Tomb Raider (Glénat)

Note: 2.08/5
(2.08/5 pour 13 avis)

Sectes. Agences gouvernementales. Commando Hi-Tech. Légendes antédiluviennes...


Fanas de Jeux video Prague

Une simple lettre d'un viel ami (un ancien professeur) va entrainer Lara CROFT dans le maelström d'une grande aventure. De Nouvelle-Angleterre à Prague. De Prague en Iryan-Jaya. A la poursuite d'une vielle légende. Perdre un allié. Gagner un ami. Faire mentir la légende

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1999
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tomb Raider (Glénat)
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

05/12/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Le Grand A

Je pense qu’il faut en premier lieu rétablir la vérité sur cette série car j’ai lu les avis précédents et que je sois d’accord ou non n’est pas la question, mais qu’on dise que la série a été arrêtée parce que jugée trop mauvaise est totalement faux. D’ailleurs l’album a été un vrai succès au niveau des ventes et Alice avait déjà écrit le scénario pour les deux prochains tomes. Mais à cause de l’incompétence des gens d’Eidos France et d’une histoire de droits d’auteur avec la société Top Cow, Glénat fut contraint de retirer de la vente ses albums. Nul doute que la suite aurait vu le jour, nous éclairant un peu mieux sur les zones d'ombres scénaristiques de ce premier tome qui peut se lire comme un one shot. Alors pour moi le scénario est vraiment bon. Certes il n’est pas toujours des plus cohérents et les choses ont tendance à s’enchaîner sans temps mort alors qu’il aurait été plus judicieux à certains moments de poser l’histoire, mais on s’en fout ! Car il a un grand mérite, celui d’être fidèle à l’esprit des jeux vidéo. Alex Alice a très bien saisi ce qui fait la force d’un Tomb Raider : de l’action, des fusillades, l’aventure, des voyages aux quatre coins du monde, des énigmes à résoudre, un trésor ancien et mystique à dénicher dans l’antre d’une créature infernale, de la trahison et un méchant vraiment badass. Que demande le peuple ?! En plus, à la grande différence de son pendant comics Lara Croft Tomb Raider, "Tomb Raider Dark Aeons" est une histoire longue faite pour tenir sur un album et qui devait même se prolonger sur deux tomes. Tandis que la version comics est simplement constituée de petites histoires pas vraiment palpitantes. Bon le gros hic c’est le dessin. La couverture elle, est géniale. Franchement les couleurs et l’ambiance qui s’en dégage attirent le regard, c’est Tomb Raider résumé en une seule image. Dommage que le reste ne suive pas. Patrick Pion alias Fréon utilise un peu la même technique qu’un Mathieu Lauffray avec un dessin tout en esquisse et hachuré mais il faut bien le dire je suis désolé, il n’est pas du tout à la hauteur. On oscille entre le bon sur certaines vignettes notamment quand il s’agit des décors en vue aérienne, et le franchement mauvais sur le reste de l’album en raison d’un manque de finesse et de cohérence. Des mauvais choix de cadrage n’aident pas à rendre l’histoire plus "cinématographique". On sent le gros bâclage sur les planches 13 à 16. Connaissant le travail d’Alex Alice comme dessinateur, il a dû cligner des yeux plusieurs fois en voyant le résultat final. Vraiment quel gâchis! D’autant plus que Mathieu Lauffray a réalisé la quatrième de couverture, j’aurais kiffé qu’il s’attaque aussi au dessin. Une association Alice-Lauffray n’était pas loin. Un dessin pas terrible qui n’est pas aidé non plus par le coloriage lui aussi en-dessous de tout et bien fadasse. Comme quoi pour faire une bonne BD il faut que tout soit parfait à tous les niveaux. Moi je conseille l’achat pour ceux qui seraient attirés par la couverture et la rareté de l’objet mais sinon ce fut une lecture assez décevante.

21/12/2013 (modifier)
Par pol
Note: 1/5
L'avatar du posteur pol

Que c'est mauvais sur tous les plans ! Entre l'histoire invraisemblable et le dessin raté, c'est même difficile de déterminer ce qui est pire. L'histoire est ridicule, les rebondissements tombent tous comme des cheveux sur la soupe et rivalisent uniquement dans le grotesque des situations et des dialogues. Cette histoire ne met absolument pas en évidence le talent d'Alex Alice. Un mot sur le dessin qui est lui aussi raté. Les personnages ne sont pas reconnaissable d'une case à l'autre. Le trait est très imprécis et le rendu global n'est franchement pas bien esthétique. A oublier.

24/07/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne suis vraiment pas fan de Lara Croft. A l'époque, je n'avais pas réussi à aller plus loin que le début du jeu Tomb Raider 1 et depuis je n'ai jamais compris l'engouement autour de ce personnage qui est loin d'être mon idéal féminin. Aussi est-ce avec un à-priori négatif que j'ai entamé cette BD même si j'avais lu ici et là qu'elle n'était pas si mal. Et effectivement, je n'ai pas passé un moment de lecture désagréable. Même si ce n'est pas lui au pinceau, le dessin me fait beaucoup penser au style d'Alice. Je me demande à quel niveau il y a participé avec le dessinateur Fréon. Cette similarité se retrouve dans les décors grandioses quoiqu'assez artificiels et dans l'encrage fin. Contrairement à Alice cependant, il présente un certain nombre d'imprécisions et quelques moments où la narration graphique n'est pas très claire. Malgré cela, je trouve les planches assez jolies. Quant au récit, c'est du pur divertissement. Mais malgré les nombreuses incohérences et facilités scénaristiques, j'ai quand même passé un moment de lecture relativement plaisant. C'est vraiment une ambiance à la Tomb Raider et donc à la Indiana Jones moderne avec plus d'action, avec ici une petite touche Lovecraftienne en plus. C'est plein de défauts, c'est pas crédible, le final est complètement prévisible dès le tiers de l'album. Mais j'ai quand même trouvé ça récréatif et suffisamment prenant pour aller au bout de ma lecture sans décrocher. A lire pour le divertissement, mais je n'irais pas jusqu'à en conseiller l'achat.

