Luc Bradefer - Brick Bradford (Brick Bradford)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les magnifiques aventures d'un dynamique explorateur de mondes inconnus.


King Features Syndicate Les Pionniers

Brick Bradford est un jeune et dynamique aventurier qu'aucune mission d'exploration n'arrête... Il a pour compagnons Bvcko O'Brien, Kala Kopak -un scientifique- et Béryl Salisbury -sa brune fiancée-. De l'infiniment petit à l'infiniment grand, ce petit groupe va explorer des mondes inconnus, le centre de la terre, l'intérieur d'un atome... Mais tout ne se fera pas -forcément- sans danger(s). Et ils en feront, d'étranges rencontres... dans le temps et dans l'espace...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1974
Statut histoire Histoires courtes 27 tomes parus
Couverture de la série Luc Bradefer - Brick Bradford
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

19/12/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Ces aventures aussi bien policières qu'exotiques dans la meilleure tradition des années 30, ne m'ont jamais vraiment attiré. Pourtant la série qui va s'orienter vers la SF est considérée comme l'une des 3 grandes Bd américaines de SF (les 2 autres étant Flash Gordon et Buck Rogers) ; le héros voyageait dans le temps et l'espace grâce à la cronosphère mirifique du professeur Kopak, rencontrait des Romains, des Incas, des Vikings... allait au centre de la Terre (même si Jules Verne y avait pensé avant lui), puis son grand moment reste l'infiniment petit avec le fameux voyage à l'intérieur d'une pièce de monnaie. Tout ceci pouvait captiver le public de 1933, mais aujourd'hui, ça peut faire sourire par son côté kitsch. Je reconnais cependant que c'était quand même une Bd intéressante sur le plan inventif pour son époque, un peu moins que Flash Gordon que je préférais et qui me semblait plus folle ; je l'ai un peu lue alors qu'elle paraissait en France sous le titre de Luc Bradefer dans de vieux numéros du journal Mickey d'avant guerre, puis beaucoup plus tard en bibliothèque avec les albums Serg et Futuropolis Copyright. Ce qui est rare pour une bande U.S., c'est qu'elle n'a eu que très peu de reprises par de multiples auteurs, mais dans les années 50, elle est reprise de façon médiocre, j'ai pu m'en apercevoir lorsqu'elle était diffusée dans certains journaux de province ; de toute façon, je trouvais le dessin quelconque et bien inférieur au trait policé d'Alex Raymond sur Flash Gordon. Ces albums s'adresseront surtout aux collectionneurs.

27/03/2014 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Les années 30 connurent le début de trois très grandes séries de science fiction : Flash Gordon, Buck Rogers... et Brick Bradford. Brick débute sa très longue carrière sous la forme d'un strip quotidien, distribué par la Central Press Association, dans divers organes de presse américains ; et ce dès le 21 Août 1933. Elle s'arrête, alors distribuée par le King Features Syndicate dans divers quotidiens, en date du 10 Mai 1987. Quasi 55 ans de bons et loyaux services. Fameux bail !... Et aussi un fameux personnage que ce Brick ; autant aventurier, explorateur de l'étrange que policier. Il faut dire que ses auteurs vont l'embarquer dans des histoires échevelées et véritablement fertiles en rebondissement. Qu'est-ce que j'ai aimé paginer mes vieux hebdos "Hurrah !", Robinson et autres "Journal de Mickey" d'avant-guerre ; reconstituant ses folles aventures et m'en délectant page après page !.. Au gré de mes découvertes, dans de vieilles librairies, en seconde main lors de bourses BD lors de festivals, j'ai pu "récupérer" pas mal de ses albums. Curieusement, malgré que Brick soit passé entre "des mains diverses", le postulat et le graphisme originels de la série ont toujours été conservés. Et quand j'écris "des mains", il y en eut vraiment peu : Clarence Gray l'a dessiné de 1933 à 1952, passant alors le flambeau à Paul Norris qui restera aux commandes graphiques jusqu'en 1988. Idem pour les scénarios : Brick ne connaîtra que Ritt (de 1933 à 1949), Gray (1949 à 1952), Norris (de 1952 à 1988). Il a quasi tout connu, ce brave Brick : le strip quotidien, la page dominicale, son propre comics-book, des feuilletons télévisés (en 1948). En France ?... Il sera baptisé Luc Bradefer. Et il connaîtra vraiment une gloire réelle dans divers hebdos d'avant-guerre. On se passionnera pour ses aventures vraiment délirantes, très imaginatives, bourrées d'action, à la mise en page souvent audacieuse. Les albums : Il en aura connu, des éditeurs... mais curieusement à partir des années 60. Aux Ed. Celeg : 2 opus brochés en 1963 et 1964 Aux Ed. RTP : 8 opus brochés, NON datés, numérotés 4 à 11 (1, 2 et 3 jamais parus !) Aux Ed. ANAF : 5 opus brochés, de 1974 à 1980. Aux Ed. Rossel : 2 opus en 1974 et 75. Aux Ed. Serg : 2 brochés, en 1975. Aux Ed. Slatkine : 3 albums (seul le 3ème est une E.O. ; les 1 et 2 étant les rééditions des 2 Serg. Aux Ed. Soleil : 2 cartonnés en 1994. Existe aussi : 2 opus "agrafés", chez Samedi Jeunesse, en 1958. Aux Ed. Futuropolis : une "intégrale" en 3 volumes, de 1985 à 1986. Envie (éventuelle) de vous (re)plonger dans de la très bonne "SF de papa" ?... Je ne peux que vous conseiller l'intégrale de Futuropolis (collection Copyright) -ce sans aucune publicité préférentielle- ; trois magnifiques albums de format "à l'italienne" qui vous emmèneront dans des voyages incroyables... Brick Bradford/Luc Bradefer ?... Le troisième as d'un superbe brelan.

19/12/2006 (modifier)