Shaman King

Note: 2.86/5
(2.86/5 pour 21 avis)

Un nouvel élève qui vient de déménager d'Izumo est arrivé dans notre classe. En fait Asakura Yoh est un shaman ! Le shaman est une personne qui sait entrer en communication avec les dieux et les esprits, pour s'approprier momentanément leurs forces et leurs pouvoirs. Yoh est venu ici pour parfaire son apprentissage de shaman, il s'est attiré les services d'un fantôme, le fameux Amidamaru qui n'est autre qu'un samourai qui vivait il y a six cents ans !


Baston BDs controversées Fantômes Nekketsu Shonen Shueisha

Yoh est le personnage principal de l'histoire. Il fait partie d'une des plus grande famille de shamans du Japon, la famille Asakura. Comme le veut la coutume il est lui aussi shaman et compte bien devenir Shaman king. Yoh est un mec toujours relax qui ne se soucit jamais de ce qu'il va lui arriver dans l'avenir. Il a vraiment confiance en lui et en ses amis qu'il considère comme des biens très précieux mais surtout en Amidamaru, son fantôme samourai qui l'aide dans ses combats pour le Shaman Fight. Yoh est assez sensible quand même car il ne supporte pas de voir quelqu'un souffrir ou pleurer. Autrefois surnommé "le fils du diable", aujourd'hui il n'en demeure pas moins un mec simple qui ne souhaite devenir shaman king que pour vivre sa petite vie tranquille dans son coin, entouré de ceux qu'il aime. Il est aussi très imprévisible car on ne sait pratiquement jamais ce qu'il a en tête

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2000
Statut histoire Série terminée 32 tomes parus
Couverture de la série Shaman King
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

20/02/2002 | Téo
Modifier


Par Superjé
Note: 1/5

Note : 1,5/5 C'est difficile d'avoir un avis objectif sur cette série, pour moi, car c'est la première série de manga que j'ai suivie, du début jusqu'à (malheureusement) la fin. Et cette série comporte quand même pas mal de défauts. Déjà, la série met de nombreux tomes (5 à peu près), pour se mettre véritablement en route, installer son univers et ses personnages et avant de proposer un début d'intrigue accrocheuse à suivre... Évidemment, cette intrigue ce sera donc un tournoi de baston, dans la plus pure lignée des clichés de nekketsu. Même si c'est une série pour pré-adolescent, une fois lancé, on arrive à la suivre sans grand déplaisir, même avec des yeux d'adultes car il y a quelques passages plus accrocheurs (les plus sombres). Mais très vite, cette histoire de tournoi s'étire inutilement et l'auteur nous propose des rebondissements et une foultitude de combats officieux entre participants, il y a donc, dans la série, un passage de flottement où il ne se passe rien (d’intéressant) et où les lecteurs les moins obstinés pourront décrocher (autour du tome 14). Et puis, une fois que le récit est relancé, aux alentours du tome 20, la série s'enfonce à chaque tome dans des péripéties les plus stupides, invraisemblables, incongrues et inutiles au possible. Comme tout le monde le sait, la série s'est interrompue après le tome 31, avec une simili-fin incompréhensible qui n'a convaincu personne... A presque 6€ chaque tome, Shaman King devient vite une arnaque. Quelques années après, l'auteur a repris son histoire au japon, et des fans ont traduit ces nouvelles planches sur internet en français. Par acquis de conscience j'ai lu cette fin, assez minable et peu inspirée il faut bien l'avouer et dont le seul mérite est de proposer une fin décente à cette saga. A oublier, malgré un dessin efficace (quoique trop anguleux et brouillon dans les scènes de combats à mon goût) dans le genre shônen, cette série, c'est jeter de l'argent en l'air inutilement.

