Voyages en amertume

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Un romancier voyageur dans les années 30 dans des aventures au Moyen-Orient.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Mer Rouge et Corne de l'Afrique Proche et Moyen-Orient

La Mer Rouge... Qui n'a pas rêvé de ces lieux magiques? Kingsley Bates, romancier en vogue des années 30, n'échappe pas à la règle. Un beau jour, voulant fuir un passé douloureux, il prit un paquebot pour Djibouti. Lancé dans une aventure mouvementée, à la pousuite du célèbre Henry de montfreid, il sera confronté à une réalité moins idyllique.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1992
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Voyages en amertume
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/01/2009 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Je suis un peu étonné que cette série n'a jamais été postée jusqu'ici. Les voyages de ce romancier sont pourtant très intéressants. Encore une bd oubliée qui n'a pas rencontré son public. Elle sera néanmoins difficile à retrouver, le tirage étant épuisé... Le premier tome nous entraîne au large des côtes somaliennes où sévissaient les pirates. Cela n'a d'ailleurs pas changé en témoigne l'actualité récente dans cette partie du globe. On voyage entre Djibouti et Aden où notre romancier part en quête d'aventure pour fuir un passé marqué par la tragédie du suicide d'un proche. Il se sent responsable de ce drame. Le second tome nous entraîne dans l'Egypte du Nil où notre héros va faire connaissance de manière fortuite avec un professeur voulant découvrir la quatrième source du Nil afin de révolutionner la géographie moderne. L'histoire est totalement indépendante de la précédente. On suit les pérénigrations de cet écrivain aventurier. C'est certainement mon chapitre préféré. Le troisième et dernier tome se situe dans le désert de Syrie sous protectorat français où l'on fait parfois de curieuses rencontres. Kingsley Bates fait ainsi connaissance d'un groupe de cinq hommes ayant une mystérieuse mission. Et tout ce beau monde se retrouve à voyager à bord d'une Rolls datant de la guerre de 14. Cette ballade entre sable et neige se transforme vite en destination pour l'enfer. Ce qui est frappant d'un point de vue graphique dans cette série, ce sont les couleurs un peu impressionnistes qui restituent à merveille les paysages du Moyen-Orient. Entre regard bucolique et regard doux-amer, le romancier va vite perdre ses illusions. J'ai beaucoup aimé ces voyages en amertume à la découverte de l'Orient. N'hésitez pas à le lire si jamais vous tombez dessus.

11/01/2009 (modifier)