Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Oeil du diable

Note: 3/5
(3/5 pour 9 avis)

Histoire de vengeance dans le monde de la piraterie.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Auteurs brésiliens Auteurs espagnols Paquet Pirates

Sean Hawkins, sous les ordres du Capitaine William Kidd, part traquer les pirates qui attaquent les navires anglais. Mais, alors que le Capitaine et son équipage remplissent cette mission pour l'argent, Sean Hawkins recherche autre chose: les pirates ont tué son père, et seule la vengeance compte pour lui. Et quand Kidd et les autres deviennent eux-mêmes de terribles pirates sanguinaires, Sean les combat seul contre tous dans une lutte à mort, acharnée et violente. Mais il finira par découvrir que l'ambition est parfois plus forte que le désir de vengeance et que même un héros ne peut pas toujours résister à l'oeil du diable. Texte : Paquet

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Oeil du diable
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

30/06/2005 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette histoire de pirates n'est pas du tout convainquante. Les psychologies des personnages comme le capitaine Kidd et Sean Hawkins sont trop sommaires, un développement aurait été souhaitable, de même que le revirement de Kidd qui ne veut plus oeuvrer pour la couronne britannique, est trop soudain, l'équipage reste imperturbable et ne bronche pas, c'est peu crédible... L'élaboration du scénario est étrange : le début un peu onirique tranche trop avec le milieu d'album, et certaines scènes me paraissent grotesques sans raison, comme l'exécution de Duncan et l'attitude outrée de Kidd envers lui, je n'ai pas trop compris ce sentiment excessif. Bref, l'ensemble est bizarre, ce n'est pas pour moi un classique récit de piraterie dans le style de Bouffe-Doublon, et je n'aime pas ça... il y a quelque chose d'imparfait dans cet album, de pas fini, de mal goupillé.. Graphiquement, c'est par endroits surprenant, surtout dans les physiques exagérés de certains personnages, comme celui de Shelby, mais en règle générale, tous les personnages ont des têtes énormes ; ceci n'est toutefois pas déplaisant, et si le scénario avait été mieux travaillé, l'ensemble aurait été très acceptable..

09/08/2015 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Le scénario est ultra léger et a en plus a un goût d’inachevé, les fins trop ouvertes en général je n‘apprécie pas trop. Cette histoire aurait gagné à être développée en plusieurs tomes, on n’a pas le temps de connaître les personnages qu’on arrive au bout de leur courte aventure, d’autant que psychologiquement Antunes nous offre des personnages assez torturés qu’il aurait été intéressant d’approfondir. En fait c’est juste un résumé d’histoire mis en images, le résultat est juste frustrant et la lecture ultra rapide. De plus, bien que ce soit une histoire de pirates il n’y a pas l’ombre d’un jupon et ça, ça a le don de m’agacer profondément. J’aime le style de Tirso, assez anguleux avec toujours de chouettes perspectives. La colorisation est sympa sauf pour le bleu du ciel trop claquant, limite moche. Je ne suis pas du tout convaincue, pourtant il y avait de l’idée.

05/09/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

La grande qualité de ce récit provient de son scénario, qui nous sort complètement de la structure traditionnelle des récits de pirates, tout en conservant beaucoup de principes du genre. C’est, de ce point de vue, une belle réussite. Le récit est bien mené, très logique dans ses développement et ne manque pas de rebondissements. Je regrette qu’il ne s’agit que d’un one-shot tant l’intrigue proposée par Wander Antunes m’a plu. Graphiquement parlant, je suis moins enthousiaste. Le trait de Tirso est assez simple et très lisible. Mais, à mes yeux, il manque de profondeur. De plus, sa colorisation ne m’a pas plu du tout. Je l’ai trouvée très « synthétique », très passe-partout, ce qui ne cadre pas du tout avec l’originalité du scénario. Un peu plus d’ambition, un peu plus d’audace de ce point de vue aurait vraiment été bienvenue. Finalement, et malgré ce problème de colorisation, mon impression reste très bonne. Je ne peux que recommander la lecture, et même l’achat pour les amateurs de récits de piraterie. Franchement bien !