13/01/2008 (MAJ le 08/09/2013) (modifier)
Par GiZeus
Note: 2/5

Dire que je n'ai pas apprécié cette série serait faux. J'ai bien aimé mais seulement quand je m'ennuyais l'instant d'avant... J'en ai donc conclu que mon intérêt pour ce manga serait à son paroxysme lorsque je m'ennuie. Pas très flatteur comme constat. Toujours est-il que même en dehors de ça, certaines idées évoquées m'ont intéressé. Mais elles manquent cependant de profondeur et ne sont malheureusement qu'effleurées, ce qui ne me permet pas de remonter la note. Déjà le premier tome ne m'a pas mis à l'aise. Trop superficiel, une impression de déjà vu: un jeune héros orphelin qui n'a pas d'amis, éduqué par son grand-père (bon y'a aussi sa grand-mère) et qui n'est pas spécialement à l'aise avec les femmes, ça ne vous rappelle rien? Les dialogues manquent de saveur, les gags de subtilité, même si ceux de Bokutou no Ryû m'ont bien fait rire. L'histoire ne m'a pas plus attirée que ça (même si en théorie et en pratique on peut partir de rien et proposer une narration qui vaut le détour): trop de combats (ok manga mais c'est pas une raison pour faire comme Naruto tout de même) et j'ai décroché durant le Shaman Fight. Je me suis arrêté très précisément au tome 22. Apparemment la fin est, comme beaucoup de mangas publiés épisodiquement, bâclée. Donc aucun regret. Je lui reconnais cependant un point positif: les bases sortent de l'ordinaire. Mais malheureusement cela ne suffit pas. Les personnages manquent cruellement de profondeur et le mangaka nous ressert des archétypes des héros de shonens : le héros gentil et naïf, le méchant soi disant sans coeur mais qui va finalement s'allier tacitement avec son rival gentil (qu'il ne peut pas saquer et qui est plus fort que lui d'un chouia). Des bons compagnons dévoués. Seul Bokutou no Ryû échappe de peu à cette règle, mais n'en devient pas pour autant un personnage à la psychologie ultra développée. Le dessin quant à lui ne m'a vraiment pas plu. Je le trouve trop fouillis, pas assez élaboré (ok c'est un manga mais ce n'est pas une excuse à part entière) ; les cadrages sont hideux. Bref vous l'aurez compris, pour moi Shaman King est loin d'être une référence du shonen. Il se contente de reprendre les codes sans rien apporter de nouveau et va même à "plagier" Dragon Ball.

23/07/2009 (modifier)
Par AqME
Note: 1/5

Shaman king, que dire de cette série... une bonne entame accrocheuse avec de bonnes idées qui dérive assez vite vers une série quelconque pour finir dans du n'importe quoi.... Les dessins restent sympas, parfois avec des perspectives relatives mais cela reste joli tout de même. Le héros est plutôt cool, son esprit aussi mais par la suite les autres personnages du manga deviennent secondaire sans profondeur, sans réelle histoire... Le scénario est conventionnel, l'idée de départ est bonne pour dévier vers du n'importe quoi (pourquoi des voitures esprits!!!!), alors que pour moi, l'histoire aurait pu être beaucoup plus intéressante. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'à la fin de la lecture du tome 32 (rien que ça !), l'auteur nous dit merci mais qu'il ne peut pas finir son histoire faute de vente au japon ! C'est alors qu'une larme parcourt ma joue, non pas à cause de l'absence de fin, mais à cause de tout l'argent foutu en l'air pour arriver à une série qui ne finit pas.... Bref, je reste déçu et c'est encore du manga business....

07/03/2009 (modifier)

Je rejoins totalement world21, Shaman King était au départ une BD sympathique qui a viré au grosbillisme à tout crin, tout en devenant complètement mou, ce qui est assez exceptionnel pour le remarquer (les grosbills tout mous, pas le partage en eau de boudin)! C’est devenu d’un chiant, mais d’un chiant... pas vraiment la peine de continuer à s'y attarder!

27/12/2004 (MAJ le 31/03/2008) (modifier)
Par Tetsuo
Note: 2/5

Un manga sans grande originalité s'adressant aux pré-adolescents. Ce n'est pas forcément réducteur de s'adresser à un public lorsque l'on veut donner un peu de profondeur à son propos. Mais "Shaman King" ne cherche pas à renouveler le genre : un jeune garçon va participer à un tournoi pour devenir le roi des Shamans... et donc moults combats en perspectives. C'est donc vite lassant et long, très long même. L'histoire avance à pas de fourmi. Les répliques sont parfois bien niaises et je me suis demandé plusieurs fois pourquoi l'auteur insérait des petites phrases sans rapport avec le contexte. Les héros ne sont pourtant pas mal fichus (Manta est exaspérant !), mais ils sont un peu en-dessous de certains héros d'autres mangas. Et de fait, à force de lire d'autres shonens, la comparaison se présente de facto et force est de constater que "Shaman King" se révèle moins performant que d'autres titres présents sur le marché (Naruto, Bleach, One Piece, Hunter X Hunter...). Le dessin est loin d'être mauvais, mais ne peut donner une dimension plus intéressante à ce manga. Et dans les mangas l'histoire est réellement prépondérante alors si le scénario ne suit pas, les dessins ne sauveront pas l'ensemble.

10/03/2008 (modifier)
Par Carcosa
Note: 2/5

Cette série devrait être découpée en deux, "avant le shaman fight" puis "le shaman fight". Mais avant tout je vais parler du dessin, en effet il n'évolue pas entre ces deux moments, et tant mieux d'ailleurs, puisqu'il est clair et beau... Mais ce n'est justement pas toujours le cas du scénario, les premiers tomes placent des techniques et un caractère particulier aux personnages, puis comme tout ça est très bon on s'y attache très vite, mais voilà dès qu'on arrive au "shaman fight" de nouvelles techniques apparaissent (faut bien quand même sinon ce serait lassant) mais voilà fini le fantôme Amidamaru, on ne le voit presque plus, alors qu'il était un personnage pilier. Puis le scénario n'en finit pas de tourner en rond, à force on a la nausée, ça n'avance plus, il y a de plus en plus de persos dont on ne sait quasiment rien, on n'a pas le temps de les connaître ou de s'y attacher et puis pouf, on ne les voit plus, il se passe autre chose. Même la psychologie des personnages de base change radicalement, Manta devient presque invisible et sans âme, Yoh s'efface totalement... Seul bon point pour Hao qui reste un parfait mauvais tout au long de ses apparitions. Ceci dit cet avis concerne principalement les tomes à partir du 10 (parce qu'avant l'histoire n'est pas tout à fait la même) et je trouve que le scénario redevient pas trop mal dans le dernier tome paru (à savoir le 19). En espérant que la suite redevienne aussi prenante qu'au début et qu'Amidamaru reprenne plus de présence!!!

