Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Blue Space

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

La sonde Promothéus rentre de Mars avec sa précieuse cargaison de prélèvements qu'elle doit acheminer sur la Terre via la Lune où elle s'écrase. Sans nouvelle de l'équipe partie pour la récupérer, l'UNSA (United Nations Space Agency) envoie huit de ses membres pour tenter de comprendre ce qui s'est passé. La découverte qu'ils vont faire va expliquer les enjeux et les convoitises que vont ne cesser de susciter les échantillons martiens.


Anticipation Conquête de l'espace

Dans un futur proche… Une équipe internationale de spationautes chevronnés est conviée d’urgence sur la base de Kourou 2, en Guyane. On les briefe alors pour un décollage imminent d’Ariane 5, à destination de la lune. En effet, une opération automatisée de prélèvements d’échantillons du sol martien ne s’est pas déroulée comme prévu. De retour de la planète Mars, la mission Promothéus devait alunir et transmettre sa précieuse cargaison à l’IMMB, une station mobile. Mais la navette cargo s’est crashée à l’alunissage, entraînant la dispersion des échantillons à la surface de l’astre. Or, en se rendant sur place, l’IMMB a lui aussi subi un mystérieux accident, un effondrement de terrain sur le bord d’un cratère. L’équipe de secours, au sein de laquelle se sont développées de vives tensions décolle donc. Une fois sur place, ils secourent en premier lieu les deux seuls rescapés frigorifiés de l’IMMB et constatent la mort horrible des 3 autres membres. Après 5 jours d’une attente interminables, ils s’étaient résignés à une mort certaine. Ils procèdent ensuite à la récupération des échantillons martiens, mais constatent qu’il manque un container. Or, les analyses des premiers échantillons révèlent une séquence d’ADN d’origine extraterrestre, mais incomplète…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2006
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Blue Space
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

17/06/2009 | Rave
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

J'avais lu le premier tome il y a quelques mois ; peu convaincu par celui-ci, je décidai d'attendre d'acquérir le second pour me faire une meilleure idée. Le résultat est peu flatteur pour les auteurs. Le premier tome est proche de la catastrophe industrielle. Le dessin de Chris Lamquet n'a jamais été aussi hésitant, approximatif, frileux, tremblotant. Seuls les véhicules lunaires s'en sortent quelque peu. Quant au scénario, Marazano, qui a tout de même fait mieux dans le genre, traîne ses personnages comme des boulets dans cette intrigue à faux suspense. Et quand on passe au tome 2, le lien est encore plus ténu, les personnages changeant carrément de décors, et même presque de métiers... Le dessin s'améliore, peut-être que l'on est -presque- revenu sur le plancher des vaches, mais au niveau de l'histoire, j'ai eu l'impression de relire un de mes tomes préférés de Yoko Tsuno, une série moins ambitieuse mais ô combien plus réussie... Pourtant la première édition de ce diptyque avait une caution intellectuelle de poids avec EADS... Il faut croire que l'indigence des programmes spatiaux se retrouve même dans leurs oeuvres de mécénat. Bon ben je retourne lire du Stephen Baxter, moi... Bref, un plantage quasiment intégral.

06/09/2009 (modifier)
Par dam0410
Note: 1/5

Je me méfiais pas mal de cette nouvelle série de Marazano de qui j'avais lu Le Complexe du chimpanzé que j'avais trouvé mitigé et Zéro Absolu que j'avais trouvé absolument zéro. J'ai finalement acheté les deux premiers tomes, attiré sans doute par les couvertures et l'espoir d'une bonne BD de SF. Quelle déception ! Le tome 1 passe encore avec un semblant un scénario et une lecture qui reste assez fluide. Une fin de tome qui tombe d'on ne sait où mais qui laisse envisager d'éventuelles réponses et peut-être enfin un début de scénario dans le tome 2 ? Pas du tout... A part les personnages, aucun lien entre les deux tomes. Le scénario de ce deuxième tome est carrément navrant et d'une pauvreté incroyable. Niveau dessin, je trouve les planches bâclées pour la plupart, et n'ai pas du tout adhéré... En résumé, je ne conseille même pas la lecture de cette série.

22/06/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

J'apprécie beaucoup le dessin de Chris Lamquet et si j'ai mis en gros une semaine à me décider à lire cette série c'est que son dessin est nettement en dessous de son niveau habituel. Et oui, c'est la dégringolade niveau qualité, j'irai jusqu'à dire qu'il est mauvais, au regard de ce qu'il peut faire par exemple dans Alvin Norge, dessiné avec minutie. Dans Blue Space le dessin est grossier, surtout les personnages fait de trois coups de crayon. Les décors sont meilleurs, et beaucoup trouveront l'ensemble bon, mais Lamquet aurait pu mieux faire, d'où ma sévérité à son égard. Je n'ai pas plus accroché à l'histoire qui avance lentement et qui est alourdie par des bavardages incessants et inintéressants. Presque tout le premier tome est consacré à une mission de sauvetage qui aurait pu tenir en quelques planches et la lassitude s'est installée à une vitesse fulgurante. Les personnages sont froids et agaçants, je n'ai ressenti aucune empathie pour eux. Dommage car pour une fois il y a pas mal de femmes, - c'est souvent l'inverse, - mais se sont des pimbêches et des crêpe-chignons, pour rester polie. Il est donc difficile de rentrer dans le déroulement des évènements, pas très accrocheurs d'ailleurs, où je n'ai eu de cesse de regarder le numéro de page pour voir où j'en étais de la fin. Dans ces conditions je ne vais pas me torturer à lire le tome 2.

19/06/2009 (modifier)
Par Rave
Note: 4/5

Un synopsis fort intéressant que ce soit pour les férus de conquête spatiale, comme moi, ou encore les passionnés de génétique. Même si l'éditeur semble inconnu et que la recherche de plus amples informations sur leurs sites web finit par un total échec, le nom des auteurs nous rassure déjà plus : avec Richard Marazano père du fameux Complexe du chimpanzé... Toutefois au premier abord le coup de crayon de Lamquet Chris pourrait en dérouter plus d'un... Très confus et parfois peu lisible mais le scénario n’en demeure pas moins crédible et passionnant !

17/06/2009 (MAJ le 17/06/2009) (modifier)