Autour de Kate

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Les auteurs, Cric et Efix, nous reproposent leurs œuvres K, une jolie comète et Lieutenant Kate sous la forme d'une intégrale. Ils en ont profité pour ajouter une cinquantaine de planches pour nous présenter le contexte de création de ces 2 bd, avec une petite participation d'Alfred. Pour l'occasion, Lieutenant Kate a été totalement remaniée : elle est en N&B au format 1/2 par rapport à l'original et l'agencement classique des cases a été remplacé par un autre plus dynamique et plus clairsemé.


Petit à Petit

[...] Flip, scénariste, approche les quarante balais, marié, père de famille. Casé. Rangé. Kate a vingt-deux ans. Ils se rencontrent. C'est la passion. Kate se tue quelques semaines après dans un accident de voiture. Filp est laminé. Il doit vivre ce deuil terrible en secret. Il a un pote qui dessine. Il s'appelle Efix. Il lui raconte l'histoire. Efix est bouleversé et pour sauver son pote, il lui propose de dessiner leur passion. Voilà comment "K, une jolie comète" atterri sur mon bureau (par l'intermédiaire d'Alfred). Le temps a passé. Les deux amis ont voulu prolonger la vie de K en en faisant un personnage de bandes dessinées. Elle s'appellera "Lieutenant Kate" et le premier album de la série "Les amis de Josy" sortira en Janvier 2004. Flip en profite pour reprendre son vrai pseudo : Cric Extrait de la préface d'Olivier Petit (Editeur de Petit à Petit)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Juillet 2009
Statut histoire One shot (K une jolie comète + Lieutenant Kate) 1 tome paru
Couverture de la série Autour de Kate
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

23/07/2009 | biglolo
Modifier


Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Je me suis procuré « Autour de Kate » chez un libraire hard-discounter. « Autour de Kate » réunit les deux albums du duo Efix/Cric « K une jolie comète » et « Lieutenant Kate », ces deux récits sont entrecoupés par des séquences où les auteurs nous expliquent leurs genèses. J’ai été intéressé par les commentaires d’Efix et de Cric sur le comment et pourquoi de « K une jolie comète » et « Lieutenant Kate ». Bien que le premier récit ne soit franchement pas une histoire marrante, on ne tombe jamais dans le larmoyant, les auteurs font preuve de beaucoup de pudeur tout en adoptant un humour léger et bienvenu. Je me suis retrouvé donc en train de suivre leurs conversations comme si je faisais partie des leurs, comme un de leurs copains quoi… vraiment sympa ! Et c’est ainsi qu’on découvre les raisons qui les ont amenés à créer « Lieutenant Kate », tout ceci pour que l’on n’oublie jamais Kate et tout cela avec le sourire aux lèvres. C’est leur choix et on ne peut que le respecter. A noter l’apparition d’Alfred dans une séquence témoignage où il se pose comme un bon conseiller et où il se livre à un essai graphique auprès d’Efix et Cric. Parlons maintenant du dessin. Dans les séquences intermédiaires aux deux récits, le lecteur retrouvera le coup de patte actuel d’Efix avec l’utilisation massive de grisés et de crayonnés, c’est un style qui me convient bien à condition que l’auteur ne réalise pas de décors très fouillés au risque de rendre illisibles certaines cases. Dans l’ensemble, j’aime beaucoup le travail d’Efix. Cependant, je suis resté sceptique sur le « passage » au noir et blanc de « Lieutenant Kate » car de nombreuses planches me sont apparues floues. En plus, même la mise en page a fait l’objet de modifications –à mon avis- hasardeuses : j’ai eu l’impression de contempler des pages sombres tellement le noir a été utilisé pour combler les « vides » (certaines planches ne contiennent que trois voire deux petites cases alors que le fond est noir). Au final, j’ai passé un bon moment de lecture en compagnie des deux auteurs qui me racontaient la genèse et les anecdotes sur « K une jolie comète » et « Lieutenant Kate ». Sur les deux récits proprement dits, je retiendrais l’émotion sur le premier cité et mon relatif désintérêt sur le deuxième. Sympa à lire tout de même !

