Afrika

Note: 2.71/5
(2.71/5 pour 14 avis)

Pour avoir été témoin d’un massacre en Afrique, un ex-mercenaire et une journaliste font l’objet d’une traque militaire sans merci.


Afrique Noire Signé

Lassé des hommes, dégoûté par son propre passé, Dario Ferrer a choisi l’exil au sein d’une réserve africaine. En marge du monde civilisé, il protège ses animaux des braconniers à coups de balles bien ajustées, et laisse la loi de la jungle faire le reste. Mais est-il une jungle capable de le protéger, lui, des bas instincts de l’homme… ? Rien n’est moins sûr. Son arrêt de mort ayant été signé par un gouvernement corrompu, le chasseur devra prouver que rien n’est plus dangereux qu’une bête traquée…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Afrika
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

05/11/2007 | iannick
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Hermann est décidément un grand dessinateur, même si effectivement ses personnages de femmes et ses visages d'hommes sont assez similaires d'une histoire à l'autre. Ne boudons toutefois pas notre plaisir, ses dessins de la savane et de la jungle africaine sont somptueux, et que dire de ses animaux! L'histoire est assez basique, et les héros nous en rappellent d'autres, dans une certaine mesure c'est Humphrey Bogart et Katharine Hepburn dans African Queen. Cette histoire est tout de même prenante grâce aux dénonciations des agissements des grandes compagnies de tout poils qui pillent sans vergogne le continent africain. C'est simple et suffisamment efficace pour recommander la lecture qui ouvre un peu les yeux sur les turpitudes de certains puissants. Voilà un one shot où l'on ne s'ennuie pas et de bonne tenue.

10/01/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Non seulement cet album est un formidable documentaire animalier en forme de safari-photo qui brille par ses belles images d'animaux sauvages, mais il initie à la magie fascinante de l'Afrique, celle de la savane envoûtante, où la nature suit des lois impitoyables de chaîne alimentaire (j'ai vu ça dans de nombreux docs animaliers sur les chaînes NatGeo Wild ou Planète, j'adore la vie animale). C'est un rêve de bosser dans une réserve en fuyant la civilisation comme le fait le héros de cette histoire. Mais la Bd sensibilise surtout aux vrais problèmes que rencontre l'Afrique : le braconnage, la pollution, les intérêts engagés dans des exploitations minières... ce qui conduit à des agissements condamnables et à des magouilles gouvernementales de haut niveau comme ici, et supprimer des témoins de ces viles manoeuvres devient essentiel pour protéger la politique et l'économie. Hermann réussit donc son objectif, à savoir dénoncer toute cette crasse qui bousille la nature et la faune d'un continent magnifique, même si on sait depuis longtemps que des gouvernements africains sont corrompus. Mais l'important, c'est de produire une bonne histoire à raconter, c'est le cas. Graphiquement, je ne trouve pas le dessin aussi soigné ; Hermann a toujours autant de mal avec ses visages de femmes (et même certains visages d'hommes), ses femmes n'ayant aucune féminité. Sinon, le dessin donne un rendu lumineux sur les paysages africains, bien que je ne sois pas fan de sa couleur directe. Reste que la lecture de cet album s'avère très agréable.

12/03/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 2/5

Je suis un peu déçu après la lecture d'Afrika. J'attends toujours beaucoup d'un monument comme Hermann. Ce dernier reste fidèle à lui-même dans le graphisme, toujours très soigné. Les décors africains sont de toute beauté, idem pour les animaux. Le problème vient du scénario... ou plutôt de l'absence de scénario. L'auteur se complaît quelque peu dans une vision manichéenne de l'Afrique, ce qui finit de décrédibiliser une histoire pauvre en intérêt. Et je ne parle pas des personnages stéréotypés et sans aucun charisme... La lecture n'est pas désagréable car Hermann cache la misère grâce à sa maîtrise de la narration et à son fameux coup de crayon mais le manque de fond est trop criant pour moi.

22/12/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Mouais, un récit sympathique, mais qui vaut surtout pour son dessin et l'atmosphère que crée le dessin. Les deux personnages sont stéréotypés et peu attachant. Il y a le type bourru accompagné d'une femme qui n'est pas habitué à l'environnement sauvage et violent dans la nature. Le récit se laisse lire et je ne me suis pas ennuyé durant ma lecture, mais il n'y a rien de vraiment mémorable dans ce one-shot. C'est le genre d'album que je lis sans me fatigué et dont j'oublie le scénario une semaine plus tard parce qu'il ne m'a pas marqué. Après avoir lu ses autres albums en solo, j'ai un peu l'impression que Hermann ne se préoccupe de ce qu'il a envie de dessiner et se fiche un peu du scénario.

25/02/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Nous avons le portrait d'un véritable ours qui aime l'Afrique et qui essaie tant bien que mal de protéger sa faune exceptionnelle. Il doit lutter contre les braconniers mais également contre un gouvernement corrompu qui ne fait pas dans la dentelle. Nous avons tous les clichés de l'Afrique réunis dans ce one shot. Contrairement à la plupart des lecteurs, je n'aime pas véritablement les différentes oeuvres de l'auteur. Je dois reconnaître qu'il sait bien dessiner les paysages africain mais malheureusement pas vraiment ses personnages qui se ressemblent avec leurs bouilles si caractéristiques. A la longue, on s'y fait ! Personnellement, je me demande comment notre héros a fait pour rejoindre la Tasmanie avec son petit coucou venant d'Afrique. Je le vois mal traverser l'Océan Indien et l'Australie ! Cela manque encore de crédibilité. L'ambiance est présente pour un véritable safari ou une traversée de la jungle. Dépaysement garanti !