16/04/2004 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par girault
Note: 1/5

J’aurais mieux noté s’il y avait eu une fin. Dommage j’avais bien aimé. Mr hiroyuki Takei, j'espère qu'en lisant ce message, ca vous incitera à mettre une fin dans la série shaman king. Paul Hiroyuki Takei ne mérite pas d'être rattaché au monde du manga car dénué de toute conscience professionnelle, il a profité de la confiance de ses fans pour finalement ne leur offrir qu'un manga inachevé. Une tâche noire dans l'histoire du manga. C'est tout simplement du vol... Damien

26/07/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai lu que les premiers tomes de Shaman king mais ayant lu que la suite devenait moins bien encore, je ne la lirai pas. Quand je connaissais assez peu les mangas, j'assimilais cette série à Naruto. J'imaginais un shonen du même niveau qui plaisait à beaucoup de monde donc qui pouvait me plaire aussi. Ayant lu et relativement apprécié Naruto, j'ai voulu essayer Shaman king. Premier constat, autant Naruto, comme pas mal de shonen style Dragon Ball ou Hunter X Hunter, est destiné à un lectorat adolescent mais peut aussi se lire par un adulte, autant Shaman king est plutôt destiné aux pré-adolescents et du coup sa lecture est assez ennuyeuse pour un adulte. Trop de super-deformed, des intrigues trop clichés, des personnages caricaturaux, un humour trop ras-de-terre. Second constat, ce qui fait la force des shonen de baston ne fonctionne pas pour moi ici. Dès le second tome, on nous annonce le très classique "tournoi" qu'on retrouve dans tous les shonens d'action. Mais rien dans l'intrigue ne m'a motivé à assister à ce tournoi et à y voir gagner le héros. En outre, les combats ne sont pas passionnants. On y retrouve le code ultra-classique de ces combats consistant en une suite de changements de valeurs positives puis négatives (le méchant est le plus fort, le gentil reprend le dessus, le méchant sort une botte secrète, le gentil reprend quand même le dessus, etc.). Mais au lieu de rendre les scènes d'action palpitantes, j'y ai davantage ressenti une impression de répétition : "oh, là, elle veut vraiment le tuer" puis quelques pages plus tard "oh, là, là, elle veut vraiment le tuer encore plus"... Et ces combats manquent d'une crédibilité qui les rendrait prenants car dès le premier tome, le héros peut soudainement devenir beaucoup plus fort ou invoquer pile poil le super fantôme qui va contrer le fantôme ennemi qui se disait ou que son propriétaire disait pourtant bien sûr invulnérable. Trop de facilités dans le scénario donc, à mes yeux, pour avoir l'indispensable envie de poursuivre la lecture à tout prix qui caractérise les bons shonens. Malgré un dessin tout à fait correct quoique sans originalité, je me suis donc plutôt ennuyé à la lecture de ce manga que je juge trop prévisible et enfantin pour moi. Je comprendrais par contre qu'un pré-adolescent entre 10 et 14 ans puisse l'apprécier car il n'a rien de vraiment mauvais et peut plaire quand on n'est pas encore blasé par ce type de ficelles narratives.

23/06/2007 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 3/5

Une série qui commençait bien avec un héros tout mou, adepte du 'cool relax'. Et puis, le succès venant, il a bien fallu meubler et ça se sent souvent, malgré quelques bonnes trouvailles. Comme souvent, c'est le grand méchant (Hao) qui focalise l'attention... Graphiquement, ça tient très bien la route, ce n'est pas baclé. Déjà 26 volumes... Et le combat des shamans ne fait QUE commencer ! PS : Je conseille les premiers volumes, pas vraiment le reste.

19/09/2005 (modifier)
Par chu
Note: 4/5

Cette série est remarquable à plus d'un titre: Dessins, design et style graphique novateurs (dessins très "angulaires"), et thème jamais abordé à ma connaissance: shamanisme (même si j'imagine que le réalisme doit être à des centaines de km des préoccupations de l'auteur...). Il règne ici un air de grande classe, tant dans les dessins que dans les thèmes abordés. Certaines scènes sont un peu longuettes, mais le charisme des personnages relèvera immanquablement votre sens de l'intérêt. L'un des plus beaux shonen manga actuel.

05/09/2005 (modifier)