Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Légendes de la Garde (Mouse Guard)

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 16 avis)

Will Eisner Award 2008 : Best Graphic Album: Reprint (tome 1) Depuis la nuit des temps, la Garde protège les souris des mille dangers qui menacent leur existence.


Comix Format carré La Vie sous terre Les coups de coeur des internautes Les Rongeurs Sociétés animales Will Eisner Awards

Depuis la nuit des temps, la Garde protège les souris des mille dangers qui menacent leur existence. Trois de ses membres les plus solides, Kenzie, Saxon et Lieam, découvrent lors d’une mission de routine un noir complot ourdi dans la ville de Barkstone. Trop tard ! Lieam est fait prisonnier, les deux autres sont laissés pour mort aux portes de la ville et une armée traîtresse marche déjà vers Lockhaven, la légendaire forteresse de la Garde.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Janvier 2008
Statut histoire Une histoire par tome (3 tomes + 1 hors-série) 3 tomes parus
Couverture de la série Légendes de la Garde © Gallimard 2008

03/02/2008 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Tomdelapampa

200ème avis. Mon choix se porte sur une série qui m’est chère, vous l’aurez compris à la vue de mon avatar. Découverte au fil de ses parutions, je l’ai relue récemment et mon ressenti est identique à celui d’Alix. Qu’est ce que c’est bon !! Une série qui me ravit, et qui monte en puissance à chaque tome. Je trouve le tout excessivement, magistralement, terriblement bien fait. David Petersen m’impressionne, il assure tout lui même (scénario, dessin et couleur) et n’arrête pas de s’améliorer. Son univers « Légendes de la garde » est juste magique à mes yeux, c’est mis en scène avec soin et dans une grande cohérence. Je peux comprendre que certains lecteurs ne s’y retrouvent pas, rien de super original ni bien sorcier au final, mais je ne sais pas trop comment expliquer, cette création résonne en moi, je trouve juste ça tout simplement génial. Vous savez, c’est quand vous avez cette petite voix dans votre tête pendant la lecture avec des : ah ouais, oh putain, ouah, trop bon, pfff (de bonheur) … à chaque page. J’ai adoré cette transposition « moyenâgeuse » à la société « animale », l’auteur maîtrise son sujet et ses références pour nous proposer de la grande aventure à la taille de nos héros. J’ai été soufflé des combats contre les prédateurs, je les ai trouvé épiques. J’ai aimé me perdre dans cet univers, lire les bonus, suivre la carte des territoires, découvrir les différentes villes, les poèmes entre chapitres, reconstituer la chronologie, faire connaissance avec une multitude de personnages … le tout est d’une richesse incroyable. On peut reprocher à l’œuvre certains défauts, un dessin un peu approximatif à ses débuts ou figé, une difficulté à reconnaître les personnages, un ton enfantin … mais qui ne m’ont absolument pas gêné tant le plaisir de lecture était là, du très très bon comics. Bref une œuvre qui me parle et me touche, l’impression de retrouver mon âme d’enfant à chaque fois. Elle possède une belle place dans ma bibliothèque, et j’aime beaucoup la taille et la qualité des albums. Allez hop, soyons pas avare, culte et coup de cœur !! Par contre, bien déçu que Gallimard ne traduise pas le recueil collectif :(

24/06/2022 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Le dessin est sympa, les souris ont des bonnes bouilles qui font qu'on s'attache à elles dès les premières pages. Du coup j'ai plongé dans cette série en pensant lire un série d'aventures héroïques pleine de rebondissements. Je ne sais pas pourquoi, mais malgré ce coté mignon des personnages, et bien que rangée dans ma médiathèque au rayon jeunesse, je m'attendais à un récit bien plus adulte. Mais il n'en est rien. Et je crois que je suis un peu passé à coté. J'ai trouvé ça naïf, enfantin même, n'ayons pas peur des mots. Je n'ai pas eu peur pour les membres de la garde, jamais. Pas un instant on s'inquiète lorsque quelqu'un disparait. La façon dont ils se sortent d'un mauvais pas et souvent facile et vite expédiée, faisant vraiment penser à une BD jeunesse où les lecteurs ne sont pas trop regardant sur la crédibilité des évènements. Bref c'est mignon, je recommande pour les jeunes, mais avec mon regard d'adulte je me suis un peu ennuyé et malheureusement j'aurais vite oublié cette lecture, malgré des personnages attachants.

