui parle de Big Data, IA et du contrôle qu'on les grosses boîtes d'informatique... c'est de la SF un peu parano, et très dérangeante... à regarder si le sujet vous intéresse. Je ne sais pas comment regarder ça en France par contre. >> >> >> >> La BA : https://www.youtube.com/watch?v=Fp9LMsI6uJ8 >> >> Suite à ton message, j'ai regardé Devs. Tu resumes tres bien mes pensées, notament sur le fait que les personnages ne peuvent pas controller leur futur, cet aspect m'a fortement derangé. Les quelques incoherences ou raccourcis techniques. Le coté over-stylisé est interessant mais parfois pesant. Mais moi c'est surtout la toute fin qui m'a retourné, et vraiment mis mal à l'aise, avec cette simulation, et ce que cela signifie pour les gens qui s'y trouvent, mais aussi ceux (et celle) à l'exterieur... j'ai trouvé ca assez puissant, niveau emotionnel Sourire Pas LA serie SF reference, c'est sur, mais a regarder pour tout fan de SF quand meme je pense... c'est pas trop long en plus.