Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Péchés mignons

Note: 3.39/5
(3.39/5 pour 23 avis)

Gags coquins servis par un dessin charmeur.


Le sexe (pour de rire) Magazine Fluide Glacial

Elles sont girondes, mignonnes à croquer et terriblement sexy. Un album coquin qui cartonne. . .

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2006
Statut histoire Strips - gags 4 tomes parus
Couverture de la série Péchés mignons
Les notes (23)
Cliquez pour lire les avis

15/09/2006 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

On est là dans de « l’érotique rigolo », mais qui penche pas mal du côté du rigolo. En effet, le dessin d’Arthur de Pins, avec ses personnages hydrocéphales aux yeux énormes, s’éloigne de tout réalisme, et, partant, édulcore automatiquement une bonne partie du côté érotique ou sensuel de la chose. Pourtant, il y a quand même pas mal d’érotisme qui reste dans ces petites histoires ou ces strips, autour des obsessions, des fantasmes, ou des situations finalement banales, ou tout du moins « ordinaires, c’est-à-dire auxquelles on peut presque tous s’identifier. Il faut dire que, parmi les coscénaristes qui assiste Arthur de Pins, Maïa Mazaurette – qui se charge du dossier final sur la Kamasutra (et qui tient une rubrique amusante et plutôt bien faite sur le thème du sexe et de l’érotisme pour le site du « Monde ») - ajoute sa patte de « spécialiste » en didactique rigolote (peut-être aussi une touche « féminine », qui fait que l’on n’a pas ici un recueil de fantasmes masculins, mais que tous et toutes peuvent y trouver leur bonheur). Pour le reste, si les gags sont inégaux, l’ensemble est globalement amusant et réussi. Dans le genre, c’est plutôt une bonne pioche (surtout si c’est davantage le côté humoristique qui vous attire, bien sûr !). Si le dessin d’Arthur de Pins n’est pas forcément mon truc, je suis encore moins fan de la colorisation, de ce travail informatique. Mais c’est quand même une série recommandable (je n’ai lu pour le moment que les deux premiers tomes). Note réelle 3,5/5.

30/05/2020 (modifier)
Par Ju
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ju

Après avoir avisé les créations de Dany et Hardan, je passe à l’étage supérieur. Dans la catégorie sexe/humour en une page, “Péchés mignons” se distingue nettement de ses concurrents. Tout d’abord, le dessin. Il est moins érotique que celui de Dany, mais son originalité lui apporte un côté assez frais et revigorant. Et s’il paraît enfantin, les filles sont quand même très sexy. Le dessin est donc agréable, et les gags tout autant. En effet, on n’est pas dans la blague “à papa”, un peu lourde. Arthur de Pins se moque d’un peu tout le monde, garçons et filles, sans faire preuve du machisme qui peut vite transpirer dans ce genre d’album. Les gags sont originaux, certes inégaux, mais il y en a qui sont vraiment drôles et bien pensés. J’ai même ri à gorge déployée sur certains (oui, j’avoue), avec une mention spéciale pour l’avant dernier gag du tome 1 qui m’a fait mourir de rire. Au final une lecture agréable, rigolote et sexy, pas vulgaire pour un sou.

07/05/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette série de gags très coquins connaît un beau succès mérité. Ce succès tient à ce style unique, quasi cartoonesque, un dessin faussement innocent, obtenu par ordi, aux couleurs éclatantes où évoluent dans des petites cases bien carrées, de délicieuses nymphettes mignonnes à croquer, mais souvent nymphomanes et hyper sexy. Avec leurs petites formes tout en rondeurs et leurs grosses têtes aux yeux immenses, elles dégagent une étrange sensualité. Arthur de Pins renouvelle ainsi l'humour coquin, toujours drôle et jamais vulgaire, même si parfois ça peut être assez torride, il sait exactement la limite à ne pas franchir. La plupart des gags sont de qualité plutôt égale, plus constante que chez certaines séries du même genre, certains fonctionnent mieux que d'autres, mais surtout, ils explorent des situations ressemblant à celles qu'ont rencontré tous les amoureux, les dragueurs et dragueuses, les timides, les "fucking friends"...bref à peu près tout le monde en a vécu au moins une ; ça explique que la série ait dépassé le cap des simples lecteurs habituels de bande dessinée érotique. D'autre part, la scénariste Maïa Mazaurette donne un point de vue très féminin sur ces petits couples et ces petites femmes très craquantes, ce qui justifie que la série plait aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Une vraie réussite dans le coquin rigolo.

