Sans compromis

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 2 avis)

Tranches de vies de jeunes filles n'ayant que l'amour comme échappatoire à leur vie parfois monotone.


Akata / Delcourt La BD au féminin : le manga Shodensha

Quelles soient étudiantes, travailleuses, femmes au foyer, mariées,... elles cherchent au travers de l'amour a rendre leur vie plus trépidante. Mais bien souvent, le résultat de ces amourettes ou expériences leurs laissent un goût amer. L'amour c'est pas facile hein !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Mai 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sans compromis
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2009 | Tetsuo
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Sans compromis est dans la même veine que 3D Matérial de la même auteure. C'est toujours des témoignages de jeunes filles sur leur vie sentimentale et sexuelle. Nous n'apprendrons pas grand chose. Toujours cette quête du bonheur, de désir de liberté et de besoin d'amour le tout sans aucune moralité ou de sens des responsabilités. C'est trop léger pour séduire d'autant que ces histoires restent ancrées dans le quotidien. Au niveau du dessin, le trait est léger et c'est plutôt agréable à regarder. Cependant, les personnages se ressemblent d'une nouvelle à l'autre et d'ailleurs également d'une œuvre à l'autre. On a l'impression d'avoir toujours la même chose. Bref, la monotonie nous guette assez rapidement. Les dialogues restent toujours aussi insipides. Je pense avoir fait le tour des œuvres de cette auteure, nouvelle égérie auto proclamée du manga pour femmes.

18/09/2011 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 2/5

Ralala, pourquoi je suis allé lire un truc comme ça... Typiquement le genre de lecture que j'ai du mal à supporter. En fait si je comprends bien, c'est du shojo pour les plus grands, avec un peu de sexe et beaucoup de réflexions insipides ("Plus j'y pense plus ça me semble absurde... et sans importance" : voilà le genre de phrase que l'on retrouve systématiquement dans toutes les pages). Ah, j'ai omis de préciser quand même que ce manga s'adresse à un lectorat féminin donc normalement raccord avec les pensées féminines. Ouais je veux bien, toujours est-il que pour moi, ça me tombe des mains. Ce one-shot est composé de 8 petites histoires mettant en scène de jeunes femmes se posant toutes des questions existentielles sur l'amour :"Je suis déjà avec un mec mais je me tape un autre gars, c'est difficile de concilier les deux, comment je dois faire, oh je réfléchis trop, oh j'ai mal au cerveau..." Précisé en 4e de couverture : "Sans compromis est un livre sur la quête du bonheur, le désir de liberté et le besoin d'amour", personnellement on dirait des réactions de gamines de 13 ans, sans aucune liberté d'esprit. Elles sont sensées être un peu paumées, mal dans leur peau, en quête d'identité... elles cumulent les tares sans vraiment chercher à changer. Les héroïnes se laissent porter par les événements, subissant très souvent ce qui leur arrive. Ca me dépasse cette manière de raconter une histoire, je trouve qu'il n'y a pas de profondeur, pas d'intelligence. Reste le dessin pas trop mauvais (jolie couverture au passage), mais les grands yeux inexpressifs restent un frein énorme à la lecture de shojo (avec les thèmes souvent mielleux). Et puis comme bien souvent, pas de décors, trait minimaliste se concentrant sur le principal, cela fait un peu vide parfois. Pas aimé.

04/03/2009 (modifier)