Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

La Bande à Bonnot

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Partez sur les traces de la plus fameuse bande de gangsters du début du 20 ème siècle...


1900 - 1913 : Du début du XXe siècle aux prémices de la première guerre mondiale Anarchiste ! Auteurs espagnols Christian Godard Circus Gangsters La bande à Bonnot Les grandes affaires criminelles

Choisy-le-Roi, 28 avril 1912 : l'anarchiste Jules Bonnot est abattu par la police, dans le matelas où il s'était enroulé pour se dissimuler. Un an après, en trois coups de guillotines, la justice mettait légalement fin à la sanglante aventure des ''bandits en auto'', cette célèbre bande à Bonnot qui fut et reste l'un des groupes anarcho-révolutionnaire les plus actifs et les plus violents de notre histoire... Partez sur les traces de la plus fameuse bande de gangsters du début du 20 ème siècle...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1978
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Bande à Bonnot © Glénat 1978

05/11/2008 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Si je ne me trompe pas, c'est la première fois que je lis un album dessiné par Florenci Clavé en noir et blanc et son style est pas mal. Cela ressemble à des gravures et paradoxalement je trouve que cela ne sert pas l'album parce qu'on dirait plus un livre d'illustrations qu'une BD. Il faut dire que c'est de la bande dessinée réaliste à l'ancienne et que pour un lecteur moderne comme moi, ça manque de dynamisme dans la narration. Le sujet traité dans l'album est intéressant, surtout que je ne connaissais de la vie de Bonnot que les grandes lignes. Dommage que sa vie soit un peu survolée, la vie de cette bande semble être assez riche pour pouvoir faire une série de plusieurs tomes au lieu d'un seul album de 44 pages. J'ai lu cet album sans déplaisir, mais aussi sans réelle passion. Bref, pour les fans de vieilles bandes dessinées uniquement.

12/03/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Florenci Clavé et Christian Godard content avec brio la bio dramatique et sanglante de Jules Bonnot, qui de chauffeur et mécanicien doué, devient le chef d'un groupe d'anarchistes en révolte contre la société bourgeoise et les nantis de la Belle Epoque. Sa bande se livrera à de nombreuses attaques de banques et agressions en n'hésitant pas à tuer et en utilisant l'automobile, alors jeune invention. C'est l'époque des anarchistes dont la presse qui raffole du sensationnel, ne manque pas de relater leurs sinistres exploits avec redondance. Les auteurs de ce récit parviennent à recréer habilement cette époque fiévreuse et le malaise ouvrier de ce début de siècle, peu avant l'explosion de la Grande Guerre. Clavé, dessinateur espagnol qui a travaillé en France dans les années 60 (notamment à Pilote où il animait la série "Rémi Herphelin"), illustre d'un trait soigné et travaillé ce récit sombre, où la froideur du noir et blanc donne de la force au scénario percutant de Godard, qui relate les faits avec précision, et sait trouver le ton juste. Le dessin ne parait pas vieillot, lorsqu'on sait qu'aujourd'hui, certains dessinateurs utilisent ce type de graphisme. A noter que Glénat a publié une nouvelle réédition en 2002 avec une nouvelle couv, en l'intégrant dans sa collection Bulle Noire. Un très beau récit, méconnu, publié dans les premiers numéros de Circus en 1977, et qui mérite la redécouverte.

08/06/2013 (modifier)

La bande à Bonnot est célèbre pour les braquages qu’elle a perpétrés en France au début du XXe siècle. Pour la première fois, une automobile était utilisée à des fins criminelles. Mais les délinquants n’étaient pas les seuls à se spécialiser et à se moderniser. En effet, la police développait, quant à elle, de nouvelles techniques d’enquête particulières, telle la dactyloscopie. Bonnot et compères furent traqués sans relâche. Le dessin est vraiment soigné. Un noir et blanc, bien tranché et très classe, avec, comme le soulignait le chroniqueur précédent, des allures de gravure qui servent joliment le récit. Pour ce qui est du fond, les auteurs sont parfaitement documentés. Cela ressort d’ailleurs peut-être un peu trop de cet album, qui a quelquefois des airs de livre d’histoire illustré. Si le rythme du récit est certes affecté par cet aspect historique, l’objectivité qui en découle a en tout cas l’avantage de permettre aux auteurs de présenter Bonnot tel qu’il a été, c’est-à-dire ni un monstre, ni un robin des bois des temps modernes.

14/03/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Le hasard de mes lectures a fait que j'ai lu cet album juste après Les Brigades du Tigre, qui se passe à la même époque, et qui concerne également cette Bande à Bonnot. Ici c'est Christian Godard, l'un des auteurs les plus surprenants et les plus méconnus de la BD franco-belge, qui s'est attelé à cette biographie. Partant d'une documentation visiblement très précise, il s'est attaché à replacer le phénomène dans son environnement historique et social, nous montrant par exemple les débuts de cette bande. C'est Florenci Clavé, dessinateur du "Bras du démon", qui s'occupe de la partie graphique. Son réalisme classique, son art consommé du noir et blanc confèrent à ce one shot une allure de série de gravures de grande qualité, ce qui permet un traitement réaliste admirable de cette époque. Par contre ses personnages ont toujours l'air plus âgés qu'ils ne sont réellement, ce qui est un peu dommage. Ce style, cependant, paraîtra immanquablement daté aux lecteurs d'aujourd'hui (rappelons que l'album est sorti il y a 30 ans), qui laisseront l'album sur l'étal du bouquiniste. Un album intéressant, qui se penche sur une page intéressante de notre histoire plus ou moins récente (1911-12), mais qui malheureusement rebutera les lecteurs d'aujourd'hui.

05/11/2008 (modifier)