Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Eva (Picault)

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Parisienne, la trentaine, se cherche désespérément...


Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin La Comédie Urbaine

Eva ?… une sorte de « working girl ». Elle approche la trentaine mais ne dit pas son âge réel. Pour la situer, disons qu’elle est dans une période de la vie où elle a quelques années de travail derrière elle. Eva ?… elle a son appartement, une maman qui l’appelle un peu trop souvent, les mêmes copines, les mêmes sorties en boîte… Ses copines ?… Il y a surtout Olivia. Elles sont inséparables. Et pourquoi ?… ben, pour trouver le grand amour pardi !… Alors elles cherchent, essaient de séduire… mais chacune pour soi. Une sorte de jeu à « qui trouvera la première »… Quelle vie trépidante que cette Parisienne, non ?… C’est ça Eva : un mélange d’habitudes, d’essais de séduction, d’espoirs, de contradictions…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Eva (Picault)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

21/07/2008 | L'Ymagier
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est la chronique d'une jeune parisienne actuelle approchant la trentaine qui collectionne les mecs faciles. C'est vrai qu'elle cherche désespérément l'amour de sa vie. Je pense qu'elle ne le trouvera jamais car elle est bien trop difficile et n'a visiblement que des valeurs assez surfaites surfant par exemple sur la mode. On n'a pas trop envie de plaindre cette jeune fille bourgeoise qui prend tout à la légère à commencer par son job. Aude Picault s'essaye à décrire le mode de vie de la jeune femme d'aujourd'hui. Elles ne sont heureusement pas toutes comme cela. Pour rien au monde, je n'en voudrais même en éprouvant une certaine pitié. La superficialité et le côté grande gueule sont loin de me délecter. Fort heureusement, il y a l'humour qui sauve la mise. Encore faut-il savoir l'apprécier ! J'ai l'esprit large, cela ira. C'est so hype !

05/04/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Eva est une jeune célibataire, bientôt trentenaire, une bobo parisienne dans toute sa splendeur, adepte de shopping, de sorties en boite entre copines et de plans drague. Son caractère et sa façon de vivre ne sont pas loin d'être ce que je déteste autant chez une femme que chez un homme. Du coup, j'aurais pu détester cette BD mettant en scène ses petites aventures du quotidien. Mais malgré tous les défauts de son héroïne, Aude Picault réussit à lui donner un côté un peu attachant. Elle la présente certes comme égocentrique et facilement langue de vipère mais aussi comme une femme fragile parce qu'un peu désespérée de la vie qu'elle mène. Elle scinde ses histoires en récits courts d'une planche avec l'équivalent d'une chute humoristique sans être toujours tout à fait des gags. La situation d'Eva évolue en effet de page en page et c'est finalement une tranche de sa vie que l'on suit avec le sourire. Je n'ai trouvé ça vraiment drôle mais souvent amusant néanmoins.

18/09/2010 (modifier)
Par Altaïr
Note: 3/5

Est-ce parce que je suis une fille ? Toujours est-il que cet album m'a beaucoup amusé. Certes, cette BD fait très "journal féminin", façon " Elle" ou " Biba ", et d'Aude Picault on préférera ses oeuvres plus personnelles que sont Papa ou Moi je... Mais malgré tout, il y a derrière chacun des gags d'Eva la "Picault's touch", serais-je tentée de dire ; un style personnel et maîtrisé, une grande fluidité de lecture, et des bouilles drôles et expressives qui rendent les personnages attachants. Une très bonne lecture récréative, donc, mais plutôt pour un public féminin je pense.

18/09/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Mwouais… tout ça ne nous ramènera pas le Congo ! « Eva » ?… (prêté par ma belle-fille) : un petit livre sympa, une sorte de petit témoignage de notre temps. Picault y va d’une sorte de style ingénu où l’humour a (heureusement) sa place. J’ai ainsi fait connaissance de sortes de chipies adultes, de jeunes femmes qui –dans un certain sens- n’ont pas grandi (du moins dans leur esprit). Le dessin ?… j’aime pas trop. Je sais, il en faut pour tous les goûts ; de l’hyper compliqué (façon Druillet) au trait simplifié. Est-ce la mise en page ?… le trait « brut » ?… la simplification voulue des personnages et décors ?… la colorisation ?… je ne sais… mais ce n’est vraiment pas ma tasse de café. Attention, je ne veux absolument pas écrire que c’est mauvais : Picault a un style très personnel qui –dans un sens- rend bien sur papier la vie de son héroïne et tranche dans les conventions « habituelles » d’une BD. Mais c’est comme ça : je n’apprécie pas trop. Mais peut-être suis-je déjà un peu trop « vieux » pour encaisser cette forme de « nouvelle » BD ?…

21/07/2008 (modifier)