07/01/2014 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Bon, je mets 4/5 mais comprenez que c'est un 3.5 plutôt. En fait, la série d'Arthur de Pins a beaucoup pour déplaire, à commencer par le dessin qui est informatisé (même si on peut suivre l'étape des crayonnés dans l'intro d'un album), mais qui ne dérange pas à la lecture, vu que les gags ne sont pas vraiment tournés autour du dessin. Ensuite, ben faut reconnaitre qu'on se marre quand même bien à la lecture ! Des gags franchement originaux et qui se renouvellent en permanence, ce qui est un gros avantage. Le niveau n'est pas forcément excellent tout le temps, mais on a quand même des belles perles (rien que quand il croise la péripatéticienne sur le trottoir). Le tome 3 est quand même un cran en-dessous avec une foule de gags sur l'ex d'Arthur qui est complètement nympho. C'est sympa, mais ca ne vaut pas les premiers. Par contre, le tome 4 relève le niveau avec à nouveau des perles qui valent largement l'achat. Ok, ce n'est pas la BD du siècle, je ne pense pas qu'elle est indispensable, mais personnellement je me suis bien marré à la lecture. Et à la relecture aussi, donc pour moi une bonne note.

05/12/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Péchés mignons est à l'image de son graphisme, c'est tout mimi, tout kitch et super cucul. Tout ceci est trop gentillet, trop propret, pas vulgaire, pas sale et pas cochon du tout. Les nanas sont têtes à claques et insupportables, les garçons eux sont obsédés, pas doués et franchement cons, j'ai eu la sensation d'être dans une cours d'école où petits garçons et petites filles se chamaillent en permanence. Bien que nous soyons très proche de la réalité, hélas, pas besoin d'en refaire un remake assez fade et ce n'est pas la collection de sextoys en début et fin du tome 2 qui va lui donner ne serait-ce qu'un petit air coquin. Le dessin est lui très joli, joyeux et bien peaufiné.

18/04/2010 (MAJ le 20/10/2010) (modifier)
Par bab
Note: 3/5
L'avatar du posteur bab

J’ai flashé sur le graphisme de Arthur de Pins que j’ai croisé au détour d’un rayon de la fnac. Dans Pêchés mignons, j’adore ces petites bonnes femmes toutes en rondeurs, pleines de charme et de sex appeal. Son dessin, bien que très numérisé (dont je ne suis pas fan habituellement), est plein de vie. Les couleurs tout en pastels atténuent le côté trop informatisé et laissent passer beaucoup de dynamisme. Côté humour, on se situe un peu dans le stéréotype des rapports entre filles et garçons, mais ça fonctionne pas mal. Certain gags m’ont bien fait rire, et d’une manière générale, ça se lit avec le sourire. J’ai trouvé le dernier tome un peu en retrait par rapport aux deux premiers. Centré sur Clara, le personnage féminin, j’ai été un peu plus hermétique à ses histoires de frustration sexuelle de nympho à la Sex and the city. Mais je reste fan du graphisme et j’attaque « Zombillénium » dans la foulée !