18/06/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

Ça me laisse sans voix, le scénario est naïf et simpliste, une misérable chasse à l’homme soutenue par deux protagonistes sans relief et stupides. La journaliste est d’une connerie rare, elle pose des questions tellement bêtes qu’on se demande comment il est possible qu’elle soit journaliste. Le protagoniste est stéréotypé, bourru et renfermé, il n’aime pas les méchants braconniers mais il sera gentil avec la journaliste débile qu’il traine partout en ronchonnant. Tout ça aurait été très bien si le ton avait été humoristique, ce n’est pas le cas, alors comment prendre au sérieux des personnages qui sont à peine capables de concurrencer une huitre à un quiz ? La chute a autant d’effet qu’un pétard mouillé. Le message sur la sauvegarde de la faune est tellement mal présenté qu'il ne sert strictement à rien. Graphiquement c’est très beau, le bestiaire magnifique et les couleurs directes à tomber, mais la fille a une tête d’homme ce qui lui donne l’air encore plus con qu’elle n’est déjà. Comment profiter pleinement d’un dessin dont le scénario est repoussant ?

17/09/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Cet album ne m'a pas plu. Je m'attendais à mieux. Le dessin est classique pour Hermann, mais je le trouve moins mis en valeur que dans d'autres BD. Les personnages sont mêmes parfois décevants. Le scénario ne m'a pas fait réagir, il aurait du vu les thèmes abordés. Je ressens une sorte de frustration après cette lecture. Le plus simple consiste à se ressaisir et prendre une autre BD ;)

02/02/2009 (modifier)
Par fred0873
Note: 2/5

Le dessin d'Hermann est très beau mais les personnages se ressemblent souvent. De même que les femmes qui sont toujours aussi moches. L'album se laisse lire sans pour autant en tirer un grand plaisir. C'est sympa et ça s'arrête là. De plus, la seconde partie de l'histoire est selon moi moins réussie que le début. Bref, un album de plus chez Hermann mais qui ne constitue en aucun cas un incontournable. Pour les fans d'abord !

22/01/2009 (modifier)
Par labévue
Note: 4/5

Je suis heureux, moi aussi, de revoir Hermann au scénario et au dessin pour un "one-shot". Dessins et couleurs sont superbes et scénario bien construit et très lisible. Il n'y a chez Hermann aucune baisse de qualité dans son travail depuis qu'il crée. Bien au contraire, il s'améliore ou maintient à un haut degré l'excellence de son boulot. A travers cette aventure de Dario Ferrer, gardien amoureux de la faune africaine, je pense que l'auteur laisse apparaître son sentiment désabusé par rapport au monde tel qu'il va. Le héros avec des moyens dérisoires (quelques véhicules, 10 hommes et un coucou qu'il a payé sur ses propres deniers) essaie de préserver les animaux de sa réserve de la cupidité des hommes. Et en plus, lorsque vient se profiler dans cette trame tragique les "intérêts" supérieurs de l'économie et de la politique, les meilleures intentions ne pèsent pas lourd ! Les albums de Hermann, ne sont en général pas des contes pour enfants où, à la fin, l'on se marie et où l'on a beaucoup d'enfants ! Mais il n'est pas le seul à penser comme cela ! Une chanson dit bien que : "les histoires d'amour finissent mal en général". Comme l'auteur de "Afrika", je porte malheureusement un regard assez pessimiste sur notre société actuelle. C'est une des raisons pour lesquelles je considère Afrika comme un très bon album, mais il y a aussi comme je l'ai dit plus haut le dessin, les couleurs, et l'ambiance générale qu'Hermann sait produire. Avec lui, nous avons un auteur majeur de la bande dessinée, du moins je le pense.

20/01/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Déçu par les derniers one-shots dessinés par Hermann, je ne m'attendais pas à grand chose avec cette BD mais sa lecture s'est révélée quand même assez plaisante. Côté dessin, rien à redire techniquement parlant. Si je découvrais aujourd'hui Hermann, je dirais bien haut que c'est beau et bien foutu. Cependant, après avoir lu quasiment tout ce qu'il a produit, même si je continue à bien aimer son dessin, je me lasse vraiment des visages de ses personnages et surtout de ses femmes qui se ressemblent toujours d'un album au suivant. Ici, une fois de plus, la journaliste est assez moche et masculine de visage. Enfin, ce n'est pas très important et pour le reste, c'est bien dessiné et plaisant à lire comme à regarder. Je craignais ne pas aimer l'histoire. Ayant vécu au Kenya, les histoires dans les réserves naturelles et les paysages parsemées d'exotiques bêtes sauvages ("Ah, l'Afrique, ses mystères !...") ne me passionnent vraiment pas. Je craignais d'avoir droit là juste à un prétexte à dessiner des décors de safaris sans plus de scénario. Mais il y a tout de même une vraie intrigue qui se forme et qui est intéressante sans être très originale. Suffisamment prenante pour que j'ai fini l'album sans me lasser une minute. Une sympathique BD donc, assez jolie, avec une bonne intrigue d'aventure, pas très originale ni marquante mais bien faite.

13/12/2007 (modifier)