Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La BD de Soledad

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Publiées dans le magazine Elle depuis mai 2012, ces planches abordent avec dérision et humour les questions existentielles d'une femme d'aujourd'hui.


Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin

Les lectrices de Elle commencent la lecture de leur magazine par la dernière page : la planche BD de Soledad ! Elle y égrène semaine après semaine son humour décalé et bien senti, en abordant des questions essentielles comme : « Pourquoi est-on si souvent déçue ? », « Pourquoi je veux être un homme ? » ou « Peut-on être Gisele Bündchen ? » Toutes ses planches sont enfin réunies pour une lecture pleine de légèreté et d'autodérision de la dessinatrice en vogue. Texte éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Septembre 2013
Statut histoire Strips - gags 5 tomes parus
Couverture de la série La BD de Soledad
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/04/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Ces albums sont des recueils des gags réalisés par Bravi Soledad pour l'hebdomadaire ELLE. Ils abordent sur le ton de l'humour des préoccupations féminines aussi cruciales que les régimes, les mecs, les vacances, les gamins, la mode et toutes les petites choses de la vie. Le dessin de Soledad est minimaliste, avec des personnages dessinés en quelques courbes très simples, zéro décor et juste quelques accessoires ajoutés ça et là. Idem pour les couleurs qui sont très basiques. Et chaque planche comporte en général une quinzaine de ces petites vignettes illustrant un texte narratif concis qui ressemble assez souvent à une énumération d'idées ou de propositions sur un thème précis ou une question que veut aborder l'auteure. Cette BD est à l'image de celle que je me fais du contenu du magazine ELLE : futile et superficielle. Il présente l'image de femmes oisives, bourgeoises, majoritairement parisiennes, avec des préoccupations puériles et égocentriques. Mes vacances, mes loisirs, mon look, mes mecs, mes sorties, ma petite personne... Des sujets aussi insignifiants peuvent parfois être traités avec beaucoup d'humour par des auteures qui ne craignent pas l'auto-dérision et savent articuler de vrais gags, mais ici ça tombe le plus souvent à plat. Ça ressemble trop souvent à des tentatives forcées d'humour sur des thèmes imposés où l'auteure énumère les unes après les autres les quelques malheureuses idées qu'elle a pu trouver. J'imagine que lire une planche par semaine de cette série dans un magazine, cela doit faire divertir un peu avant de passer à autre chose, mais quand l'ensemble est regroupé en albums de 60 pages, cela lasse dès les premières planches. Sans parler de l'image désespérément superficielle que cela donne de la femme...

28/04/2020 (modifier)