23/07/2021 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Je viens de relire l’intégrale de cette série, 9 ans après en être tombé amoureux, avec une certaine fébrilité… j’avais peur que la magie n’opère plus du haut de mes 44 ans… Craintes infondées, et si je note toujours des petits défauts de lisibilité, l’amour que je porte à ces souris est plus fort que jamais ! Le format carré est inédit pour une parution américaine, de même que la couleur, souvent réservée aux grandes productions. L’univers mis en place est somptueux et attachant au possible. J’adore les paysages champêtres mais aussi les villes souris, et la minutie avec laquelle l’auteur représente les tenues vestimentaires, les architectures et les navires. Les intrigues sont certes simplistes et déjà vues mille fois dans la littérature « fantasy », mais elles sont prenantes et rondement menées. Je note un crescendo scénaristique : l’histoire du 1er tome est « juste » bien, celle du 2eme beaucoup plus riche, et celle du 3eme prenante et dépaysant au possible. Le hors-série est aussi excellent. Je ne suis pourtant pas spécialement fan des recueils d’histoire courtes, je trouve que le format en limite souvent l’impact… j’ai pourtant adoré ces mini-contes racontant la jeunesse de certains personnages clés. Le dessin n’est pas parfait. Il manque de dynamisme lors des scènes de combat, et les souris ne sont pas facilement différenciables (l’auteur variant la couleur du poil et des capes pour remédier à ce petit souci). Il est malgré tout magnifique, et possède un cachet bien particulier. Je vous invite à découvrir le site de la série (en anglais), il est très bien fait, et propose de nombreuses illustrations et extraits. Voilà, je reconnais le classicisme des histoires et les imperfections du dessin, mais je suis vraiment tombé sous le charme de cette série, de son dessin, de ses personnages et de ses intrigues prenantes. Un coup de cœur ! A voir aussi la série spin-off « Legends of the Guard » (encore non traduite, mais que fait l’éditeur ?!), un recueil collectif avec de sacrés noms au programme, voyez plutôt : Stan Sakai (Usagi Yojimbo), Bill Willingham (Fables), Ted Naifeh (Courtney Crumrin), Terry Moore (Strangers in Paradise) et bien plus encore. Miam !

07/02/2012 (MAJ le 31/01/2021) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il est vrai que ces contes sont plutôt bien pensés car la chute a réellement un sens. J'ai bien aimé également cette garde de petites souris qui veillent sur leur territoire contre les envahisseurs et prédateurs de tout genre. Le graphisme est plutôt fin et précis mais il ne m'est pas trop apparu comme moderne. Il colle par contre au style de l'héroic fantasy médiévale avec ses guerres et ses combats entre les royaumes. Bref, c'est une ambiance assez bien travaillée qui donne une nouvelle façon d'aborder le genre. Par contre, cela demeure quand même assez enfantin même si les adultes peuvent y trouver leur compte.

06/03/2019 (modifier)
Par klechko
Note: 3/5

Difficile de « noter » cette série avec un regard d’adulte. C’est tout d’abord un bel ouvrage, de beaux dessins (même si l’on a parfois l’impression que les personnages sont un peu figés) et le tout donne envie de se plonger dans cette histoire dans laquelle des souris doivent secrètement protéger leur peuple. Malheureusement, si j’ai bien aimé l’univers et l’idée de départ, je trouve le scénario sans grandes surprises. Ceci dit, j’aurais sûrement beaucoup aimé ce récit au cours de ma jeune adolescence c’est pour cela que ma position reste neutre et que j’en conseille l’achat pour offrir aux jeunes lecteurs dont je ne fait plus partie.

11/05/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une série Fantasy ma foi assez sympathique. J’ai bien aimé le dessin et la colorisation de ces albums au format plutôt original pour le genre. Mais sans être non plus emballé outre mesure par l’histoire. En effet, si l’ensemble est sympa, j’ai trouvé l’intrigue finalement banale, mise à part le fait que les personnages soient des animaux – essentiellement des souris. On y retrouve les complots habituels, avec une différenciation assez manichéenne des personnages entre bons et méchants. Mais c’est en fait que cette série semble s’adresser surtout à de jeunes lecteurs plus qu’à l’adulte que je suis. Et alors pour les yeux de ce public, certains défauts que j’y ai trouvés passent probablement inaperçus. Achat conseillé plutôt pour de (très) jeunes ados donc.

26/03/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien le dessin quoique je trouve qu'il y a deux défauts. Le premier, c'est que j'ai un peu de la difficulté à différencier les souris et le deuxième est que les scènes de combats manquent vraiment de dynamisme. On dirait que les personnages se battent au ralenti. Sinon, le dessin est très joli. Le scénario ne m'a pas du tout intéressé et je suis d'accord avec Miranda. Le scénario est trop conventionnel et j'ai lu les deux albums avec indifférence. En plus, je n'ai pas du tout trouvé que les personnages étaient attachants.