18/12/2007 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

Ma passion de gamer est née avec Lara Croft, il était donc normal de découvrir la bd. Je trouve qu’elle reste très fidèle à l’esprit du jeu ; action, énigmes, trahisons, voyages, mentor. Tous les éléments propres à la collection de jeux sont bien repris par Alex Alice. L’histoire de ce tome est plutôt bien ficelée, même si elle est rapidement expédiée pour pouvoir rester dans le format bd, on la suit sans problème. Le gros problème reste donc le dessin ; vraiment très irrégulier. Dans un style nerveux me rappelant celui de Mathieu Lauffray, Fréon nous offre de très belles planches mais est capable aussi de nous servir des perspectives ou des enchaînements de gestes douteux. Comment Alice, lui si bon pour Le Troisième Testament et Siegfried a-t-il pu laisser faire ça ? C’était un premier tome pas mal auquel il n’y aura jamais de suite. La belle Lara d’habitude si attirante n’a ici pas fait l’unanimité.

13/11/2007 (modifier)
Par LoOg
Note: 4/5

Désolé, je dois être dingue mais j'ai vraiment beaucoup apprécié cette bd...le dessin est tout en hachure tout en énergie et donne un aspect à la fois réaliste,violent et assez dur au tout...Alors oui ce n'est pas de la ligne claire et tant mieux, le dessinateur suggère plus qu'il ne montre et parvient à mon goût à nous plonger totalement dans cette ambiance ésotérique...Enfin je n'attendais rien du scénario connaissant déjà les aventures cinématographiques et ludiques de la bimbo en short kaki mais excusez moi là le scénario est excellent. Alice réussit à donner une profondeur nouvelle à ses personnages et le récit à de forts accents lovecraftiens nous baladant de la nouvelle Angleterre à Prague dans un conte ésotérique... Alice aurait pu choisir la facilité (le commercial) mais ici l'histoire est orginale et écorche le patriotisme américain... En bref un belle série en perspective si seulement elle avait trouvé son public.

01/11/2002 (modifier)
Par Piehr
Note: 1/5

Oh, mais que c'est bâclé ce truc ! Aussi bien au niveau du scénario, qui de toute évidence a été ecrit pour adolescents prépubères en mal de sensations fortes, qu'au niveau des dessins, dont le coté "vite fait" est malgré tout en parfait accord avec la mise en couleur catastrophique, rien ne va... Bon, Lara Croft, on commence à la connaitre, ca va... Le merchandising qui gravite autour de cette héroine est tout simplement saisissant, bluffant... Mais là, non, c'est trop ! Il ne suffit pas d'écrire Tomb Raider sur un produit pour le vendre ! Si ? Ah mince... c'est sans doute pour cela que tout est aussi raté dans cette série... Après tout, si les gens se contentent du médiocre, pourquoi faire de la qualité ? Oui, mais dans cette optique, adieu les chefs d'oeuvre de la BD tels que Peter Pan, Universal War One ou la Nef des Fous... Donc, passons sur le scénario ininterressant au possible, sorte de "Indiana Jones" complètement raté. Le dessin ne va pas du tout, lui aussi. Il est laid, tout simplement ! Franchement, c'est très décevant, je suis sur que Fréon est capable de beaucoup mieux... mais quand le facteur productif s'en melle... Bref, à eviter, tout simplement ! berk !

01/11/2002 (modifier)
Par BoF
Note: 1/5

Mais que c'est laid tout ça! Et en plus j'ai pas trouvé l'histoire qui allait avec les gribouillages... Comment dites vous déjà?... Co-mmer-cial... je crois qu'on peut dire ça oui... Pour ceux qui veulent vraiment observer les formes de Lara, jouez à la console ou regardez jouer, c'est mieux fait et en plus ça bouge.

06/10/2002 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Le dessin est moyen pour ne pas dire médiocre, les couleurs sont plutôt moches. Le scénario n'a pas grand intérêt et exploite très mal le personnage de Lara Croft. En plus, l'histoire restera à jamais inachevée, puisque Glénat n'a plus le droit d'utiliser le personnage de Lara Croft, dont les droits d'adaptation BD appartiennent désormais exclusivement à l'éditeur américain Top Cow. Si vous n'êtes pas collectionneur de produits dérivés de Tomb Raider, vous pouver largement vous passer de ce "Dark Aeons".

20/08/2002 (modifier)
Par Arni
Note: 2/5

Combiner le dessin du troisième testament avec le style Tomb raider aurait pu être possible à la vue de cet album...Cependant, même si certaines bulles sont réussies, de nombreux cadrages et visages sont vraiment ratés. L'ensemble de la réalisation est donc en-dessous de la moyenne. Dommage car le style du dessinateur nous changeait des autres comix du même nom...

06/06/2002 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Eh c'est quoi cette opération commerciale à la noix ? Adapter Tomb Raider en BD c'est sympa, mais il me semble que les Américains le font -et très bien- depuis très longtemps. Le scénario est pas franchement mauvais, mais, comment dire... Ca ne sert à rien de commencer une histoire par une exposition, si c'est pour ne rien faire après ! Et puis, c'est quoi ce dessin ? Il n'est même pas fini !

25/04/2002 (modifier)