Cinémastock

Note: 3.65/5
(3.65/5 pour 17 avis)

pastiches de grands thèmes de littérature et de cinéma avec deux pointures de l'humour : alexis et gotlib.


Cinéma Gotlib Parodies et pastiches Pilote

le duo explosif signe un classique de la bd humoristique avec les parodies des grands classiques... voici les histoires égratignées par la plume des deux maîtres : -les films de chevalerie. -hamlet (avec une délicieuse variation sur la morsure de vipère) -tarass boulba (ou le batârd du postier). -la dame aux camélias (avec d'atragnan qui arrive chez marguerite gautier en se gourrant de dumas...) et dans le second tome on a : -chapeau melon et botte de cuir -les malheur de sophie -notre dame de paris (superbe pastiche du film avec lolobridgitta, de je sais plus qui.) alors bien sûr, y'a quelques réferences pour les initiés, mais c'est accessible à tous, (mais quand même plus compréhensible par les adultes) et on reconnait bien l'esprit tordu et délirant de gotlib derière les dessins réalistes et bien marrants d'alexis

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1974
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Cinémastock
Les notes (17)
Cliquez pour lire les avis

24/02/2002 | brunelle
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà de l’humour potache, parfois pince sans rire, qui fonctionne encore, plus de quarante ans après la publication de ces histoires courtes. La seule chose qui ait peut-être un peu vieilli, ce sont les références ici parodiées (surtout lorsque ce sont des séries ou des films). Mais les mécanismes des gags sont encore très efficaces. C’est que les deux zigottos qui ont commis ces parodies sont bourrés de talent ! Et qu’ils sont habitués à naviguer de concert sur les eaux de l’humour (ils se retrouveront sur Superdupont ou Dans la joie jusqu'au cou). Comme bien souvent, Gotlib part d’un morceau de la culture populaire (film, série, œuvre littéraire, etc.) pour se lancer dans une parodie plus ou moins délirante : c’est toujours un humour qui nécessite une « culture » de base pour qu’il puisse fonctionner à plein. Et ici, c’est vraiment réussi, poilant. Et, comme d’habitude aussi, le dessin d’Alexis est bon, et raccord avec le texte de son compère en déconne, avec des cases parfois remplies de détails loufoques (accessoires anachroniques et/ou hors contexte), des personnages au visage impassible débitant le plus sérieusement du monde les absurdités de Gotlib, etc. A lire sans modération.

22/04/2017 (modifier)
Par DamBDfan
Note: 2/5

Bof, je ne suis pas très convaincu par cette série "Cinémastock". Ces diverses parodies se lisent tranquillement mais rien de bien mémorable. Il y a quelques bonnes idées qui font sourire mais c'est vraiment sans plus, pas de quoi se rouler par terre. Les chutes tombent souvent à plat. Les dessins, c'est du Alexis, ça passe...mais les couleurs sont fadasses et le tout a quand même pris un sacré coup de vieux. A lire au petit coin quand il n'y a rien d'autre pour s'occuper.

08/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je m'aperçois que je n'ai pas encore noté cette série de courts pastiches iconoclastes que je lisais pourtant dans les derniers numéros de Pilote que j'ai acheté en 1970-71 ; peu après, j'allais abandonner ce magazine qui m'avait tant diverti à cause d'une arrivée de nouveaux auteurs et nouvelles séries qui ne m'intéressaient pas vraiment. Mais ce duo de fous, Gotlib et Alexis, comment les oublier ? Les 2 compères se lancent dans une entreprise de démolition systématique de tous les mythes littéraires et cinématographiques avec une jubilation explosive ; on sent bien que ça les fait vraiment marrer de mettre en pièces tous ces classiques en accumulant les clichés les plus éculés. C'est un humour à la fois dévastateur et même gentiment irrévérencieux, mais aussi très potache, du Gotlib quoi... Contrairement à certaines autres compilations humoristiques de ce type, il n'y a pas vraiment de séquences inégales, toutes se valent à peu près, le lecteur aura plutôt des préférées, et les plus jeunes seront peut-être moins réceptifs devant ces sujets qui ne seront pas de leur génération (notamment la parodie sur Chapeau Melon & Bottes de cuir, une série TV peut-être oubliée pour les plus jeunes, mais pour les gens de ma génération, c'est très parlant). Pour ma part, j'ai un petit faible pour les parodies d'Hamlet et de Notre-Dame de Paris (avec une gueule de Quasimodo incroyable) qui sont les plus désopilantes ; celle des films de chevalerie n'est pas mal non plus, elle m'a rappelé plein de vieux films. L'humour fracassant de Gotlib est semblable à ce qu'on verra dans les premiers Superdupont, et le dessin semi-réaliste et esthétique d'Alexis qui donne de jolis physiques à ses héroïnes Esmeralda ou Marguerite Gautier, accentue le côté décalé de ces saynètes. Un vrai remède à la morosité, un grand moment de rire jouissif.

21/03/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Du délire total digne du talent de Gotlib. Mais Alexis, avec son trait faussement réaliste, n’est pas en reste. Les deux compères se déchainent dans cette décortication de mythes cinématographiques. Plusieurs scènes peuvent être cataloguées cultes. Notamment celle du duel dans les films de cape et d’épée. Mais Quasimodo n’est pas en reste. L’humour n’est pas des plus fins, et l’esprit est bel et bien à rechercher du côté des « Rubrique-à-brac » chères à Gotlib. On peut, certes, regretter la mise en couleur, que je qualifierais « d’époque », mais il est vraiment difficile de ne pas jubiler devant ces parodies. Un cru savoureux, à déguster sans modération. On y risque bien plus la crampe de mâchoire que le mal de crâne.