10/07/2014 (modifier)
Par montane
Note: 4/5
L'avatar du posteur montane

"Légende de la garde" est une série doublement originale. De part ses personnages puisqu'il s'agit d'une série d'Heroic Fantasy qui se situe dans le monde animalier et dont les personnages principaux sont des souris, et notamment une confrérie qui donne son nom à la série chargée de protéger ses congénères contre les dangers du monde extérieur et contre les complots ourdis par ses semblables. La violence et la mort y sont présentes, même si le fait que l'histoire concerne des animaux rend celles ci peut être moins violentes que s'il s'était agit d'humain. C'est vrai que le fait de dessiner des animaux fait que l'on a parfois du mal à retrouver les personnages, mais cela n'entame en rien la compréhension du récit. Chaque tome est composé de plusieurs histoires qui permettent au récit de se dérouler de manière fluide, en prenant le temps nécessaire au déroulement de l'histoire ce qui est loin d'être le cas dans le traditionnel format de 46 pages de la Bd Franco-Belge d'après guerre. Autre originalité le format qui est un format carré dont nous n'avons pas l'habitude en Europe. De ce fait il y a peu de cases dans chaque planche ce qui contribue à donner au récit une vraie aération. Le tout forme en tout cas un superbe objet qui mérite d'être lu par tout les amateurs du genre.

13/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Au premier coup d’œil, le format et la colorisation sortent la série de la masse. Mais une belle couverture ne fait pas une bonne série et je me méfiais du contenu. Tout d’abord, je reste sur un sentiment mitigé en ce qui concerne le dessin. La colorisation me plait beaucoup. Les décors, lorsqu’ils sont mis en avant, sont des plus convaincants. Le trait a ce qu’il faut de dynamisme pour illustrer cette histoire ma foi bien mouvementée. MAIS les souris ne sont pas dessinées avec beaucoup de précision. De plus, il manque à ce trait une capacité à caricaturer qui aurait permis à l’auteur de typer chaque souris sans devoir avoir recours à un artifice vestimentaire assez frustrant. Certes, j’ai rarement confondu les personnages mais l’absence de particularisme physique, le fait qu’elles n’aient pas une « gueule d’acteur » leur ôte une belle part de charisme. Ensuite, et c’est le point le plus positif, l’univers imaginé par l’auteur me plait énormément. C’est simple, enfantin serais-je presque tenté de dire, et sombre à la fois. J’ai envie de découvrir ces villes, de suivre les aventures des gardes, en un mot, de me plonger dans cet univers. Pour ce qui est de l’aspect narratif, à nouveau, je serais plus mitigé. La présentation de chaque chapitre est intéressante et élégante mais les récitatifs et dialogues à l’intérieur même des chapitres me sont apparus plats et parfois lourds. Est-ce dû à la traduction ? Je ne sais pas, mais la plume de l’auteur manque de légèreté, de finesse et de piquant. Je ne déconseille pas l’achat car la série recèle beaucoup de qualités mais ses points faibles m’empêchent d’attribuer plus qu’un « pas mal » correct.

22/12/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

C'est sous la forme de forts jolis albums cartonnés que Gallimard a publié en France ce comics indépendant basé sur une transposition originale d'un récit heroic-fantasy dans un univers où les héros sont des souris. Couverture et graphismes sont attirants. Le premier volume offre de belles couleurs automnales, le second de froides couleurs hivernales et de lugubres souterrains obscurs. Le dessin est charmant, mettant en scène avec réussite et esthétisme des décors de nature et de fantasy, et des souris plus vraies que nature. Ces dernières sont pleines de vie, portant capes et épées avec un naturel surprenant. Il y a vraiment de quoi être conquis par ce graphisme. La narration graphique manquait un peu de clarté par moment dans le premier tome mais cela s'arrange dans le second. De même, le premier tome me donnait parfois l'impression que les décors étaient inexistants au profit des seuls personnages alors qu'ils sont bien présents et soignés dans le second. Bref, c'est joli. Et qui plus est, le récit est original dans sa forme. L'idée de transposer des histoires d'heroic-fantasy dans un univers de petites souris est non seulement sympathique mais en plus réalisée ici avec succès. Cette civilisation parait à la fois simple et convaincante. Les gardes souris sont confrontés à des dangers à leur échelle, serpents, furets, abeilles et autres hiboux. Leurs villes sont construites dans des troncs d'arbres ou des rochers, leurs bateaux sont faits de feuilles et les terriers des animaux forment de grands réseaux de tunnels à explorer. La forme est bonne mais le fond maintenant est un peu plus léger. Les intrigues racontées dans ces récits sont assez simples et facilement résumées. Les gros albums Gallimard se lisent assez vite et les scénarios sont sans grande surprise. Ce sont des récits d'aventure héroïque avec des combats, des trahisons, un vieux combattant mystérieux, mais peu d'originalité et relativement peu de profondeur. On sent notamment une nette inspiration du Seigneur des Anneaux, notamment dans le second tome avec la visite de souterrains rappelant fortement la Moria. C'est dommage quand, comme moi, on attend plus d'originalité et de complexité d'un scénario qui utilise de tels décors et tels personnages. Malgré tout, j'ai été assez conquis par le graphisme, les personnages et l'ambiance du récit. Je ne regrette pas mes achats car ce sont de beaux objets et un univers original et charmant. Dommage que les intrigues ne soient pas plus complexes et plus denses.

03/02/2008 (MAJ le 27/05/2011) (modifier)