Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Smarra

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Adaptation d'une nouvelle de Charles Nodier


Adaptations de romans en BD Carrément BD Format carré Mythologie

Arona, près du Lac Majeur, en 1820. Au cours d'un bal donné dans un palais situé sur une des îles du Lac, Lorenzo et Lisidis fêtent leur premier anniversaire de mariage. Tandis que Lorenzo se plaît à regarder un groupe de trois femmes parmi les invités, il réalise que Lisidis n'est pas insensible au charme d'un hussard, avec lequel elle finit par danser, et Lorenzo en éprouve de la jalousie. Une fois rentré chez eux, Lorenzo sombre dans le sommeil aux côtés de Lisidis déjà endormie, et commence à rêver. Le récit transporte alors le lecteur en Thessalie, une région de la Grèce antique fameuse pour ses enchantements, la patrie des sorcières. Lorenzo se nomme désormais Lucius et il va être la victime et le témoin horrifié d'une longue suite d’hallucinations cauchemardesques. Il va retrouver Polémon, un ami cher perdu lors d’une bataille. Ce dernier va raconter à Lucius comment la magicienne Méroé l’a envoûté et livré à Smarra, le démon du cauchemar. Or, dans ce cauchemar, Polémon a les traits du hussard croisé au bal, et la terrible Méroé est le double infernal de Lisidis. Lucius va tenter par tous les moyens de soustraire son ami aux terreurs suscitées par la magicienne et sa cohorte de démons nocturnes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Novembre 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Smarra
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

18/11/2009 | Miranda
Modifier


Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Je suis tombée sous le charme dès que j'ai ouvert cette bd, d'ailleurs le graphisme me rappelait quelqu'un..., bien sûr ! C'est Mallet, l'auteur de Vathek, que j'avais énormément apprécié. Il nous présente ici une autre adaptation, tout aussi belle que la précédente, si ce n'est le thème que j'ai un peu moins aimé, celui des rêves, car avec ceux-ci tout est permis, le meilleur comme le pire. Le principal atout du récit est que l'on se retrouve dans la Grèce antique et sa mythologie, avec de sublimes planches emplies de gorgones furieuses assoiffées de sang. Le principal défaut est le ton excessivement narratif, au point qu'à certains moments on frise le récit d'illustration. Si le charme a moins opéré c'est parce que je m'attendais à un récit d'aventures digne de Vathek, alors qu'ici tout est plus figé, on se retrouve à suivre des histoires d'amour tourmentées, thème qui ne me ravit pas spécialement. La trame étant très fantastique et le graphisme vraiment beau, c'est un agréable moment de lecture, qui sera certainement plus intéressant lors d'une seconde relecture, sachant où l'auteur nous emmène.

18/11/2009 (modifier)