Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Cobalt

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

"Bob" Cobalt est un détective des services de recherche de personnes disparues .


Auteurs argentins Greg Journal Tintin Les Roux !

Accompagnée de la charmante Paprika , il se voit confronté à des enquêtes défiant parfois la rationnalité . D'un milliardaire disparu retrouvé assassiné simultanément dans plusieurs villes du monde à un chanteur mort et enterré jouant au revenant , il faudra autant de sagacité que de singuliraté à Cobalt pour percer des énigmes qui ne manquent pas de réserver quelques surprises ...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1976
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Cobalt

05/03/2007 | Jugurtha
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Très bonne surprise que la découverte de ces deux albums policiers datés début des années 80. La force de cette série tient pour moi dans les trois scénarii originaux mais surtout dans les dialogues très savoureux. Les répliques entre Paprika et Cobalt sont empreintes d'un réel humour. Le scénario de "Fugue à Quatre Mains" rappelle celui du film "Les Barbouzes" où je verrais très bien Francis Blanche dans le rôle de l'espion chinois avec sa verve très fleurie. Une gentille dérision complète l'esprit de la série. Surtout dans Fugue où des rebondissements, genre farces, parsèment le récit. Le niveau de français des dialogues est vraiment très bon, on y trouve même un conditionnel passé deuxième forme très bien utilisé. L'anglais utilisé bien que simple est tout aussi bon. C'est rare de trouver une qualité littéraire de ce niveau pour ce type de série. Le dessin des visages est soigné mais je trouve la dynamique des bouches faibles à tel point que j'ai l'impression d'avoir affaire à des ventriloques. Une bizarrerie, c'est d'avoir Cobalt et Paprika français dans "Fugue" et américains dans "l'Assassiné Récalcitrant". J'aime beaucoup le personnage de Paprika qui souvent vole la vedette à un Cobalt un peu balourd. L'Assassiné Récalcitrant nous propose deux histoires autour de morts pas si morts. On aurait pu craindre une répétition mais il n'en est rien. L'élégance féminine de ces années est la cerise sur le gâteau. Dommage de n'avoir que deux albums.

21/11/2021 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 J’avais découvert le personnage dans le gros recueil sur le journal de Tintin sorti l'année dernière et il m'avait fait une bonne impression. Une impression qui s'est confirmée après la lecture de ses deux albums. C'est certes une série mineure de Greg, mais je trouve que c'est très bon si on est fan du scénariste. Le fait que le détective se spéciale dans les disparitions lui donne un coté original. Il y a un bon mélange d'aventure et d'humour comme le savait si bien faire Greg. La narration est fluide, c'est rempli de rebondissements, il y a une galerie de personnages mémorables et j'aime bien le dessin très expressif de ce dessinateur que je ne connaissais pas et qui aurait peut-être mérité d'être mieux connu. À lire si on n'est pas allergique aux vieilles bandes dessinées.

10/06/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'ai jamais accroché aux aventures policières de cet enquêteur spécialisé dans les cas de personnes disparues dont la police se désintéresse. Je trouvais le personnage de Cobalt sans charisme, malgré un potentiel perceptible de personnage à l'humour à froid qui aurait pu être intéressant; seule sa volcanique assistante Paprika attirait le regard. Pourtant, Greg le grand était au scénario, et justement, je le trouvais en panne d'inspiration, et je ne retrouvais que peu d'éléments auxquels le lecteur était habitué (astuces scénaristiques, humour cynique). Bref, ça ne me procurait aucun plaisir de lecture, et d'ailleurs, la bande n'eut pas le succès escompté dans le journal Tintin, où elle ne connut en 1971 qu'une dizaine de récits complets. Je ne l'ai pas relue depuis au moins 30 ans, peut-être mérite-t-elle une seconde chance. Graphiquement, je reconnais que le trait de l'Argentin Fahrer était bien maîtrisé, peut-être même supérieur à Harry Chase, série qu'il va créer juste après l'échec de "Cobalt".

10/07/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Ah oui que c'est bien !... Il ne faudrait surtout pas limiter Greg -ici scénariste- à Achille Talon. "Cobalt" ?... thème connu quand même : employé par un service spécial, son principal travail est de retrouver des personnes mystérieusement disparues. Forcément -et pour ce faire- notre "baroudeur" va effectuer ses recherches sur tous les continents. Mais il ne sera pas seul : une jolie et bien compétente assistante -Paprika- le secondera souvent. Bon, je sais, le postulat est archi connu, utilisé dans d'autres séries, mais Greg avait quand même un don certain pour créer des histoires à rebondissements. Et c'est vrai que chaque fin de page fait qu'on a de suite l'envie d'ouvrir la suivante. Bien aimé le graphisme également : Walter Fahrer est un dessinateur argentin qui vit en France, au style bien personnel mais que l'on pourrait rapprocher de celui d'Hugo Pratt (Corto Maltese). Cobalt ?... une bien bonne série d'aventures, aux solides scénarios, à la mise en page alerte, et qui ne demande qu'une chose : être lue. Ma cote : 7/10.

28/08/2007 (modifier)
Par Jugurtha
Note: 4/5

Excellente série mettant en scène un flegmatique 'Bob" Cobalt et une décidément charmante Paprika à la recherche de disparus qui sont autant d'originaux nous entraînant dans un univers drôle et mystérieux. Menées tambour battant par un Greg et un Fahrer au mieux de leur forme, ces histoires injustement méconnues sont en effet un savant cocktail d'ironie et de suspense, comme sait si bien les conter le scénariste. Fahrer n'est pas en reste avec son dessin puissant et fluide, brossant une galerie de personnages aux trognes incroyables ou aux silhouettes (décidément) bien agréables. Les années n'ont pas démodé ces aventures, les véhicules ou les pantalons patt'd'éph ajouteront tout au plus un peu de nostalgie à l'ensemble. A découvrir sans hésiter pour les amateurs des auteurs ou de policiers (et les autres...).

05/03/2007 (modifier)