08/12/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

L'oeil du diable a été un one shot sur la piraterie comme je les aime bien. Un beau dessin au service d'une histoire captivante qui nous entraîne dans la mer des Caraïbes. Cela commence de manière non conventionnelle par un commandant anglais qui devient pirate sur un coup de tête pour échapper au déshonneur du roi de ne pas en avoir capturé. Or si on a comme le matelot Sean Howkins fait le serment devant son père mourant d'exterminer tous les pirates qui sillonnent les mers, cela va être difficile de se plier à ce changement radical de cap. L'affrontement entre les deux hommes va pouvoir commencer. Cela ira en grandissant. Pas tout de suite pour notre plus grand bonheur. L'ambition est-elle plus forte que la vengeance ou le contraire ? Faut-il croire aux vieilles superstitions tribales ou pas ? Autant de question que l'on va se poser au cours de ce récit épique. Il y a seulement 46 pages mais c'est un vrai condensé de richesse. Le voyage le temps d'une lecture en vaut la peine.

25/10/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

J’apprécie les récits de pirates autant que les one shots. Cet album était donc tout indiqué pour me procurer un plaisir certain. Et ce fut le cas. J’ai beaucoup aimé tant la trame scénaristique que le graphisme et les couleurs. Un peu à l’image d’un Robinson Crusoé, Sean Hawkins erre seul sur un îlot avec pour seul compagnon une noix de coco. Petit à petit, on va découvrir comment il a échoué dans ce coin désert. Le choix narratif est original avec l’utilisation de flash-backs pour rassembler les pièces du puzzle et retracer ainsi le passé d’un homme que la solitude ronge. La vie antérieure de ce pirate abandonné là par ses pairs est peu conventionnelle. Car s’il a été pirate, ce n’est pas par conviction, mais plutôt par nécessité pour mener à bien ses propres desseins. Voici donc dévoilées les bases d’un récit intelligemment amené et bien servi par des dessins de toute beauté. Bref, une histoire de pirates pas tout à fait comme les autres qui mérite le détour.

11/12/2007 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Des grandes cases, des grands paysages : j’ai personnellement bien aimé les dessins. Pareil pour les couleurs que je n'ai pas spécialement trouvé froides. Le début de l’histoire fait penser au film seul au monde. Notre héros, seul sur une île déserte, parle à une noix de coco… Et ce dialogue va nous apprendre comment ce pirate a échouée sur l’île. C’est très plaisant car on va d’abord apprendre comment Sean Hawkins est devenu pirate alors qu’il les déteste. Ensuite, les différentes péripéties passent plutôt bien, même si au bout d’un moment on devine assez facilement ce que va advenir notre héros (normal, le début nous donne déjà toutes les indications…) L’ensemble n’est pas révolutionnaire mais quand même très divertissant, et j’ai passé un bon moment.

28/05/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une bonne petite nouveauté sans prétention, mais une bonne surprise. Comme l'a dit ArzaK, le graphisme est pas mal du tout, nerveux, rapide sans être bâclé, mais les couleurs jouent surtout sur une tonalité assez froide qui correspond mal au genre, qui se doit d'être un peu plus chaleureux... Le scenario est une réussite, ça tient bien la route, et on est peu déçu que ça s'arrête au bout d'un seul album ; on aurait aimé poursuivre les aventures de l'Oeil du Diable... Un bon moment de lecture.

01/08/2005 (modifier)
Par dely
Note: 2/5

Des batailles navales, des combats au sabre, une histoire de pirates sur le coup très agréable à lire. On passe un bon moment. Je rejoins complètement ArzaK sur le graphisme. Cela dit une fois la lecture terminée, c’est plutôt la déception qui l’emporte. Peut être ai-je été déçu d’apprendre qu’il s’agissait d’un One Shot alors que j’aurais aimé une suite.

04/07/2005 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

L’oeil du diable est d’abord une bonne vieille histoire de pirates. Bien écrite et ma foi joliment dessinée, cette aventure se dévore de bout en bout. Le dessin est une réussite, même si j’ai trouvé certaines cases ou cadrages un peu « surjoués » et les couleurs un peu trop froides... C’est dû à l’informatique, je pense. En couleurs directes, cela aurait pu vraiment donner quelque chose d’exceptionnel. A lire, surtout si vous aimez le genre. Ca change de Barbe-Rouge...

30/06/2005 (modifier)