23/09/2010 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Péchés Mignons est constitué de gags mettant en scène Arthur, prénom de l'auteur donc on imagine plus ou moins autobiographique ou fantasmé, dans des histoires tournant souvent autour de sa vie sexuelle et sa vie de couple. Après avoir lu 2 tomes, j'avoue que j'ai bien aimé ces histoires, les gags tombent justes, à l'exception de quelques-uns un peu plus bas du front peut-être. Néanmoins cela reste toujours accessible à un public adolescent. J'aime beaucoup le graphisme pop également et je trouve ces petites pépés bien sexy malgré le fait qu'elles soient toutes basées sur le même moule. Bref, Arthur de Pins répond à l'objectif de cette bande dessinée : faire rire en abordant des sujets coquins avec un personnage principal qui est en proie à une libido certaine, mais qui ne l'est pas à son âge ? :)

05/12/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Hop, tiens je viens de me faire (ça doit être l'expression juste ^^) les 3 tomes de cette série. Arthur de Pins sait manier l'outil informatique de belle façon pour mettre en image ses saynètes orientées cul, sans tomber dans le vulgaire, ni le porno. BD flashy, sexy, très dans l'air du temps qui me laisse une impression mitigée... si certains gags m'ont bien fait marrer, d'autres tombent à plat où sont limite un peu lourd. Mais bon, le style graphique léger, tout en rondeur, posé sur des historiettes très décomplexées sur les relations (ou tentatives de relation :p) homme/femme, nous font au final un cocktail qui se laisse siroter sourire en coin, avec quelques bonnes poilades de temps à autre.

29/07/2009 (modifier)
Par AqME
Note: 4/5

Péchés mignons, une série qui m'était totalement inconnue, puis par hasard, je lis les premières planches. Et là, les personnages tout mignon me font craquer, leurs yeux tellement expressifs, les courbes si parfaites de ces petits péchés, les situations cocasses et sexys si subtiles et savoureuses. Bref, les dessins d'Arthur de Pins sont une réussite et ils ne sont pas sans rappeler une certaine Betty Boop... Mais cela ne s'arrête pas là. Toutes les situations aussi drôles soient elles, restent possibles dans la vie de tous les jours, ce qui rend le résultat d'autant plus hilarant ! Sexys, drôles, attachant(es), autant d'adjectifs qualificatifs qui peuvent qualifier l'œuvre d'Arthur de Pins. Mais puisqu'il faut trouver un défaut, je dirais que les albums se lisent bien trop rapidement et c'est dommage car on souhaiterait que cela continue encore et encore. Mon Dieu, qu'il est bon de pêcher !

12/05/2009 (modifier)
Par RoninBox
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Etant un peu coquin moi même, je trouve cette série vraiment géniale. C'est un vrai coup de cœur, car le style tout en rondeur des dessins de personnage est excellent, les filles y sont très glamour et les couleurs vive et chaudes donne encore plus de sensualité. Les minis histoires sont hilarantes, dans les deux premiers volumes c’est les aventures et déboires sexuels d’un jeune garçon qui n’est pas sans rappeler le dessinateur (Arthur De Pins), tandis que le troisième raconte l’histoire de l’une de ses conquêtes du volume 2, Clara la rouquine débridé qui consomme les hommes mais qui cherche l’amour……. Il y aura forcement au moins l’un des sketchs de cette série qui vous rappellera une anecdote vécu. Très contemporaine, elle dépeint les relations homme/femme du 21ème siècle et le sexe y est montrer sans tabou et avec beaucoup d’humour, ATTENTION ce n’est pas un porno. Je trouve le volume 3 vraiment excellent car la plupart des histoires sont coécrites par des femmes et elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère, cela donne encore plus de caché à cette série. Pour donner une référence TV ont peu les comparer à « Sex and the city ». De plus ce que j’aime chez fluide glacial c’est que leur séries sont le plus souvent en dessous de 10 euros, ce qui est un luxe de nos jours et ce qui n’est pas le cas de tous les éditeurs. Non je ne suis pas auvergnat et non je n’ai pas les mains crochus, mais en tant que Jean-Pierre Koff de la BD je peux dire : « Cette série c’est pas de la merde ». Rapport qualité/prix, foncé les yeux fermés.

04/03/2009 (modifier)