16/04/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Au risque de paraître rabat-joie, je n’ai pas été convaincu par cette initiative. L’idée de base était bonne : regrouper dans une BD 2 récits portant sur le même personnage et y ajouter une sorte de journal documentaire sur la genèse de ces projets. Malheureusement l’ensemble m’a paru bancal et trop tiré par les cheveux. Il y a le récit central « "K, une jolie comète" » qui tire le projet vers le haut mais tous les compléments ne font qu’en répéter le contenu sous d’autres formes. Cette histoire tirée de faits véridiques a une puissance émotionnelle indéniable. Par contre le second récit, qui est une fiction, reprend le personnage de Kate. Je n’avais pas lu « Lieutenant Kate » mais je n’ai pas été séduit par cette nouvelle mouture au découpage différent à cause du format et au passage de la couleur vers le N&B. Le résultat m’a paru peu digeste et surtout inintéressant. « "K, une jolie comète" » est un beau récit et se suffit à lui même. Le reste ne fait que descendre l’intérêt de ce petit pavé. Ma note correspond au rendu global…

26/08/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Je ne sais qui a eu l’idée de réunir ces deux anciennes bandes dessinées, et de les relier par ce génial procédé, mais ce type a eu une très (mais, alors, vraiment, une très) bonne idée ! Me voici donc face à une bande dessinée qui m’explique pourquoi et comment deux bandes dessinées (que je peux également lire) ont été réalisées par deux (plus ou moins) jeunes auteurs à un moment charnière de leurs existences. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces auteurs osent se mettre à nu. Les drames intimes à l’origine de ces créations nous sont livrés avec toute la pudeur que l’humour au second degré offre. C’est incroyablement touchant, sans être larmoyant ou nombriliste. En ce qui concerne les deux anciens livres, « K une jolie comète » était déjà une histoire très touchante en elle-même, et traitée avec cet humour tendre qui semble la marque de fabrique des auteurs. Le graphisme n’est cependant pas encore totalement abouti à mes yeux, surtout en comparaison avec l’histoire introductive. Le second récit est une histoire policière fantaisiste (à la « Léo Loden ») ma fois bien plaisante sans être révolutionnaire. Le graphisme y est plus abouti, mais je crains que le passage de la couleur au noir et blanc ait fait perdre certaines nuances à ces planches. A l’occasion, je les ai en effet trouvées quelque peu confuses. Si c’est la dimension émouvante de cet album qui m’a le plus emballé, je m’en voudrais de ne pas souligner le travail de Efix. Cet artiste est très doué et mériterait une plus grande reconnaissance publique. Son style inspiré du franco-belge est d’une efficacité redoutable, et ses décors (voir les très beaux plans de rues citadines) sont aussi riches que précis et lisibles. PS : les collectionneurs fous qui désireraient posséder toutes les productions d’Alfred devront également acquérir le présent objet, l’artiste ayant réalisé quelques unes de ces planches.

06/08/2009 (modifier)
Par biglolo
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

"Autour de Kate" est plus qu'une simple intégrale de K une jolie comète et de Lieutenant Kate. Grâce aux ajouts qui expliquent la genèse de K une jolie comète, les auteurs nous font partager des moments intimes et difficiles de leur vie : la perte d’un amour fou et l’agonie d’un père. Alors bien sûr, ils auraient pu nous la jouer mélo et gros sanglots, mais finalement non. Pour exorciser leur peine, ils ont opté pour un ton assez rentre-dedans, sans concession par l’intermédiaire d’un lapin "sans-cœur" assez horripilant et pour un style de dessin assez cartoon, plutôt rigolo et mignon (en fait, c’est le même style dans tous les albums d’Efix). Ça choque au début, mais ça marche du tonnerre. Je suis passé par tout un panel de sentiments contradictoires : ému, choqué, en colère, amusé, compatissant. C’est un bonheur de se faire bousculer par une bd… c’est si rare. Je pense que les personnes qui ont déjà lu K une jolie comète auraient une toute autre interprétation s’ils la relisaient dans cette nouvelle mouture. Lieutenant Kate, même si on y retrouve le personnage de K, est complètement différent. C’est un bon polar des familles avec des personnages de flics au caractère bien trempé, limite caricatural. Mais ce qui est surtout étonnant, c’est la refonte totale de l’agencement des cases par rapport à l’original. Ça dynamise le rythme. Ajoutez à ça le N&B du plus bel effet (même si les couleurs de l’original étaient pas mal du tout), j’ai eu grand plaisir à le relire. Je suis juste déçu que cette série se soit brutalement terminée dès le 1er tome. On sent bien que les auteurs avaient matière à raconter beaucoup de choses sur ces flics. Je suis resté un peu sur ma faim. Dommage. En conclusion, comme je le disais au début de mon avis : c’est bien plus qu’une simple intégrale. J’en remercie les auteurs.

23/07/2009 (modifier)