Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Néféritès

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 5 avis)

Nous sommes en Egypte à l’époque du règne des Ramsès, fils du soleil. Néféritès est un homme presque comme les autres. Il a comme travaille le métier d’embaumeur, et il est même le meilleur de sa profession dans la Cité Pure et dans toute la région.


Egypte Egypte Ancienne La BD au féminin Séries hélas abandonnées

Nous sommes en Egypte à l’époque du règne des Ramsès, fils du soleil. Néféritès est un homme presque comme les autres. Il a comme travaille le métier d’embaumeur, et il est même le meilleur de sa profession dans la Cité Pure et dans toute la région. Son secret est qu’il aime son métier et qu’il s’applique dans toutes les phases de son travail. Il est tellement attentif à ce qu’il fait, qu’il en arrive à déceler et à comprendre ce qui a pu être la vie des défunts dont il à la charge d’embaumer. Son cœur est bon lui aussi, car il n’hésite pas à embaumer les plus pauvres, afin de leurs permettre la vie éternelle dans l’au delà. Il refuse de profiter des riches au grand désespoir de son apprenti, qui lui, voudrait bien se servir de son métier pour devenir riche. Mais la vie de Néféritès va brusquement basculer le jour où on lui apporte le corps d’un esclave de la reine, mort mystérieusement. Le Vizir lui-même lui donne la charge d’embaumer ce corps, et aussi lui confie la mission de découvrir comment cet esclave à trouvé la mort. Néféritès, dans un premier temps, refuse prétextant qu’il n’était pas homme d’enquête, mais sous la menace du Vizir il finit par accepter. Suit une recherche dans la ville qui n’aboutit pas forcément là où il le faudrait.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2006
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Néféritès
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2006 | Mr Georges
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette enquête en haute Egypte pharaonique semblait bien menée et prendre plus de corps en fin d'album, mais le récit s'interrompt juste au moment où ça devenait intéressant, c'est un peu dommage. Sinon, l'enquête n'est pas trop mal échafaudée, et l'ensemble est assez réussi, même s'il ne faut pas compter sur une restitution fidèle de l'Egypte antique, ce n'est visiblement pas le but des auteurs, plus soucieux de développer leur intrigue. Comme le dit Ro, les personnages de Néféritès et de son apprenti ont des allures de super-héros bien musclés et le corps luisant, au crâne bien lisse ; on dirait aussi ces sportifs de haut niveau qu'on voit dans les épreuves d'athlétisme aux J.O. Le dessin trop informatisé par endroits n'est pas très joli, mais c'est plus acceptable pour moi que de devoir supporter un graphisme épuré ou difforme. Si on est donc peu regardant sur la crédibilité historique, on peut sans mal s'intéresser à ce récit, mais au bout du compte, on sera frustré puisque les 2 albums prévus ne paraitront pas ; dans ce cas, je ne vois pas l'utilité d'un achat, rabattez-vous sur la bibliothèque...

27/06/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Néféritès est une histoire policière au temps de l'Egypte Ancienne. Ce décor égyptien n'est cependant pas vraiment réaliste. Entre des temples faramineux et des pyramides en-veux-tu-en-voilà, Néféritès vit dans une métropole antique idéalisée qui ne s'embarrasse pas de détails historiques trop crédibles. Ici vivent une reine d'Egypte dans son palais intouchable, un vizir et une grande dame qui mènent les grandes enquêtes à son service, et Néféritès, le meilleur embaumeur du pays, bel homme musclé et droit, au passé mystérieux, qui se transforme en médecin légiste de génie quand les circonstances l'y obligent. Je ne sais qui est ce Chris Cross qui signe le dessin mais à voir son trait, il semble avoir travaillé dans les comics américain. Ses personnages ont en effet des allures de super-héros : bien dessinés, muscles saillants, postures un peu artificielles, expressions outrées sur leurs visages. Le résultat est un peu étrange, techniquement bon mais ces allures un peu anachroniques et théâtrales m'ont par moment fait sortir du récit. J'ajouterais que je n'aime guère le dessin des décors par contre. Les perspectives sont étranges, souvent ratées et sans profondeur. Les visions aériennes notamment sont vraiment moches à mes yeux. Dommage car pour le reste, c'est relativement bien dessiné. Quant au récit, il est simple mais prenant. C'est une trame de polar classique, avec un meurtre que les puissants tentent de masquer et qu'un enquêteur dans la tourmente des rivalités de pouvoir va essayer d'expliquer. Ce dernier, Néféritès, est plutôt original dans sa personnalité et son background qui cachent encore de nombreux mystères. On suit donc l'intrigue avec un double intérêt, celui de découvrir la solution de l'enquête mais aussi celui d'en apprendre plus sur le héros. Sympathique, assez dépaysant, divertissant.

03/05/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

L'histoire se passe sous le règne de Ramsès... Mais ici, c'est une histoire policière au temps des pharaons d'Egypte. Chic, pourquoi pas ?... Et j'ai pris plaisir à la lecture de ce très bon polar historique ; bien scénarisé, et au beau et bon graphisme de Cross. L'ensemble fera -normalement- l'objet d'une trilogie et, premier constat en fin de lecture : l'épisode 1 est vraiment captivant. Dès les premières pages, je suis entré de plein gré dans l'histoire pour ne plus la lâcher. Du bel ouvrage, bien documenté, bien découpé, qui m'a permis de me plonger dans cette période de l'Antiquité encore trop méconnue. Série à suivre. Très bon début... Un 3,5/5 sans problème...

21/01/2007 (modifier)
Par Djehouty
Note: 3/5

Le graphisme on aime ou on aime pas, assez proche des comics américains. L'humour (?) m'a laissé de glace, je le trouve plutôt ordinaire et lourd. Le scénario est par contre original, l'idée de départ est très bonne, mais nous n'en sommes qu'au tome 1. Je regrette l'absence de personnages attachants. Dans le style BD Egypte antique, il y a heureusement mieux. « vie, prospérité, santé »

30/08/2006 (modifier)

On s’y croirait presque. Le scénario est tellement simple que l’on s’accroche à tous les détails qui fourmillent dans les dessins et dans les dialogues. On arrive à vivre l’enquête en compagnie du peuple égyptien. Les décors des temples, de la ville, sont formidables. Les couleurs à la fois chaudes et variées nous donnent la température de la ville et les expressions des personnages laissent refléter leurs sentiments. L’embaumeur Néferitès est un vrai Holmes de son époque. Sans artifices inutiles mais avec beaucoup de talent, on rentre dans l’histoire. Un succès mérité, quand on sait que Corgiat est aussi romancière et que Galliano a travaillé sur des scénarios pour la jeunesse. Au dessin, Cross n’est pas un inconnu avec son passage chez DC Comics et Marvel. Un bon trio pour un bon premier album.

16/02/2006 (modifier)