01/04/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Lorsque Alexis (génial illustrateur mort trop tôt) et Gotlib se rencontrent, ça donne automatiquement un chef d'oeuvre. Nos deux compères s'amusent à ridiculiser des classiques de la littérature, une série télé et un genre cinématographique. La meilleur est celui de Notre Dame de Paris. Gotlib réussit à conserver l'atmosphère du roman tout en mettant des gags idiots. Culte !

08/07/2007 (MAJ le 26/05/2008) (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

Tout le monde connaît Gotlib en ayant lu une RAB ou au moins de nom. Mais je dois avouer que je ne savais pas qu’il avait opéré avec Goscinny et comme ici, avec Alexis. Alexis que j’avais découvert, il y a fort longtemps, en lisant les inénarrables Time is money. Son trait est certes moins délirant que celui de son compère, mais finalement c’est plutôt bienvenu puisqu’il s’agit ici de parodie et non pas de gros délire gotlibien. Le principe donc, parodier des films ou séries classiques. Il y a des passages vraiment hilarants comme ceux avec Tarass Boulba qui picole des camions citerne de Vodka ou la petite gamine qui s’en prend plein la gueule pour pas un rond. Par contre, c’est parfois un peu longuet, résultat ; sur deux tomes on doit avoir en tout 6 ou 7 parodies, c’est peu, on a juste le temps de s’imprégner de l’esprit et pis c’est fini. Ca reste un album à posséder, d’ailleurs ma légère déception vient aussi sûrement du fait que les genres de films traités ne sont pas de ma génération, la même chose avec des "Retour vers le futur" ou des Indiana Jones m’aurait fait jubiler.

14/11/2007 (MAJ le 14/11/2007) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5

Le délire total, les ami(e)s !.. Je "remettais de l'ordre" dans mes hebdos "Pilote" (achetés depuis 1968.). En paginant certains, je retombe sur un "Cinemastock" de Gotlib et Alexis : la parodie du feuilleton "Chapeau Melon et Bottes de Cuir". Arrêt sur images. Relecture. Retrouvailles rapides avec mon tome 1 de 1974. Bon sang ! Qu'est-ce que c'est bien foutu !.. Nos deux compères revisitent, à leur façon, les grands mythes littéraires, les films de chevalerie, les séries télévisées... Ca m'a (re)plongé dans une véritable avalanche de situations burlesques, de gags "hénaurmes" portés par la verve sans faille de Gotlib et le trait semi-réaliste d'Alexis. C'est qu'ils s'en donnent à coeur joie, nos deux "gugusses" ; parodiant sans vergogne, iconoclastes graphiques et scénaristiques, Notre-Dame de Paris, la Dame aux Camélias, Chapeau Melon, les Malheurs de Sophie, Hamlet et bien d'autres encore, comme vous ne les avez jamais vus ou lus auparavant. Du grand art ! J'ai vérifié : le premier "Cinemastock" est paru dans l'hebdo Pilote n° 580 du 17 Décembre 1970. Ca a plus de 36 ans... et ça n'a pas pris une ride ! Préparez un (grand) mouchoir !.. C'est à pleurer... de rire !

28/01/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cinemastock fait partie des grands classiques de la BD d'humour du fait de ses auteurs célèbres. Comme beaucoup ici, j'apprécie Alexis (lisez Al Crane) et j'adore littéralement Gotlib (lisez... à peu près tout de lui). Pourtant, cela faisait longtemps que je voyais, feuilletais et lisais vaguement Cinemastock sans jamais avoir réussi à le lire sérieusement. Et pour cause, je trouve hélas que cette BD manque nettement de fluidité. Abondance de textes, narration séquentielle médiocre, rythme lent, scènes répétitives, humour souvent à dénicher dans les petits dialogues ou les détails par-ci par-là, ce n'est pas une BD qui se lit très facilement à mes yeux. Pourtant l'idée est bonne, nombre de gags me font vraiment rire. Mais je prends un plaisir mitigé à la lecture car je reste assez froid sur une bonne partie des cases avant d'enfin rire ou sourire à certains moments hélas un peu trop dilués à mes yeux. C'est une bonne BD, mais pas la meilleure de ces deux auteurs.

23/08/2006 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 4/5

Cinémastock propose une série de parodies de 6 films et une série TV considérés comme des classiques et très populaires à l’époque (années 70) : Hamlet, les films de chevalerie, Notre Dame de Paris, Chapeau melon et bottes de cuir, la dame aux camélias, les malheurs de Sophie, Tarass Boulba (et son fils Sunset Boulba humour gotlibien !!!). La plupart des parodies sont très drôles. Les malheurs de Sophie version trash sont excellents. Pour Hamlet, Gotlib utilise un comique de répétition (la piqûre de vipère) qui m’a beaucoup fait rire. Les films de chevalerie sont un bon récapitulatif de tous les stéréotypes de ce genre de spectacle : le duel dans les escaliers, par exemple. J’ai bien aimé aussi les parodies de Notre Dame et Tarass Boulba. Par contre j’ai été moins convaincu par Chapeau Melon ou la dame aux camélias. Au dessin, Alexis s’en sort bien. Cependant, il y a un léger problème, ce recueil de parodies semble un peu daté. Qui parmi la jeune génération connaît Tarass Boulba ou la dame aux camélias ??? Peut-être qu’une partie du public passera à côté des nombreuses références proposées.

02/08/2006 (modifier)
Par narvik
Note: 3/5

Mouais… pas le meilleur Gotlib assurément. D’abord le dessin d’Alexis ne vaut pas celui de Gotlib (à mon goût bien sur). Je trouve qu’en plus, il colle moins bien aux scénarii. Mais bon, c’est quand même un Gotlib, c’est donc forcément du bon. Les histoires sont sympas, certaines m’ont fait bien marrer. Pas mal quand même.

30/04/2006 (modifier)